La 4K HDR/Dolby Vision sur les plateformes (et sur disques)

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18729
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

La 4K HDR/Dolby Vision sur les plateformes (et sur disques)

Post by Supfiction »

Image


Aujourd'hui petite révolution dans le cinéma en salle. En effet est inauguré à Paris au Pathé Wepler (mon cinéma), place de Clichy, une nouvelle grande salle entièrement rénovée permettant la projection 4K, le HFR 3D (le fameux 48 images/seconde que Peter Jackson a utilisé pour The Hobbit) et un nouveau son, le Dolby Atmos.

The Hobbit est donc le premier film a être diffusé en HFR 3D et avec le nouveau son Dolby Atmos.
Skyfall était déjà projeté en 4K dans toutes les salles Gaumont/Pathé équipées (liste des salles ici : http://www.hdnumerique.com/actualite/ar ... en-4k.html)

Image
Préparez-vous à entendre l’indicible pour la première fois en France

Le Pathé Wepler est heureux de vous présenter le son Dolby Atmos, nouvelle petite merveille des laboratoires Dolby. Proposant une spatialisation du son encore plus précise et toujours plus spectaculaire, le Dolby Atmos y adjoint la notion de verticalité sonore, provoquant l’impression que les objets à l’écran volent au-dessus de votre tête ou s’écrasent à vos pieds. Toujours plus immersif, la technologie Dolby Atmos offre aux cinéastes un champ des possibles quasi infini dans la conception du mix sonore.


La projection 4K, rien que pour vos yeux


Cette nouvelle salle est dotée d’un projecteur numérique 4K, quatre fois plus de pixels pour quatre fois plus de définition ! La projection 4K promet de vous en mettre plein les yeux. Expérience sensorielle qui vous offre une intensité de couleur spectaculaire et un piqué d’image exceptionnel, respectant plus que jamais les intentions visuelles du metteur en scène. Attention les yeux !



La projection HFR : Prenez part à la révolution
A l’occasion de la sortie du Hobbit : Un voyage inattendu, vous pourrez découvrir dans cette salle la projection HFR, nouvelle révolution majeure de l’ère numérique. HFR (High Frame Rate), sous ce sigle, se cache une technologie de projection à haute vitesse procurant des sensations accrues d’ultra-réalisme. Le HFR multiplie par deux la vitesse de projection habituelle, oubliant les 24 images par seconde pour passer directement au 48 images/seconde. Deux fois plus d’images donc pour des sensations accrues d’ultra-réalisme et de fluidité. Le HFR 3D accroit en outre le confort de projection 3D occultant les effets stroboscopiques et autres effets de scintillements. Avec « Hobbit : Un voyage inattendu » en HFR 3D, le Pathé Wepler vous invite à découvrir ce bouleversement majeur dans l’histoire du 7eme Art.
Je lance sur sujet pour discuter des conséquences de cette nouvelle "avancée" technologique sur l'expérience cinématographique et sur l'avenir des supports Home Cinéma.
On voit en effet de plus en plus d'annonces de nouveaux modèles de télévisions ou blu-ray 4K ready mais point pour le moment de vrai support capable de diffuser des films intégralement en 4K et pas seulement en upscale.


Image


Le blu-ray sera t-il capable de supporter le 4K en s'adaptant (double couche, etc) ou faut-il s'attendre ENCORE à un nouveau format pour le remplacer, avec comme premiers films, par exemple, Lawrence d'Arabie et The Amazing Spiderman ?

Le blu-ray est mort, vive l'Ultra-blu-ray 4K HFR ?



Image
Image
Last edited by Supfiction on 25 Nov 21, 13:56, edited 23 times in total.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18729
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: L'UltraHD 4K, le 3D 48 images/s en salle.. et en Blu-ray

Post by Supfiction »

A partir de quelle distance l'œil humain est-il capable de distinguer les pixels en 4K ? Pour Barco, il s'agit d'une question centrale : « Pour savoir si le passage au 4K se justifie techniquement dans une salle déjà équipée en 2K, il n'y a pas que la taille de l'écran qui compte. La disposition des fauteuils, notamment les premières rangées, est toute aussi importante. En effet, un atout majeur du 4K est de pouvoir conserver une image parfaitement nette même pour les spectateurs situés aux premiers rangs. » Dans la salle de vision Barco, la taille de l'écran ne dépasse pas les 8 mètres de base mais le gain de qualité parait ainsi évident. Devant la scène, le nez sur l'écran, les pixels paraissent microscopiques et l'espace inter-pixels est quasi invisible. « Par rapport à la source argentique, le grain pellicule a ici totalement disparu au profit d'une image à la propreté quasi clinique.
Sur un écran de 15 mètres de base, un pixel ne mesure que 5 millimètres en résolution 4K. »
Wagner
Assistant opérateur
Posts: 2258
Joined: 2 Oct 04, 19:21
Location: Dans le temps

Re: L'UltraHD 4K, le 3D 48 images/s en salle.. et en Blu-ray

Post by Wagner »

Sur une base de deux mètres, la différence entre 2 et 4k est déjà sensible. Les personnes qui le nieront auront autant de crédibilité que celles ayant prétendu qu'on ne verrait pas la différence entre un DVD et un blu-ray. Cela dit, pourquoi ne pas passer directement au 8k?
Image

Ego sum qui sum
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48629
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: L'UltraHD 4K, le 3D 48 images/s en salle.. et en Blu-ray

Post by Flol »

Wagner wrote:Les personnes qui le nieront auront autant de crédibilité que celles ayant prétendu qu'on ne verrait pas la différence entre un DVD et un blu-ray.
J'en connais plein, des comme ça.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22718
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: L'UltraHD 4K, le 3D 48 images/s en salle.. et en Blu-ray

Post by cinephage »

Ratatouille wrote:
Wagner wrote:Les personnes qui le nieront auront autant de crédibilité que celles ayant prétendu qu'on ne verrait pas la différence entre un DVD et un blu-ray.
J'en connais plein, des comme ça.
La conversation sent le réchauffé, mais je connais beaucoup de gens qui ne voient pas les films au bon format, tantôt l'image est tassée, tantôt elle est étirée... Tout pour qu'elle occupe la totalité de l'écran.
Alors demander à ce public de différencier du 4K...

La différence existe certainement. Ce sont les gens à même de la percevoir qui sont rares...
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18729
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: L'UltraHD 4K, le 3D 48 images/s en salle.. et en Blu-ray

Post by Supfiction »

Ratatouille wrote:
Wagner wrote:Les personnes qui le nieront auront autant de crédibilité que celles ayant prétendu qu'on ne verrait pas la différence entre un DVD et un blu-ray.
J'en connais plein, des comme ça.
C'est pas toujours de la mauvaise foi. J'ai un ami comme ça. Il a fallu que je lui règle sa télé (au bout de deux ans à attendre que le blu-ray n'apportait rien, j'en pouvais plus et j'ai fini par lui régler son installation restée sur 720p avec modes à la con 200 Hz philips pour en finir) pour qu'il vienne à la raison. Alléluia. Depuis il n'achète plus que des blu-ray..
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: L'UltraHD 4K, le 3D 48 images/s en salle.. et en Blu-ray

Post by Jericho »

cinephage wrote:
Ratatouille wrote: J'en connais plein, des comme ça.
La conversation sent le réchauffé, mais je connais beaucoup de gens qui ne voient pas les films au bon format, tantôt l'image est tassée, tantôt elle est étirée... Tout pour qu'elle occupe la totalité de l'écran.
Alors demander à ce public de différencier du 4K...

La différence existe certainement. Ce sont les gens à même de la percevoir qui sont rares...
Un plan bien cadré et le même tronqué, c'est moins évident à voir comme ça qu'une image bien ou mal définie.
Les gens ne sont pas mal voyants tout de même !
Image
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25872
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: L'UltraHD 4K, le 3D 48 images/s en salle.. et en Blu-ray

Post by tenia »

Jericho wrote:Un plan bien cadré et le même tronqué, c'est moins évident à voir comme ça qu'une image bien ou mal définie.
Les gens ne sont pas mal voyants tout de même !
Pas forcément. Si t'as un recadrage qui zoome dans ton image, les couleurs dans les choux, le DNR et le EE activé, plus le mode 200 Hz / TruMotion / Monkusédupoulé activé, vu le résultat, je peux comprendre qu'on ne voie pas la différence.
User avatar
Pacaya
Assistant opérateur
Posts: 2938
Joined: 21 Apr 03, 13:51

Re: L'UltraHD 4K, le 3D 48 images/s en salle.. et en Blu-ray

Post by Pacaya »

supfiction wrote:Je lance sur sujet pour discuter des conséquences de cette nouvelle "avancée" technologique sur l'expérience cinématographique et sur l'avenir des supports Home Cinéma.
On peut aborder le 4K par pas mal de chemins.

Au cinéma, une cinquantaine de films ont été tournés dans cette définition. Il ne faut pas en conclure que c'est la nouvelle norme : l'étalonnage et les SFX 4K, c'est pas donné à tout le monde et les outils ne sont pas tous développés. Les workflows sont encore en train d'évoluer. De plus, un peu comme la stéréoscopie, j'ai envie de dire "qui vivra verra". Tout le monde n'est pas convaincu de cette avancée et seraient beaucoup plus intéressés par une meilleur gestion de la couleur. Ce sont les industriels qui poussent. On attend de voir les films.

Au niveau diffusion (satellite/cable/adsl) ou distribution (vod/bluray) c'est possible mais commercialement suicidaire. Les premiers SDK pour le successeur du .h264 sont sortis, on attend donc pour 2013 un nouveau codec - hevc/h265- capable de diviser par 2 le débit. Là, on pourra commencer à se poser des questions... même si beaucoup ne visent que les tablettes/smartphones/internet... et pour le coup, n'envisagent de passer à la 4K que dans 3 ans, quand les coûts seront abordables.

A tout ça, il faut rajouter la cadence. La manifeste de James Cameron pour promouvoir le 48/60 images par seconde et le Bilbo de Peter Jackson tourné en 48 fps a encore plus troublé l'avenir. Le High Frame Rate (HFR) va-t-il devenir la norme ? Même les professionnels ne le savent pas. Sans compter la diffusion broadcast en europe pour l'instant normée en 50i même si les discussions pour passer au 50p dans certains pays sont bien avancées (rassurez-vous, en France, on aura toujours 5 ans de retard). Là encore, ça ne pourra se faire qu'en changeant de codec de diffusion.

Pour toutes ces raisons, il est pour moi impossible de conclure quoi que ce soit. Personne ne sait où ça va.

Il y a par contre des débats sans fin qu'on peut lancer. Par exemple : le HFR rend l'image tellement fluide, et donc réaliste, que certains disent qu'on perd la "magie" du cinéma. L'écran devient une fenêtre. On se croirait devant un téléviseur géant. Beaucoup des premiers spectateurs du Bilbo ont trouvé ça atroce.

Pour ma part, et pour lancer un troll, je citerai un vieux tweet de John Carmack, un développeur, qui parlait d'un jeu...
Adding film grain, chromatic aberration, and rendering at 24 hz for film look is like putting horse shit in a car for the buggy experience.
User avatar
DukeOfPrunes
Réalisateur
Posts: 6538
Joined: 15 May 11, 21:01
Last.fm

Re: L'UltraHD 4K, le 3D 48 images/s en salle.. et en Blu-ray

Post by DukeOfPrunes »

Pacaya wrote:Il y a par contre des débats sans fin qu'on peut lancer. Par exemple : le HFR rend l'image tellement fluide, et donc réaliste, que certains disent qu'on perd la "magie" du cinéma. L'écran devient une fenêtre. On se croirait devant un téléviseur géant. Beaucoup des premiers spectateurs du Bilbo ont trouvé ça atroce.
J'ai perdu le fil sur la partie technique - le hevc/h265 m'a tué :mrgreen: - mais sur ce point précis, je n'ai pas remarqué tant de différence que ça. Comparé à un film comme Pirates des Caraïbes 3D, mes yeux étaient moins fatigués, mais je n'ai pas forcément senti une énorme différence. En tout cas, c'est une affaire de goûts, personnellement on aura du mal à me vendre du rêve avec le 48fps et la 3D. Pour ce qui est du 4K, en revanche c'est visible en salle de cinoche. Je ne sais pas si mes yeux feront la différence sur un écran, même 50".

Ne peut-on pas espérer de la technologie Blu-Ray de s'adapter à ces nouveaux formats d'image, quitte à sortir un film sur deux disques ?
Vivement en HD (STA/STF)
Joseph L. Mankiewicz - Sleuth / Jan Švankmajer - The Complete Short Films / Ladislas Starewitch - The Tale of the Fox & Other Fantastic Tales /Abel Gance - Napoléon / Koji Wakamatsu - Endless Waltz / Jiří Barta - Krysař / Raymond Bernard - Le miracle des loups / Luis García Berlanga - Plácido / Oldřich Lipský - Happy End / Masaki Kobayashi - Samurai Rebellion / Akira Kurosawa - Dersou Ouzala / Frank Capra - Arsenic and Old Lace... etc.!
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25872
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: L'UltraHD 4K, le 3D 48 images/s en salle.. et en Blu-ray

Post by tenia »

DukeOfPrunes wrote:Ne peut-on pas espérer de la technologie Blu-Ray de s'adapter à ces nouveaux formats d'image, quitte à sortir un film sur deux disques ?
Peut être, mais pas sûr. Le changement de codec (s'il y a) risque d'être fatal à une compatibilité.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18729
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: L'UltraHD 4K, le 3D 48 images/s en salle.. et en Blu-ray

Post by Supfiction »

Pacaya wrote: Le High Frame Rate (HFR) va-t-il devenir la norme ? Même les professionnels ne le savent pas.
Ce qui est dément, vu le grand flou que tu expose, c'est que les distributeurs sont quand même prêts à investir dans de nouvelles salles avec double projecteur 3D, nouveaux sièges (prochainement au Pathé Wepler Paris).
Quant on pense que la même salle a déjà investi dans la 3D (écrans metalliques et projecteurs) à l'époque (lointaine) d'Avatar I, on se demande comment ils rentabilisent..
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18729
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: L'UltraHD 4K, le 3D 48 images/s en salle.. et en Blu-ray

Post by Supfiction »

DukeOfPrunes wrote:
Pacaya wrote:Il y a par contre des débats sans fin qu'on peut lancer. Par exemple : le HFR rend l'image tellement fluide, et donc réaliste, que certains disent qu'on perd la "magie" du cinéma. L'écran devient une fenêtre. On se croirait devant un téléviseur géant. Beaucoup des premiers spectateurs du Bilbo ont trouvé ça atroce.
J'ai perdu le fil sur la partie technique - le hevc/h265 m'a tué :mrgreen: -
ça me rassure :uhuh: Moi qui d'habitude est considéré comme geek-cinéphile par les néophytes, là j'avoue que la démonstration dépassait mes compétences!
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18729
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: L'UltraHD 4K, le 3D 48 images/s en salle.. et en Blu-ray

Post by Supfiction »

DukeOfPrunes wrote:Ne peut-on pas espérer de la technologie Blu-Ray de s'adapter à ces nouveaux formats d'image, quitte à sortir un film sur deux disques ?
C'est vraiment la question que je me pose: le blu-ray survivra t-il aux nouveaux besoins en données ou faudra t-il encore changer de format de disque..
Bon finalement, ça change pas grand chose, si pink-ray il y a, je suis sûr que cette fois les constructeurs auront retenu la leçon et que les futures platines liront dvd/blu/4K-ray..
User avatar
Pacaya
Assistant opérateur
Posts: 2938
Joined: 21 Apr 03, 13:51

Re: L'UltraHD 4K, le 3D 48 images/s en salle.. et en Blu-ray

Post by Pacaya »

supfiction wrote:Quant on pense que la même salle a déjà investi dans la 3D (écrans metalliques et projecteurs) à l'époque (lointaine) d'Avatar I, on se demande comment ils rentabilisent..
C'est un vrai risque je pense. Les écrans HFR au Etats-Unis ne sont pas nombreux non plus a priori. Mais typiquement, les zozos dans mon genre vont aller au Wepler. Faut parier que ça ramène du monde.