Hadewijch (Bruno Dumont - 2009)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

George Kaplan
David O. Selznick
Posts: 12100
Joined: 14 Apr 03, 11:32
Location: Une poche pour la chocolatine ?

Hadewijch (Bruno Dumont - 2009)

Post by George Kaplan »

Image

Petite info glanée sur Facebook pour ceux que ça intéresserait :

'Le dernier Bruno Dumont, Hadewijch, est projeté en avant première à l'Ugc Ciné Cité Les Halles le 24 novembre à 20h15 en présence de l'équipe. Pour des places, écrivez à cette adresse: contact@tadrart.com (en précisant 1 ou 2 pers).' Info Le Chat Qui Fume.
Momo la crevette
Et la tendresse... bordel ?
Et la tendresse... bordel ?
Posts: 15006
Joined: 13 Apr 03, 22:03
Location: En train de se faire un grec avec Tuesday... Pauvre Nikos !

Re: Hadewijch (Bruno Dumont, 2009)

Post by Momo la crevette »

Jolie l'affiche. Me donnerait presque envie de voir le film.
styx wrote:Je comprends pas grand chose à vos salades, mais vous avez l'air bien sur de vous, donc zetes plus à même hein de parler, de sacrés rigolos que vous faites en fait, merde ça rime lourd là, je vais éditer. mdr
L'alcool, c'est mal.
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33320
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Hadewijch (Bruno Dumont, 2009)

Post by Colqhoun »

Je crois développer un rapport étrange aux films de Bruno Dumont.
J'ai beau ne pas les aimer, ils me fascinent tout de même d'une manière ou d'une autre et je deviens dès lors immensément curieux à l'idée de savoir qu'il présente un nouveau film.
"Give me all the bacon and eggs you have."
Profiler
Assistant(e) machine à café
Posts: 201
Joined: 9 Sep 05, 18:27

Re: Hadewijch (Bruno Dumont, 2009)

Post by Profiler »

Vu aujourd'hui, un choc comme tous les films de Dumont, une actrice extraordinaire, des moments forts et intenses, quelques moments de détente surprenants, des séquences magnifiques...
Une réflexion majeure sur la Foi, l'engagement, le désir, la rédemption...
Un film sublime et terrible à la fois.
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90771
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Hadewijch (Bruno Dumont, 2009)

Post by Jeremy Fox »

Profiler wrote:Vu aujourd'hui, un choc comme tous les films de Dumont, une actrice extraordinaire, des moments forts et intenses, quelques moments de détente surprenants, des séquences magnifiques...
Une réflexion majeure sur la Foi, l'engagement, le désir, la rédemption...
Un film sublime et terrible à la fois.
Je n'en attendais pas moins. Vraiment hate d'autant que je n'étais même pas au courant de sa sortie imminente
Fitzcarraldo
Assistant(e) machine à café
Posts: 119
Joined: 2 Mar 08, 00:09

Re: Hadewijch (Bruno Dumont, 2009)

Post by Fitzcarraldo »

,
Last edited by Fitzcarraldo on 25 Mar 10, 21:59, edited 1 time in total.
le Mulet
Stagiaire
Posts: 47
Joined: 31 Oct 08, 11:40

Re: Hadewijch (Bruno Dumont, 2009)

Post by le Mulet »

Fitzcarraldo wrote:Il faut parler de cette jeune femme extraordinaire (surement actrice que le temps de ce film).
Julie Sokolowski.
N'ayant pas encore vu le film, j'aurais dû mal à juger de sa performance, mais je la connais bien puisque c'est l'une des meilleures amies de ma sœur :roll:

Juste pour l'anecdote : elle a rencontré Dumont à une projo de Flandres dans un cinéma du Nord (le Méliès, si certains Lillois connaissent...), et après avoir discuté, il lui a proposé de passer le casting de son prochain film, Hadewijch, donc. Elle, part un an comme jeune fille au pair aux Etats-Unis, lui, cherche sans succès, son Hadewijch. Puis la concrétisation du film.

Visiblement, Dumont aime à choisir des inconnus pour ses films, mais je ne sais pas si cette porte ouverte leur donne vraiment envie de continuer (pis, tourner avec Dumont, c'est peut-être pas si évident..) : elle a décidé de reprendre ses études, après des longs mois de promotion en Europe.

Enin, tout ça pour dire que si vous croisez Duont, n'hésitez pas à aller taper la discut' avec lui... :lol:
Paix au cinéma de bonne volonté.
Bugsy Siegel
Accessoiriste
Posts: 1675
Joined: 1 Sep 07, 17:42
Location: Flamingo Hotel

Re: Hadewijch (Bruno Dumont, 2009)

Post by Bugsy Siegel »

le Mulet wrote: Juste pour l'anecdote : elle a rencontré Dumont à une projo de Flandres dans un cinéma du Nord (le Méliès, si certains Lillois connaissent)
Le Méliès, le Méliès...Le méliès ce n'est pas du tout à Lille, c'est à Villeneuve D'Ascq, à la station de métro Triolo, là où j'allais faire mes photocopies...En fait c'est tout petit, tout gris, et plutôt difficile à trouver. Je n'ai jamais été y voir de film d'ailleurs.
on faisait queue devant la porte des WC comme au ciné lors du passage de l'Atlantide à l'écran. Jean Ray, Hôtel de Famille, 1922
le Mulet
Stagiaire
Posts: 47
Joined: 31 Oct 08, 11:40

Re: Hadewijch (Bruno Dumont, 2009)

Post by le Mulet »

On s'écarte du sujet, mais oui, oui, c'est bien à V. d'Ascq, ville où je réside d'ailleurs. Mais j'ai parlé de "Lillois" et non de "Villeneuvois" pour que les non nordistes situent le paysage :wink:
Paix au cinéma de bonne volonté.
Dunn
Producteur Exécutif
Posts: 7486
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: Hadewijch (Bruno Dumont, 2009)

Post by Dunn »

Et c'est la soeur de Stéphanie alias Soko (à l'origine) ou pas?
Fitzcarraldo
Assistant(e) machine à café
Posts: 119
Joined: 2 Mar 08, 00:09

Re: Hadewijch (Bruno Dumont, 2009)

Post by Fitzcarraldo »

DavidDunn wrote:Et c'est la soeur de Stéphanie alias Soko (à l'origine) ou pas?
Julie Sokolowski
Stéphanie Sokolinski

CQFD
:wink:
Dunn
Producteur Exécutif
Posts: 7486
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: Hadewijch (Bruno Dumont, 2009)

Post by Dunn »

arf
autant pour moi
mais elles se ressemblent un peu physiquement comme de nom !:)
Joe Wilson
Entier manceau
Posts: 5463
Joined: 7 Sep 05, 13:49
Location: Entre Seine et Oise

Re: Hadewijch (Bruno Dumont, 2009)

Post by Joe Wilson »

Un film limpide, où Dumont suit son personnage avec un regard ample et intense. Sa mise en scène semble plus apaisée et sereine malgré la violence du sujet, poursuivant une évolution déjà aperçue dans Flandres...notamment par la délicatesse qu'il exprime dans l'intimité des plans de visage.
Il s'attache à cerner les excès d'une affectivité qui cherche désespérément un cadre, une boussole, un équilibre : Céline vit avec une sensibilité dont elle ne parvient à trouver la mesure...et la tension d'une relation sans concessions à la foi se greffe à cet édifice qui menace en permanence de s'écrouler. Sa démarche fébrile est fascinante dans ses hésitations et ses blessures, sa voix murmurée transcende une somme de contradictions.
Certes, Dumont se montre parfois abrupt dans ses transitions, et quelques séquences se révèlent moins soignées...mais dès qu'il laisse place à des respirations, le récit dévoile une poésie extrêmement forte, pleine de rage et de tendresse. Et même si le résultat est peut-être moins ambitieux et douloureux que son précédent film, il offre une forme de plénitude.
Image
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12250
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Re: Hadewijch (Bruno Dumont, 2009)

Post by Jack Griffin »

Des choses à reprocher mais aussi de très beaux moments, tout en haut de cette année 2009 pour ma part. On sent Dumont tatonner, peinant à convaincre sur ce qu'aurait pu être son film s'il n'avait pas opter pour cette aspect lumineux et contemplatif qui doit beaucoup à l'actrice. On ressent très fortement l'amour et la spiritualité du personnage et les traces du récit, qui s'effiloche de plus en plus pour adopter une matière poétique, rendent le film trop fragile. L'émotion ne tient plus qu'à la scène en elle même, le discours sur la spiritualité qu'esquisse Dumont étant trop évasif, loin du vertige que pouvait procurer les mots de Bernanos dans 'Sous le soleil de Satan', auquel le dumont fait un peu penser.
Jihl
Doublure lumière
Posts: 584
Joined: 4 Mar 06, 23:06
Location: Louis Restaurant

Re: Hadewijch (Bruno Dumont, 2009)

Post by Jihl »

Découvert dans une très belle HD diffusée par Canal ce mois-ci.
Visuellement, c'est une splendeur. La composition de certains plans, des couleurs, la maîtrise de l'espace en général et du paysage en particulier m'ont vraiment impressionné. Dans un registre contemporain, c'est aussi beau pour moi que le Bright star de Campion par exemple.
Je serais un peu moins enthousiaste sur le contenu du film qui, comme parfois chez Dumont, est un peu théorique malgré la qualité de l'interprétation. Au final un des meilleurs films de 2009 pour moi. 7.5/10