Twentynine Palms (Bruno Dumont, 2003)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Bob Harris

Twentynine Palms (Bruno Dumont, 2003)

Post by Bob Harris »

Une de mes plus grosses attentes de la rentrée.

Synopsis :
Daniel, photographe indépendant, et Christine, jeune femme sans travail, atterrissent à Los Angeles et se lancent à la recherche d'un désert pour les décors d'un magazine. S'accouplant sans relâche à tout endroit et à tout moment, ils se disputent et se réconcilient, au seul gré de l'ordinaire de leurs journées et de leurs péripéties.

Image

Anecdotes lues sur allociné :

Le thème de la nature
De La Vie de Jesus à Twentynine Palms en passant par L' Humanite, le cinéaste Bruno Dumont aborde trois genres différents mais qui sont tous unis autour du même thème de la nature perturbée par les hommes.

Deux états dans un même film
Dans le film, les personnages évoluent d'un état à l'autre. En effet, le couple passe du bonheur au cauchemar: "Il y a à la fois la béatitude du bonheur pur et en même temps l'horreur absolue, la capacité d'engendrer les deux extrêmes : l'hyper violence et l'hyper jouissance. C'est un couple qui vit dans la jouissance pure et qui va être conduit dans l'abomination."

Les codes Américains au service de l'étrange
Afin d'instiller le trouble adéquat, Bruno Dumont a eu envie de mettre en scène sa fiction dans des endroits clichés de l'Amérique que tout le monde connaît (les routes, les stations-service), de manière à ce qu'il y ait une impression de déjà-vu et ainsi une familiarité entre le film et le spectateur. Pour créer l'étrangeté, il filme ces mêmes éléments sous un angle différent et plus obscur, comme pour souligner que rien n'est comme il semble et que l'angoisse a déjà pris le pas sur la réalité.

Twentynine Palms, film d'horreur expérimental?
Film dérangeant qui joue sur les sensations, Twentynine Palms est un thriller horrifique expérimental dans le sens où il y a une fabrication de l'horreur et du suspens, avec cette idée de partir d'une situation très tenue dans l'attente qu'il se passe quelque chose. L'angoisse sourd présentement lorsque le réalisateur filme le désert ou décide de faire entrer un acteur dans le champ. Tout fonctionne sur le non-dit et une peur abstraite.

Le désert, personnage clé du film
Twentynine Palms a été tourné dans le désert de Joshua Tree, en Californie. Pour le réalisateur, le désert est l'incarnation parfaite de la peur due essentiellement à cette immensité: "Aux Etats-Unis, les espaces sont d'une immensité qui, pour un Européen, créent un véritable choc, provoquant des sensations tout à fait étonnantes.". Grâce au cadre particulier du désert, le cinéaste arrive à distiller la peur en partant de la banalité: "Twentynine Palms a plutôt été construit sur cette sensation de peur, une peur abstraite car il n'y a pas de raison d'avoir peur. C'est pourquoi le film repose sur un suspense qui se base sur la banalité."

Un scénario rapidement écrit
Très inspiré par son voyage en Californie, Bruno Dumont écrit le scénario du film dès son retour de voyage: "J'ai écrit Twentynine Palms en deux semaines alors que, en général, il me faut bien deux ans pour écrire un scénario."

Un besoin d'exil
Pour situer l'action de son nouveau film Twentynine Palms, Le cinéaste Bruno Dumont a eu envie de quitter le Nord de la France où il a réalisé La Vie de Jesus et L' Humanite pour les déserts de la Californie: "J'avais envie d'aller voir ailleurs, de partir à l'aventure (...) je ressentais le besoin de changer d'espace, d'ingrédients, de couleurs... (...) Et c'est en partant en repérages à la recherche de décors en Californie que j'ai eu un véritable choc"


Le site officiel (avec bande-annonce) :
http://www.29palms-lefilm.com

Sortie le 17 Septembre.
Last edited by Jeremy Fox on 15 Apr 08, 11:43, edited 1 time in total.
Philip Marlowe
murder on the dance floor
Posts: 7287
Joined: 13 Apr 03, 18:33
Location: Bonne question...

Post by Philip Marlowe »

Je l'attends aussi beaucoup mais la BA est assez space...je ne sais pas trop quoi en penser. Enfin bon tant mieux me direz-vous :)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90771
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

S'il y a un film que j'attend cette année, en plus du Trantino, c'est bien celui-ci.
Bob Harris

Re: TWENTYNINE PALMS de Bruno Dumont

Post by Bob Harris »

Pour ceux que ça intéresse:

Avant-première ce jeudi soir 20h30 au cinéma Georges Mélies à Montreuil (métro Croix de Chavaux, à 4 stations de Nation)

Avec surtout un débat en présence de Bruno Dumont. :idea:
Dave Garver
Producteur Exécutif
Posts: 7512
Joined: 14 Apr 03, 09:28
Location: dans la tête d'Elgrog

Post by Dave Garver »

à ne pas confondre avec :

Image

Original
Image
Bob Harris

Post by Bob Harris »

Tu m'as devancé, j'allais justement la faire !!! :lol: :lol: :lol:
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26681
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

J'irai peut être le voir, je ne connais pas le cinéma de Dumont, mais uniquement pour des raisons personnelles
Everybody's clever nowadays
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25582
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Post by Ouf Je Respire »

Beuarf, finalement ça me tente pas de voir un film "à la Dumont", ces temps-ci.
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
Bob Harris

Post by Bob Harris »

Ca y est, enfin vu.

Une belle grosse baffe, et je tendrais bien l'autre joue. :)

Le débat qui a suivi la projection a été très long et très agité (je vous raconte pas certaines réactions outrées, j'avais trop envie de répliquer mais j'avais pas osé....y avait notamment une jeune fille qui était choquée par la violence du film et qui se plaignait...)

Par contre, j'ai pu avoir une conversation tête à tête avec Bruno Dumont, qui est une personne très agréable, d'autant plus qu'il s'exprime toujours lentement. Il m'a demandé comment j'avais capté le film, comment j'entendais, etc... A la fin, je lui ai répondu qu'il ne fallait pas faire trop attention aux gens qui avaient détesté. :wink: :lol: :mrgreen:
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26681
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

Bill Harford wrote:Bruno Dumont, qui est une personne très agréable,
Ce n'est pas le cas lorsqu'il rencontre des comédiens
Everybody's clever nowadays
Bob Harris

Post by Bob Harris »

Nikita wrote:
Bill Harford wrote:Bruno Dumont, qui est une personne très agréable,
Ce n'est pas le cas lorsqu'il rencontre des comédiens
Tu viens de réduire à néant ma vocation de comédien.
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26681
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

Bill Harford wrote:
Nikita wrote: Ce n'est pas le cas lorsqu'il rencontre des comédiens
Tu viens de réduire à néant ma vocation de comédien.
Toutes mes plus plates
Everybody's clever nowadays
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90771
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Bill Harford wrote:Ca y est, enfin vu.

Une belle grosse baffe, et je tendrais bien l'autre joue. :)

:
Yes :D Encore plus impatient
Bob Harris

Post by Bob Harris »

Jeremy Fox wrote:
Bill Harford wrote:Ca y est, enfin vu.
Une belle grosse baffe, et je tendrais bien l'autre joue. :)
:
Yes :D Encore plus impatient
Par contre, je crois qu'on sera probablement les seuls à aimer...

J'ai encore besoin d'un peu de recul pour m'exprimer sur ce film. Il est vraiment déroutant.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90771
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Bill Harford wrote:
Jeremy Fox wrote: Yes :D Encore plus impatient
Par contre, je crois qu'on sera probablement les seuls à aimer...

J'ai encore besoin d'un peu de recul pour m'exprimer sur ce film. Il est vraiment déroutant.
Mais avais tu aimé les précédents ?
Simone devrait se joindre à nous en principe ;-)