Piratage : artistes et consommateurs réagissent !

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Majordome
Décorateur
Posts: 3793
Joined: 13 Apr 03, 03:00
Location: De mon canapé.

Piratage : artistes et consommateurs réagissent !

Post by Majordome »

Extrait de la lettre CBNews:
La campagne anti-piratage du SNEP dénoncée
Une douzaine d'organisations représentant artistes et public ont dénoncé, dans un communiqué commun publié lundi, la récente campagne du Syndicat national de l'édition phonographique (SNEP) contre l'échange illégal de musique sur internet, qu'elles jugent "indécente et irresponsable". "Nous sommes contre une logique purement répressive qui ne peut que détériorer durablement les relations entre les artistes et leur public", déclarent les signataires du texte, qui regrettent que la campagne du SNEP "insulte et menace 20 millions d'internautes". "Nous demandons l'arrêt immédiat des pressions et menaces fondées sur des poursuites judiciaires à l'encontre des internautes tant qu'un vrai débat n'aura pas eu lieu et que des solutions innovantes n'auront pas été proposées", poursuivent les organisations dans leur texte commun.

Les signataires du texte sont l'ADAMI, qui gère les droits de plus de 60 000 artistes-interprètes, la Société de perception des droits des artistes interprètes de la musique et de la danse (SPEDIDAM), le Syndicat français des artistes interprètes (SFA, affilié à la CGT-Spectacle), l'Union nationale des syndicats d'artistes musiciens CGT (SNAM), le Syndicat national des musiciens (SNM-FO), le Syndicat national des artistes plasticiens (SNAP-CGT), l'AICE (Union de syndicats des artistes, créateurs et enseignants de la musique, de la danse, de l'art dramatique et des arts plastiques) et le syndicat des artistes et enseignants de la musique et de la danse de Paris-Ile-de-France (SAMUP). Le public est représenté par l'Union fédérale des consommateurs-Que Choisir, la CLCV, fédérant plus de 400 associations locales de consommateurs, la Ligue de l'enseignement et l'Union nationale des associations familiales (UNAF). Elles dénoncent encore "une vision archaïque de l'internet qui prétend éradiquer les échanges de fichiers alors que ce mode de diffusion en plein développement peut être une source de progrès et de diversité pour le public, mais aussi pour les artistes".


Enfin des réactions (et celle de l'ADAMI fait l'effet d'une bombe !) face à ce comportement inadmissible et conquérant du lobby du disque, complètement à côté de la plaque dans sa guerre contre le consommateur.
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26761
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

Je ne vois pas ce qu'il y a d'inadmissible dans le fait d'être à côté de la plaque ou de vouloir faire respecter la loi
Everybody's clever nowadays
ATcHoUm
Assistant opérateur
Posts: 2389
Joined: 12 Apr 03, 23:15
Location: Paris

Post by ATcHoUm »

Nikita wrote:Je ne vois pas ce qu'il y a d'inadmissible dans le fait d'être à côté de la plaque ou de vouloir faire respecter la loi
+1
Je trouve quand même qu'il y a une certaine dérive, quand je vois qu'autour de moi copier un cd ou un dvd n'est même plus considéré comme du vol ou un acte illégal , et souvent un non respect des gens qui ont travaillé dessus je suis :shock:
Image
Momo la crevette
Et la tendresse... bordel ?
Et la tendresse... bordel ?
Posts: 15006
Joined: 13 Apr 03, 22:03
Location: En train de se faire un grec avec Tuesday... Pauvre Nikos !

Post by Momo la crevette »

ATcHoUm wrote:
Nikita wrote:Je ne vois pas ce qu'il y a d'inadmissible dans le fait d'être à côté de la plaque ou de vouloir faire respecter la loi
+1
Je trouve quand même qu'il y a une certaine dérive, quand je vois qu'autour de moi copier un cd ou un dvd n'est même plus considéré comme du vol ou un acte illégal , et souvent un non respect des gens qui ont travaillé dessus je suis :shock:
En meme temps, quand je dis ça, je reçois des mp d'insultes...

Momo
styx wrote:Je comprends pas grand chose à vos salades, mais vous avez l'air bien sur de vous, donc zetes plus à même hein de parler, de sacrés rigolos que vous faites en fait, merde ça rime lourd là, je vais éditer. mdr
L'alcool, c'est mal.
Jean Claude Dus
Postman Sans Gêne
Posts: 9206
Joined: 12 Apr 03, 14:11
Location: In front of a convenience store in New Jersey

Post by Jean Claude Dus »

Momo la crevette wrote: En meme temps, quand je dis ça, je reçois des mp d'insultes...

Momo
T'as recu les miens ?
Image
Image
missme
Bricol' Girl
Posts: 6264
Joined: 22 Apr 03, 17:36
Last.fm
Location: Lyon

Post by missme »

Peut-être que simplement la loi n'est pas adaptée non?

Ils ont trouvé des solutions pour la protection des logiciels dans le temps, je ne vois pas pourquoi une industrie du disque, braquée sur son modèle économique et complétement incapable de proposer des solutions innovantes pour prendre le train de l'innovation qu'est le peer-to-peer et le gravage et défendre et protéger ses artistes, détiendrait la solution ultime.

Des solutions doivent exister, et ce texte me rassure, montrant que les artistes et les sociétés civiles qui les protègent ont compris que la solution résidait ailleurs que dans tenter de faire fonctionner une très bonne loi pour le disque complétement inadaptée pourtant à une nouvelle technologie et de nouvelles pratiques.

Je tiens à préciser que je suis une adepte du disque, que je ne grave plus de cds que je n'écoute jamais en fait, que je ne télécharge que des morceaux pour les écouter et mieux les acheter après ou non (et je ne les garde pas sur mon ordi)

édité parce que j'avais oublié des mots...
Momo la crevette
Et la tendresse... bordel ?
Et la tendresse... bordel ?
Posts: 15006
Joined: 13 Apr 03, 22:03
Location: En train de se faire un grec avec Tuesday... Pauvre Nikos !

Post by Momo la crevette »

Jean Claude Dus wrote:
Momo la crevette wrote: En meme temps, quand je dis ça, je reçois des mp d'insultes...

Momo
T'as recu les miens ?
Je ne considère pas "Marseille aux chiottes !" comme une insulte...

Momo
styx wrote:Je comprends pas grand chose à vos salades, mais vous avez l'air bien sur de vous, donc zetes plus à même hein de parler, de sacrés rigolos que vous faites en fait, merde ça rime lourd là, je vais éditer. mdr
L'alcool, c'est mal.
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26761
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

missme wrote: Des solutions doivent exister, et ce texte me rassure, montrant que les artistes et les sociétés civiles qui les protègent ont compris que la solution résidait ailleurs que dans tenter de faire fonctionner une très bonne loi pour le disque complétement inadaptée pourtant à une nouvelle technologie et de nouvelles pratiques.
La loi protège le droit d'auteur, je ne vois pas trop ce que la technologie vient faire là deddans
Everybody's clever nowadays
Momo la crevette
Et la tendresse... bordel ?
Et la tendresse... bordel ?
Posts: 15006
Joined: 13 Apr 03, 22:03
Location: En train de se faire un grec avec Tuesday... Pauvre Nikos !

Post by Momo la crevette »

Nikita wrote:
missme wrote: Des solutions doivent exister, et ce texte me rassure, montrant que les artistes et les sociétés civiles qui les protègent ont compris que la solution résidait ailleurs que dans tenter de faire fonctionner une très bonne loi pour le disque complétement inadaptée pourtant à une nouvelle technologie et de nouvelles pratiques.
La loi protège le droit d'auteur, je ne vois pas trop ce que la technologie vient faire là deddans
T'as déjà reçu les premières insultes ?

Momo
styx wrote:Je comprends pas grand chose à vos salades, mais vous avez l'air bien sur de vous, donc zetes plus à même hein de parler, de sacrés rigolos que vous faites en fait, merde ça rime lourd là, je vais éditer. mdr
L'alcool, c'est mal.
ATcHoUm
Assistant opérateur
Posts: 2389
Joined: 12 Apr 03, 23:15
Location: Paris

Post by ATcHoUm »

Momo la crevette wrote:
ATcHoUm wrote: +1
Je trouve quand même qu'il y a une certaine dérive, quand je vois qu'autour de moi copier un cd ou un dvd n'est même plus considéré comme du vol ou un acte illégal , et souvent un non respect des gens qui ont travaillé dessus je suis :shock:
En meme temps, quand je dis ça, je reçois des mp d'insultes...

Momo
J'en suis désolé pour toi :?
Image
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26761
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

Momo la crevette wrote:
Nikita wrote:
La loi protège le droit d'auteur, je ne vois pas trop ce que la technologie vient faire là deddans
T'as déjà reçu les premières insultes ?

Momo
Juste un message un peu cavalier
Everybody's clever nowadays
Sergius Karamzin
Invité
Posts: 5977
Joined: 14 Apr 03, 11:54

Post by Sergius Karamzin »

Un cheval de Troie ? 8)
missme
Bricol' Girl
Posts: 6264
Joined: 22 Apr 03, 17:36
Last.fm
Location: Lyon

Post by missme »

Nikita wrote: La loi protège le droit d'auteur, je ne vois pas trop ce que la technologie vient faire là deddans
Et bien elle a à voir que la loi ne fonctionne manifestement pas par rapport aux nouvelles technologies et pratiques. Je citais l'exemple des logiciels. Le droit d'auteur ne fonctionnait pas non plus au début ; ils ont modifié la loi.
Ce que je veux dire, c'est qu'il faudrait adapter la loi. Plein de solutions existent c'est sûr...
Une jurisprudence vient aussi de compléter la loi sur le droit à l'image contre la loi de la propriété privée qui déchirait les gens depuis des années. Quand on veut on peut faire avancer la loi en fonction des modifications de comportement qu'apporte les innovations technologiques.

Pour résumer, le droit d'auteur est une bonne loi, je ne le remettrai jamais en cause, le droit français est certainement une des meilleurs protection de l'auteur qui existe. Mais les pouvoirs publics et les maisons de disques font un peu l'autruche, contrairement aux artistes et leurs sociétés civiles (pourtant ça devraient être eux en premier qui réagissent car ce sont surtout eux qui sont spoliés non?) qui ont compris qu'il faudrait peut-être entamer un débat sur la question...
Momo la crevette wrote:T'as déjà reçu les premières insultes ?

Momo
Non pas encore :lol:
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26761
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

missme wrote:
Nikita wrote: La loi protège le droit d'auteur, je ne vois pas trop ce que la technologie vient faire là deddans
Et bien elle a à voir que la loi ne fonctionne manifestement pas par rapport aux nouvelles technologies et pratiques. Je citais l'exemple des logiciels. Le droit d'auteur ne fonctionnait pas non plus au début ; ils ont modifié la loi.
Désolé mais je ne comprends toujours pas ta position que je ne peux sérieusement qualifier de raisonnement car il peut s'apparenter à cet exemple absurde : si demain, un type invente une technique révolutionnaire lui permettant de rouler à 200 km/h en voiture sans que les radars puissent le flasher, devra t on pour autant augmenter la vitesse limite autoirsée ?

missme wrote: Ce que je veux dire, c'est qu'il faudrait adapter la loi. Plein de solutions existent c'est sûr...
Je continue : si demain, le vol à l'étalage connaît une augmentation exponentielle, il faudrait modifier le code pénal afin de revoir la définition du vol ?

missme wrote: Une jurisprudence vient aussi de compléter la loi sur le droit à l'image contre la loi de la propriété privée qui déchirait les gens depuis des années.
Une jurisprudence ne complète pas la loi, elle l'interprète éventuellement, seul le Parlement vote des lois

missme wrote: Quand on veut on peut faire avancer la loi en fonction des modifications de comportement qu'apporte les innovations technologiques.
Evidemment mais en l'espèce, comme je l'ai dit plus haut, le problème ne réside pas dans la loi mais par les moyens de la violer

missme wrote: Pour résumer, le droit d'auteur est une bonne loi, je ne le remettrai jamais en cause, le droit français est certainement une des meilleurs protection de l'auteur qui existe. Mais les pouvoirs publics et les maisons de disques font un peu l'autruche, contrairement aux artistes et leurs sociétés civiles (pourtant ça devraient être eux en premier qui réagissent car ce sont surtout eux qui sont spoliés non?) qui ont compris qu'il faudrait peut-être entamer un débat sur la question...
Certes, je suis le premier, enfin peut être pas mais sûrement pas le dernier, pour dire que le problème du piratage n'est pas aussi simpliste que le présente par exemple le SNEP, mais je ne vois pas quel débat pourrait être entamé, tu as une proposition ?


missme wrote:
Momo la crevette wrote:T'as déjà reçu les premières insultes ?

Momo
Non pas encore :lol:
Je pense que ce message s'adressait à moi
Everybody's clever nowadays
missme
Bricol' Girl
Posts: 6264
Joined: 22 Apr 03, 17:36
Last.fm
Location: Lyon

Post by missme »

Nikita wrote: Désolé mais je ne comprends toujours pas ta position que je ne peux sérieusement qualifier de raisonnement car il peut s'apparenter à cet exemple absurde : si demain, un type invente une technique révolutionnaire lui permettant de rouler à 200 km/h en voiture sans que les radars puissent le flasher, devra t on pour autant augmenter la vitesse limite autoirsée ?
Sauf que dans ce cas il fait qq chose de dangereux. Or le téléchargement n'a rien de dangereux pour la vie humaine, au contraire, il permet une plus large diffusion de la musique (dans les limites de l'inégalité de l'accès à internet et encore plus au haut débit)

Nikita wrote: Je continue : si demain, le vol à l'étalage connaît une augmentation exponentielle, il faudrait modifier le code pénal afin de revoir la définition du vol ?
Là, rien de dangereux comme dans l'exemple au-dessus. Je suis d'accord. Mais quelque part je dirais presque oui, car on serait dans l'évolution d'un modèle économique. Bon c'est peu probable. Et puis surtout ici, l'augmentation du vol ne serait pas dû à une inovation technologique.
Plus bizarre, mais des artistes meme propose leur mp3 gratuitement... et / ou sont signataires de ce texte qui montrent qu'ils veulent un débat plus poussé sur la question (pour le moment ils sont quasiement hors du débat qui tourne juste, d'après moi, autour des aigreurs de et contre les majors, même pas les petits labels)

Nikita wrote: Une jurisprudence ne complète pas la loi, elle l'interprète éventuellement, seul le Parlement vote des lois
yes, pardon, erreur de formulation

Nikita wrote: Evidemment mais en l'espèce, comme je l'ai dit plus haut, le problème ne réside pas dans la loi mais par les moyens de la violer
je sais pas trop quoi répondre là j'avoue

Nikita wrote: Certes, je suis le premier, enfin peut être pas mais sûrement pas le dernier, pour dire que le problème du piratage n'est pas aussi simpliste que le présente par exemple le SNEP, mais je ne vois pas quel débat pourrait être entamé, tu as une proposition ?
Au niveau légal je saurais pas trop quoi répondre vu que mes connaissances sont assez limitées en droit (qq heures de drot sur le code de la propriété intellectuelle et un droit de l'informatique ne suffisent pas à s'improviser jursite... lol)

quant à des solutions, déjà je pense que la taxe sur les cds et graveurs et déjà une solution pas mal, mais il faut croire pas suffisante à compenser les pertes en droits d'auteur.
Mais sinon, je sais pas la baisse de la tva sur le disque peut peut-être aider.
La vente au morceau, pas trop cher, tel le Apple Music Store le fait, peut être une solution (même si bon... je sais pas, le concept d'album est qq chose à laquelle je tiens, et pas mal d'artistes aussi je crois)
Avec un pote on avait aussi imaginer un truc où la musique serait proposée gratuitement sur le net (ou pas trop cher) et serait vendu par contre les pochettes agrémentées pour le coup de notes, photos etc. Une partie du prix de vente de ces pochettes seraient reversées aux sociétés civiles de défense des auteurs. En plus cela ferait du boulot pour d'autres auteurs (de notes, de photos, de graphismes) On avait eu cette idée en partant du constat que bcp de gens aiment l'objet disque pour sa beauté, son contenu etc.

bref bref, je sais pas trop, plein de gens du milieu serait certainement mieux placés que moi pour dire, mais bon je continue à croire qu'ici on peut trouver des solutions qui arrangerait tout le monde.
En plus je sais pas c'est clair que c'est très compliqué parce que c'est tout le problème du net aujourd'hui: on peut sévir autant qu'on veut, il existe tellement de parade. Combien de nouveaux peer-to-peer pour un Napster condamné?
On est face à une nouveauté technologique (le net y compris le peer-to-peer) qui mets à bas plein de lois (même problème sur lequel planchent les juristes etc. sur les contenus illégaux hébergés sur le web et qui n'a pas encore trouvé de loi qui satisfasse tout le monde). Alors dans le cas pas si tragique du téléchargement de la musique, alors même que les artistes appelent au débat, pqoi se le refuser pour trouver une solution?

Nikita wrote: Je pense que ce message s'adressait à moi
ah ok lol

bon sur ce je vais manger...