Top musical : Iron maiden

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

mannhunter
Laspalès
Posts: 16361
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Top musical : Iron maiden

Post by mannhunter »

User avatar
Barry Egan
Accessoiriste
Posts: 1564
Joined: 5 Jan 12, 18:51

Re: Top musical : Iron maiden

Post by Barry Egan »

Intéressant... Je suis justement en train de réécouter " How To Measure A Planet ?".
Image
User avatar
cinéfile
Accessoiriste
Posts: 1805
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: Top musical : Iron maiden

Post by cinéfile »

Ah, ça me donne envie de réécouter The Gathering !
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Top musical : Iron maiden

Post by Rockatansky »

hellrick wrote: 25 Sep 21, 10:24 Je me tâte pour le Graspop, j'aimerais les voir une troisième et dernière fois (?) mais j'ai de plus en plus de mal à aller en festival, je trouve ça horriblement cher, bouffer des crasses et boire des bières toute la journée c'est plus de mon âge, puis c'est super fatiguant et comme la journée qui me tente c'est un jeudi faudrait que je prenne au moins 2 jours de congé...Bref j'aurais préféré qu'ils tournent en salles en Belgique comme c'était prévu avant le covid...là je sais pas. Mais l'affiche est cool:

M1 : Iron Maiden - Powerwolf - Mercyful Fate - Tremonti - Battle Beast + 1
M2 : Volbeat - Dropkick Murphys - Mastodon - Beartooth - While She Sleeps - Fleddy Melculy
Marquee : My Dying Bride - Death to All - In Extremo - Vltimas - Lalma - Misthyrming
Metaldome : Stake - Baroness - High on Fire - Ego Kill Talent + 2
Jupiler Stage : Suicidal Tendencies - Slapshot - Deez Nuts - Creeper - Trash Boat
Mastodon, Mercyful fate, Tremonti, Suicidal c'est bien en 1 journée :mrgreen:
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky