Le Masque et la plume (France Inter)

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
damdouss
Accessoiriste
Posts: 1969
Joined: 1 Sep 08, 10:09

Re: Le Masque et la plume (France Inter)

Post by damdouss »

Flol wrote: 20 Apr 21, 16:47 Donc dès qu'il est en représentation, il est insupportable. Mais ça passe mieux en face à face, a priori.
Oui il doit en face à face redescendre de son soit-disant "pied d'estale" de "monsieur super critique". Avec un peu d'humilité et d'intelligence ça passerait mais bon... En tout cas après deux ans de lectures de "la septième obsession" ce sera terminé : ils sont "Leherpeur-compatibles" donc analyses politico-cinématographiques à deux balles superficielles, critiques à l'emporte-pièce faciles (et dithyrambiques quand ils adorent des quasi-navets : "Un couteau dans le coeur" par exemple même si certains ici ont peut-être aimé ?). J'aimais pourtant certains de leurs articles thématiques mais globalement c'est une revue "m'as-tu-vu" où l'on en ressort plus de vide que de réel contenu intéressant.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49148
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Le Masque et la plume (France Inter)

Post by Flol »

damdouss wrote: 20 Apr 21, 16:55 dithyrambiques quand ils adorent des quasi-navets : "Un couteau dans le coeur" par exemple même si certains ici ont peut-être aimé ?
Oui ! :D
damdouss wrote: 20 Apr 21, 16:55J'aimais pourtant certains de leurs articles thématiques mais globalement c'est une revue "m'as-tu-vu" où l'on en ressort plus de vide que de réel contenu intéressant.
Leur prochain numéro est consacré à Wes Anderson. Là encore je pourrais être tenté, mais je ne me ferais plus avoir.
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18225
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Le Masque et la plume (France Inter)

Post by Kevin95 »

Flol wrote: 20 Apr 21, 16:36outre le fait qu'il me matait comme un saligaud
Même chose. :shock:

Croisé dans une rue des Champs et le monsieur me reluquait tranquille.

Sinon, pour revenir à la discussion, j'ai arrêté d'écouter l'émission à peu près lors de la sortie de Fury Road. Au bout de deuxième "film fasciste" j'ai lâché l'affaire comprenant que la bande se prenait un poil trop au sérieux. C'est dommage, j'aimais bien Ciment lorsqu'il aimait un film (moins en parano et son triangle des Bermudes) ou certains réflexions de Sophie Avon et Jean-Marc Lalanne.

Je continue Capture mag mais ça tangue, ça tangue.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49148
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Le Masque et la plume (France Inter)

Post by Flol »

Je continue d'écouter Le Masque, envers et contre tout, et même s'ils m'énervent régulièrement. Parce que ça reste un rendez-vous régulier dont j'ai du mal à me passer (même chose pour le Masque consacré à la littérature).
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 16930
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Re: Le Masque et la plume (France Inter)

Post by Profondo Rosso »

C'est clair qu'il a le facho facile, j'étais tombé des nues la fois où il avait qualifié de "va-t-en guerre" Un jour dans la vie de Billy Lynn d'Ang Lee, ou qu'il avait traité Tarantino de facho pro NRA pour Once upon a time in Hollywood. Il y a même un problème de compréhension des films pour faire le show là.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10877
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Le Masque et la plume (France Inter)

Post by Alexandre Angel »

Kevin95 wrote: 20 Apr 21, 17:21 ...ou certains réflexions de ..Jean-Marc Lalanne.
J'ai fait une croix sur celui-là aussi.
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18225
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Le Masque et la plume (France Inter)

Post by Kevin95 »

Alexandre Angel wrote: 20 Apr 21, 18:50
Kevin95 wrote: 20 Apr 21, 17:21 ...ou certains réflexions de ..Jean-Marc Lalanne.
J'ai fait une croix sur celui-là aussi.
Il est vite relou dans le genre Droopy du 16eme, mais étrangement il parle très bien de certaines grosses machines hollywoodiennes (et évite le refrain ronflant d'"US go home").
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10877
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Le Masque et la plume (France Inter)

Post by Alexandre Angel »

Sans doute mais il m'a achevé avec ce qu'il a dit sur L'Homme qui voulut être roi.
Les bras m'en sont tombés d'une force!
On est pas obligés d'être tous sur la même longueur d'onde mais on a pas le droit d'être aussi à côté de la plaque. Il a quand même dit qu'il détestait! Comment peut-on détester L'Homme qui voulut être roi ???
C'est comme si tu entendais quelqu'un dire d'une personne que tu aimes beaucoup pour des raisons très précises, parfaitement objectives et reconnues, qu'il peut pas la blairer.
Qu'il n'a pas d'atomes crochus, bon. Mais qu'il la déteste!
L'effet est strictement le même que si il avait assené qu'Asphalt Jungle est d'"une lourdeur parabolique, caractéristique d' un cinéma d’intention dont la dimension de folie serait contenue par un ricanement perpétuel » (je le cite)

Là c'est vraiment Droopy toréador !

Et Camille Nevers (qui a commis un papier complètement con sur le dernier Greengrass) d'ajouter que c'est pas si mal même si elle trouve ça kitsch... :?
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18225
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Le Masque et la plume (France Inter)

Post by Kevin95 »

Effectivement, snober le Huston c'est carton rouge.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 14051
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Le Masque et la plume (France Inter)

Post by hansolo »

Le fait de snober un film, c'est un peu un sport national dans le Masque; et ça ne date pas d'hier ...

Comme je l'avais signalé sur le topic consacré à Indy, Le masque et la plume du 4 octobre 1981 n'etait pas unanime sur le 1er Indiana Jones ...avec certains critiques qui prétendaient avoir oublié le film en sortant de la salle!
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10877
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Le Masque et la plume (France Inter)

Post by Alexandre Angel »

Là (dans le cas du Huston), c'est plus que snober, c'est faire rentrer un film, au forceps, dans une certaine grille de lecture qui tient à la fois des vieilles antiennes des Cahiers (la vieille haine anti-Huston) que Lalanne reprend à son compte, en même temps que de l'opinion sans mémoire façon Durendal (ce qui me paraît assez décrédibilisant pour un critique de 55 balais comme Lalanne).
Le Huston ne correspond à rien de ce dit Lalanne (un cinéma d'intention, c'est quoi d'ailleurs, même si j'ai ma petite idée?) : on y trouve pas d'effets de signature, de dialogues démonstratifs, de tics "auteuristes". C'est un film d'aventure pur et sobre, et en même temps spectaculaire. Huston avait tout compris à Kipling. Pas Lalanne.
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 14051
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Le Masque et la plume (France Inter)

Post by hansolo »

Alexandre Angel wrote: 20 Apr 21, 19:48 Sans doute mais il m'a achevé avec ce qu'il a dit sur L'Homme qui voulut être roi.
Les bras m'en sont tombés d'une force!
On est pas obligés d'être tous sur la même longueur d'onde mais on a pas le droit d'être aussi à côté de la plaque. Il a quand même dit qu'il détestait! Comment peut-on détester L'Homme qui voulut être roi ???
C'est comme si tu entendais quelqu'un dire d'une personne que tu aimes beaucoup pour des raisons très précises, parfaitement objectives et reconnues, qu'il peut pas la blairer.
Qu'il n'a pas d'atomes crochus, bon. Mais qu'il la déteste!
Je te rejoins.
On peut ne pas aimer ce film; même s'il est fréquemment salué ... mais pour le détester ... :?:
Les mots ont un sens tout de même!
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49148
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Le Masque et la plume (France Inter)

Post by Flol »

Profondo Rosso wrote: 20 Apr 21, 18:42 C'est clair qu'il a le facho facile, j'étais tombé des nues la fois où il avait qualifié de "va-t-en guerre" Un jour dans la vie de Billy Lynn d'Ang Lee, ou qu'il avait traité Tarantino de facho pro NRA pour Once upon a time in Hollywood. Il y a même un problème de compréhension des films pour faire le show là.
Il fait un combo infernal avec Pierre Murat, à ce niveau-là (autre énergumène à l'emportement facile et à côté de la plaque).
Alexandre Angel wrote: 20 Apr 21, 19:48 Et Camille Nevers (qui a commis un papier complètement con sur le dernier Greengrass) d'ajouter que c'est pas si mal même si elle trouve ça kitsch... :?
Alors elle, c'est pas possible. Outre son ton insupportable (même si là-dessus, elle a un sacré concurrent avec Lalanne) et ses prises de position qui semblent plus idéologiques que purement cinématographiques, le fait qu'elle se présente sous pseudo (puisque ce n'est pas son vrai nom) me gêne énormément. Elle se prend pour qui, sérieux ?
User avatar
cinéfile
Accessoiriste
Posts: 1809
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: Le Masque et la plume (France Inter)

Post by cinéfile »

Le plus gros problème du Masque, pour le coup assez unanimement partagé par ses intervenants (mais c'est en effet particulièrement pattant chez Leheurpeur* et Murat), c'est selon moi leur nullité critique et analytique dès lors qu'ils n'aiment pas un film. Il est tout à fait naturel de ne pas aimer (voire de détester) un film, faut-il encore savoir expliquer pourquoi et ne pas se laisser emporter par cette sorte de hargne infantile, ne pas se gargariser dans la caricature facile et les propos sans substance. Pour un résultat parfois aussi bête que la bêtise qu'ils fustigent justement dans ces films. Un avis négatif peut être éclairant, stimulant, étayé, mais la plupart d'entre eux semble incapable de cet effort. A ce petit jeu, l'émission semble aussi bercer par la tradition du "démontage en règle", qui attire aussi une partie de son public, ce qui crée de fait un effet pervers d'auto-entrainement. Les participants se sentiraient presque obligés d'y aller chacun de leur petit phrase. A ce sujet, j'avais un copain (pas vraiment cinéphile d'ailleurs) qui demeurait un fidèle de l'émission avec ses parents pour cette même raison, attiré qu'il était pour la "critique spectacle". A noter que cette tendance n'est pas propre à l'émission. Certains doivent penser qu'un avis tranché, quitte à être totalement exagéré ou peu étayé, vend mieux qu'une opposion critique développée et riche. En gros, on veut du "clash".

Cela étant dit, je continue de suivre l'émission, d'ailleurs plus intéressante ce dernier temps pour la simple raison que le panel d'intervenants se voit confronter à des ressorties DVD/Blu-Ray. Leurs réactions sont éclairantes sur la perception des films "plus anciens", sur la mise en perceptive de leur rapport avec l'histoire du domaine, l'épreuve du temps, peu exploités en temps normal. Même si de grosses âneries sont débitées, dans une proportion plus ou moins significative selon les émissions.

Ciment est évidemment le plus "fort". Par son parcours critique d'abord et son expérience, peu partagé par ses collègues (dont la plupart sont plus des journalistes que des "critiques", sauf peut être Lalanne).

J'avoue d'ailleurs aimé de plus en plus Lalanne (alors qu'il ne me passionnait guère à l'époque du "Cercle" sur C+). Il faut bien entendu savoir passer outre sa rhétorique empesée et maniérée, je vous l'accorde. Mais je lui trouve une réelle hauteur de vue (ainsi qu'une vraie connaissance du cinéma), qui rend ses avis moins attendus que prévu. Certes, il peut être aussi à côté de la plaque mais je lui pardonnerais presque.

Neuhoff, pour qui j'admets une certaine tendresse moins avouable cette fois, c'est celui qui pousse le plus loin le principe cathartique de l'émission. Plus c'est gros, mieux c'est. Je viens d'écouter l'émission de dimanche dernier dans laquelle il sort pêle-mêle, et à propos de Possessor : "Le père (David Cronenberg), quand il est en forme, c'est une sorte de Jacques Deray avec de l'hémoglobine en plus". "KAMOULOX !".


*Je reste marqué à jamais par sa remarque sur Manhunter (qu'il n'a pas aimé, ce sans-goût :evil: ) : "le film se termine par une veille musique gothique dans le genre de la Hammer" (au sujet de la chanson d'Iron Butterfly). OK ! Pour Xav', musique d'orgue dans un film = BO d'un film de la Hammer. Je ne lui confierais même pas le playlist de l'anniv de mon petit neveu. Quand on n'y connait rien, s'abstenir est un marque d'intelligence.
Last edited by cinéfile on 21 Apr 21, 21:21, edited 2 times in total.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49148
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Le Masque et la plume (France Inter)

Post by Flol »

Je suis en tous points d'accord avec toi - y compris sur Neuhoff, qui aujourd'hui m'amuse alors qu'avant il m'horripilait. Son sens de la formule n'en a parfois aucun (de sens), mais je le trouve marrant.
Et l'avis de Leherpeur sur le Mann m'avait moi aussi frappé. Difficile d'être autant à côté de la plaque. :shock: