The Beatles

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Votre album préféré (hors best of)?

Please please me
2
2%
With the Beatles
0
No votes
A Hard day's night
1
1%
Beatles for sale
1
1%
Help!
1
1%
Rubber soul
6
5%
Revolver
26
22%
Sgt Pepper's...
19
16%
Magical mystery tour
2
2%
White Album
23
20%
Yellow submarine
1
1%
Abbey Road
29
25%
Let it be
5
4%
 
Total votes: 116

User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12609
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: The Beatles

Post by Karras »

Si on regarde la liste du "Panthéon du Rock and Roll" on doit pouvoir a peu prêt tout inclure, de Abba à ZZ Top :mrgreen:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Rock_and_ ... ll_of_Fame
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21584
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: The Beatles

Post by Rick Blaine »

Karras wrote:Si on regarde la liste du "Panthéon du Rock and Roll" on doit pouvoir a peu prêt tout inclure, de Abba à ZZ Top :mrgreen:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Rock_and_ ... ll_of_Fame
Abba, Leonard Cohen, Black Sabbath... J'ai les idées larges mais parler de Rock and Roll, c'est courageux quand même. :lol:
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26761
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Re: The Beatles

Post by Billy Budd »

Roy Neary wrote: La variété française (encore un terme à la noix) peut souvent être qualifiée de pop mais pas de rock, donc le rock est quand même une approche musicale moins générale/généraliste.
Tu rigoles ? Il y a très peu d'exemples de musiques françaises pouvant être qualifiées de pop, consubstantiellement anglo-saxonne.
Everybody's clever nowadays
User avatar
Jean-Pierre Festina
Electro
Posts: 999
Joined: 13 Nov 07, 12:55

Re: The Beatles

Post by Jean-Pierre Festina »

Au sujet de la "pop", il me semble que les termes peuvent qualifier une chose, puis une autre au fil des décennies. On peut envisager une définition contemporaine de la "pop" en contraste avec le "rock" en prenant les Beatles comme critère numéro un, d'où découle tout le reste.
Depuis les Beatles, "pop" renvoie à un esprit qu'on pourrait qualifier "d'esthète" (auquel rien n'interdit de greffer plus tard des éléments plus violents) alors que le "rock" est d'abord dans une énergie primaire. On pourrait poser les choses ainsi :

- la pop est jouée avec des instruments de rock ou de folk, auxquels on ajoute souvent une nappe de son supplémentaire via un orchestre ou un clavier ;
- la structure du morceau diffère dans la mesure où la pop prise les compositions alambiquées (où figure par exemple un pont qui vient donner une hauteur de vue particulière à la chanson et dont le rock est dépourvu) ;
- le rythme n'est plus tellement concerné par l'héritage afro-américain : la syncope du shuffle par exemple n'est plus la figure imposée de la guitare rythmique
- les grilles d'accords n'obéissent plus au dogme du Do/Fa/Sol
- la mélodie s'en ressent et pioche même dans des registres classiques (She's leaving home)
- dans le même sens, les paroles y montrent une culture littéraire décomplexée ;
- on hurle un peu moins, et on joue un peu moins fort, en tout cas moins souvent - mais par dandysme, on peut aussi décider une fois de temps en temps de hurler et de jouer très, très fort
- on préfère le studio à la scène
- l'individualisation des musiciens (le marrant, le révolté, le timide, le beau gosse) est déjà présente dans l'usage même de la stéréo
- l'héritage urbain "mod" est revendiqué
- l'allure est "travaillée", dandy, narquoise ;
- les tenues sont chic dans un esprit anglais, avec des vestes bien cintrées et un petit détail original (par exemple la veste à un seul bouton des Beatles en 64, qui sera piquée par les Beach Boys quelques mois plus tard) ; même lorsque les Beatles délaisseront leur complet veston pour le blouson de cuir suédé sur la pochette de Rubber Soul, cela reste dans une démarche d'esthétisme fondamental qui est aux antipodes d'un Vince Taylor, vrai rockeur et qui porte des chemises à jabots en guise de déguisement psychédélique ;
- Il faudrait d'ailleurs évoquer la figure du très gay Brian Epstein qui vient subvertir l'identité même de ses jeunes Liverpuldiens crotteux des débuts en leur donnant des consignes de mode ainsi qu'un photographe et un maquettiste dignes de ce nom (rien que la pochette de Hard day's night est tout un programme pop, à côté duquel tous les autres disques de la même année ont dix ans de retard) : en 64, tout était joué, et les rockeurs eux-mêmes allaient se mettre au pas...
-
LU SUR FORUM A MONTRES : "(...) maintenant c'est clair que Festina c'est plus ce que c'était(...)"


Non mais ALLOOOO quoi
User avatar
Jean-Pierre Festina
Electro
Posts: 999
Joined: 13 Nov 07, 12:55

Re: The Beatles

Post by Jean-Pierre Festina »

Billy Budd wrote:
Roy Neary wrote: La variété française (encore un terme à la noix) peut souvent être qualifiée de pop mais pas de rock, donc le rock est quand même une approche musicale moins générale/généraliste.
Tu rigoles ? Il y a très peu d'exemples de musiques françaises pouvant être qualifiées de pop, consubstantiellement anglo-saxonne.
C'est rare, mais j'y rangerai Jacques Dutronc sans problème, sans doute du fait de sa mise délibérément "urbaine".
LU SUR FORUM A MONTRES : "(...) maintenant c'est clair que Festina c'est plus ce que c'était(...)"


Non mais ALLOOOO quoi
User avatar
Jean-Pierre Festina
Electro
Posts: 999
Joined: 13 Nov 07, 12:55

Re: The Beatles

Post by Jean-Pierre Festina »

Il y a un nom qui me vient, comme ça, c'est Etienne Daho, et ça m'étonne carrément que Billy Budd n'y ait jamais pensé !
LU SUR FORUM A MONTRES : "(...) maintenant c'est clair que Festina c'est plus ce que c'était(...)"


Non mais ALLOOOO quoi
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24910
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Re: The Beatles

Post by ed »

Yaplusdsaumon wrote:Il y a un nom qui me vient, comme ça, c'est Etienne Daho, et ça m'étonne carrément que Billy Budd n'y ait jamais pensé !
Je pense que quand Billy Budd dit "très peu", il met Daho dans les exceptions
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
User avatar
Jean-Pierre Festina
Electro
Posts: 999
Joined: 13 Nov 07, 12:55

Re: The Beatles

Post by Jean-Pierre Festina »

ed wrote: Je pense que
Ca commence très mal.
LU SUR FORUM A MONTRES : "(...) maintenant c'est clair que Festina c'est plus ce que c'était(...)"


Non mais ALLOOOO quoi
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24910
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Re: The Beatles

Post by ed »

Yaplusdsaumon wrote:
ed wrote: Je pense que
Ca commence très mal.
Que me vaut cette agression puérile ?
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24910
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Re: The Beatles

Post by ed »

Car pour ce qui est de cette affirmation :
Yaplusdsaumon wrote:ça m'étonne carrément que Billy Budd n'y ait jamais pensé !
il est assez facile de prouver que c'était une ânerie :
au moins une fois:
Je ne connais pour ainsi dire pas la scène actuelle de la chanson / variété / pop françaises, mais pour ce qui est de la période disons 1960 / 2000, il y a je trouve assez peu de réussites pop françaises, au sens anglo-saxon.
Spontanément, là, je pense à Françoise Hardy, Etienne Daho, Les Rita Mitsouko ou Dominique A.
ou une deuxième :
Ce n'est finalement qu'à la sortie de son "singles", que j'écoute très régulièrement, puis de Corps et armes, magnifique, que je me suis enfin mis à Daho - une des rares réussites en matière de pop française
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
User avatar
Jean-Pierre Festina
Electro
Posts: 999
Joined: 13 Nov 07, 12:55

Re: The Beatles

Post by Jean-Pierre Festina »

ed wrote:
Yaplusdsaumon wrote:
Ca commence très mal.
Que me vaut cette agression puérile ?
En me piquant un peu fort de ma "trouvaille", je mettais un tout petit peu d'autodérision mais j'ai manifestement raté mon coup.
Autre aveu : j'ai cru voir une légère condescendance dans ta façon de me reprendre dans le but de m'expliquer les nuances du "très peu".
LU SUR FORUM A MONTRES : "(...) maintenant c'est clair que Festina c'est plus ce que c'était(...)"


Non mais ALLOOOO quoi
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26761
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Re: The Beatles

Post by Billy Budd »

Everybody's clever nowadays
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12609
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: The Beatles

Post by Karras »

C'est un peu hors sujet, mais le premier titre pop dont je me rappelle et que j'écoutais en boucle à 9 ans, c'est celui là :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pop_Plinn
User avatar
Barry Egan
Accessoiriste
Posts: 1534
Joined: 5 Jan 12, 18:51

Re: The Beatles

Post by Barry Egan »



Et voilà les Beatles en version Netflix (cette colorimétrie...), sponsorisés par Peter Jackson. La vidéo annonçant le ton du documentaire à venir, on sera en mode révisionniste "on était tous contents ensemble" plutôt que "merde à Allen Klein".
Image
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19479
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: The Beatles

Post by gnome »

Barry Egan wrote: 21 Dec 20, 20:39 ocumentaire à venir, on sera en mode révisionniste "on était tous contents ensemble" plutôt que "merde à Allen Klein".
C'est clair que ça ça fait chiqué... Surtout quand on connait un peu l'ambiance qu'il y avait entre eux à l'époque...
Image