Ennio Morricone (1928-2020)

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

manuma
Assistant opérateur
Posts: 2102
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Ennio Morricone (1928-2020)

Post by manuma »

Nestor Almendros wrote:un volume 2 s'impose! :fiou:
L'absence de The Island justifie d'office ce second volume :mrgreen:

Et, concernant le volume 1, un plaisir particulier à voir Ruba al prossimo tuo mis en avant. Le film est bien foireux dans ses visées de comédie romantico-policière à l'américaine mêlées d'aspirations post-soixante huitardes bertolucciennes, mais dès que la musique de Morricone rentre en scène, c'est vraiment un régal. Bel exemple de film qui doit pratiquement tout à Morricone. Sinon la vidéo m'a rappelé que Un Uomo da rispettare manque cruellement à ma collec CD's.
User avatar
odelay
Mogul
Posts: 11013
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Ennio Morricone (1928-2020)

Post by odelay »

Le problème de ce volume 2 c’est que maintenant on n’ose plus rien acheter par peur de doublons :mrgreen: Je me suis pris Mon nom est personne il y a 15 jours, et ben je suis sûr qu’il va en faire partie.
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22220
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Ennio Morricone (1928-2020)

Post by Major Tom »

Vous avez décidé pour moi qu'il y aurait donc un volume 2 ? Ah d'accord. :mrgreen:

Cela dit c'est vrai que c'est très tentant, ne serait-ce pour celles dont j'ai dû me passer, comme La Califfa que YouTube reconnaissait aux premières notes. Il faudrait que je trouve un moyen pour que ça passe... Et je rajouterais White Dog qui ferait plaisir à Manny, je pense. ;) Il sorriso del grande tentatore aussi, et je n'ai pas insisté sur les musiques sérielles.
manuma wrote:Sinon la vidéo m'a rappelé que Un Uomo da rispettare manque cruellement à ma collec CD's.
Immense.
Je me souviens que je m'écoutais le thème principal (qui dure presque 12 minutes :o) quand je prenais le train de province régulièrement, ça me donnait l'impression de partir faire un boulot pas très honnête et de vivre dans un polar italien poisseux des seventies. :mrgreen: Ces notes de piano inquiétantes, ces percus brutales et cette trompette qui résonne, ah là là...

Image
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18194
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Ennio Morricone (1928-2020)

Post by Kevin95 »

A mon tour de saluer le taf du Major, c'est ultra bien foutu, enivrant, on se paume avec bonheur dans la musique de Momo. 8)

J'avais découvert la musique d'Un uomo da rispettare dans l'émission Nova fait son cinéma et elle me traverse régulièrement l'esprit. J'ai vu le film depuis (plusieurs fois dans des copies dégueulasses) et des images d'une banque au petit matin interviennent maintenant dans ces rêveries. Quartet a réédité le score il y a peu (en combo avec Sans mobile apparent), je ne sais pas si le CD est toujours dispo (ne vous inquiétez pas pour moi, je l'ai pris day one).

En passant, pour les amateurs de la Morricone box de Stéphane Lerouge, préparez la carte bleue car un volume 2 est en préparation.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
odelay
Mogul
Posts: 11013
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Ennio Morricone (1928-2020)

Post by odelay »

Il n'est plus dispo, il en restait un exemplaire à un prix normal sur Amazon il y a 6 mois, je l'ai pris, perso c'était pour Sans mobile Apparent, je ne connaissais pas l'autre qui a été une belle découverte.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93034
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Ennio Morricone (1928-2020)

Post by Jeremy Fox »

Kevin95 wrote: En passant, pour les amateurs de la Morricone box de Stéphane Lerouge, préparez la carte bleue car un volume 2 est en préparation.
:)
revpop
Stagiaire
Posts: 37
Joined: 19 Jul 20, 12:19

Re: Ennio Morricone (1928-2020)

Post by revpop »

Major Tom wrote: manuma a écrit :
Sinon la vidéo m'a rappelé que Un Uomo da rispettare manque cruellement à ma collec CD's.

Immense.
Je me souviens que je m'écoutais le thème principal (qui dure presque 12 minutes :o) quand je prenais le train de province régulièrement, ça me donnait l'impression de partir faire un boulot pas très honnête et de vivre dans un polar italien poisseux des seventies. :mrgreen: Ces notes de piano inquiétantes, ces percus brutales et cette trompette qui résonne, ah là là...
Tu m'as convaincu, Major Tom, je viens de rajouter cette longue suite stressante mais irriguée d'harmonies ici ou là (ces trompettes, échappées d'un morceau easy, qui se déchirent dans la nuit !) à mon Best Of 72.
A comparer avec les 12 minutes de "Revolver" en 73 et les quinze minutes de "Milano odia : la polizia non puo sparare" en 74 ...
User avatar
harry
Je râle donc je suis
Posts: 2258
Joined: 1 Feb 06, 19:26
Location: Sub-espace, en priant tout les jours pour l'arrivee de l'apocalypse Spielbergo-Lucasienne.

Re: Ennio Morricone (1928-2020)

Post by harry »

revpop wrote: A comparer avec les 12 minutes de "Revolver" en 73 et les quinze minutes de "Milano odia : la polizia non puo sparare" en 74 ...
Revolver, tu as l'impression d’être sous filature par des espions ou autre police secrète ou qu'une voiture pleine de mafieux va te kidnapper au coin de la rue...
Image
revpop
Stagiaire
Posts: 37
Joined: 19 Jul 20, 12:19

Re: Ennio Morricone (1928-2020)

Post by revpop »

harry wrote:Revolver, tu as l'impression d’être sous filature par des espions ou autre police secrète ou qu'une voiture pleine de mafieux va te kidnapper au coin de la rue...
La preuve :
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21599
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Ennio Morricone (1928-2020)

Post by Rick Blaine »

revpop wrote: A comparer avec les 12 minutes de "Revolver" en 73 et les quinze minutes de "Milano odia : la polizia non puo sparare" en 74 ...
Afin de ne pas se restreindre à la seule bande son, on n'oubliera pas que les 2 films sont au moins aussi bon que leur B.O. !
revpop
Stagiaire
Posts: 37
Joined: 19 Jul 20, 12:19

Re: Ennio Morricone (1928-2020)

Post by revpop »

Pour l'année 1974 j'ai encensé neuf Bandes originales comprenant treize titres fabuleux :

Quatre titres de Milano odia : la polizia non puo sparare
Image

Deux titres de Le Secret, La Cugina
Image Image

Un titre de Allonsanfan, Macchie solari, Spasmo, Space 1999, Il Giro del mondo degli innamorati di Peynet, Le Trio infernal
Image Image Image Image Image Image


Pour plus d'infos et des extraits c'est ici :
Best Of 1974 d'Ennio Morricone

Cette année est marquée du fer rouge par ce grand polar italien Milano odia : la polizia non puo sparare de Umberto Lenzi même si je n'ai pas mis dans ma playlist la version fleuve du titre éponyme (plus de quinze minutes) mais la version "longue" de près de cinq minutes, tout çà à cause d'un ventre mou qui dure plusieurs (longues) minutes au milieu du morceau.
A vous de juger et dites moi vos préférences !
"Rapimento" :


Voici d'autres extraits qui ne sont pas sur le site distant.

"Il Segreto (finale)" (Le Secret) :


"De copalamo" (La cugina ) :
Last edited by revpop on 3 Sep 20, 22:23, edited 3 times in total.
revpop
Stagiaire
Posts: 37
Joined: 19 Jul 20, 12:19

Re: Ennio Morricone (1928-2020)

Post by revpop »

Major Tom wrote:
revpop wrote:et les voix ensorcelées de nonnes sous les voutes d'un couvent mystérieux (Il sorriso del grande tentatore) !
Oui ! Il est assez dingue ce score. :D La partie mêlant chœurs d'enfants et percus rock est folle. Encore une B.O que j'aurais dû placer, tiens, mais je me demande si j'aurais trouvé des images de ce film, encore une rareté introuvable.
J'ai trouvé deux extraits dont le générique du début !



User avatar
odelay
Mogul
Posts: 11013
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Ennio Morricone (1928-2020)

Post by odelay »

J’adorerais une reédition du Trio infernal avec son requiem à l’acide. Music box records peut-être ?

Sinon Major, à propos de Girod, je me demande si tu n’as pas oublié dans le sautillant et très agréable René la canne dans les pochettes (que je me suis réécouté hier soir!). Peut-être que je l’ai raté cela dit.
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22220
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Ennio Morricone (1928-2020)

Post by Major Tom »

Ah oui...

...oups. :oops: J'avais dû le rayer de la liste avant de l'avoir ajouté au montage, car je me souviens d'avoir cherché la pochette. :x

(Et s'il y a Le Retour de Ringo, il manque Un Pistolet pour Ringo mais bon, normalement ils se trouvent tous deux sur le même album donc ça passe encore). :fiou:
Image
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10578
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Ennio Morricone (1928-2020)

Post by Alexandre Angel »

revpop wrote: Image
Ah mais qu'est ce que c'est que cette histoire :shock: !!!