Depeche Mode

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Depeche Mode

Post by DannyBiker »

Image

Après quelques premières écoutes plutôt déconcertantes, je crois qu'on tient enfin le meilleur album de Depeche Mode depuis Ultra et même l'un de leur meilleurs.
Débarrassé de l'obsession du hit accrocheur, de l'électro-rock à base de riffs de guitares qui sonnent écrits au clavier, le groupe assume de bout en bout ses influences blues et électroniques; les premières souvent reléguées au rang de d'atmosphère au détour d'un couplet et les secondes souvent trop reléguées au rang de trafficotage, ces dernières années.
C'est surtout l’implacable cohérence de la démarche qui frappe, surtout quand on pense aux derniers opus souvent coupé en deux, au niveau de la qualité et de la production. Delta Machine, comme Songs of Faith and Devotion & Ultra, s'écoute d'une traite. Moins de singles commerciaux du coup (Soft Touch peut-être et Heaven calibré pour les ondes mais dont la lenteur dénote avec les précédents premiers singles du groupe) mais l'impression que le groupe a vraiment cherché cette fois à livrer un opus et pas un patchwork.

Du coup, comme ça, je le mets directement en 4ème place dans la discographie du groupe, derrière l’indétrônable trilogie Violator-SOFAD-Ultra, avec la quasi-certitude qu'il y restera (je vois pas trop quel autre album peut le détrôner).

Après 33 ans de carrière, le groupe surprend encore. :shock:



------------


Image

C'est le 20 avril prochain que sort le prochain album de Depeche Mode, Sounds of the Universe.
Si on est loin du battage médiatique qui a entouré la sortie du dernier U2 (même moi, autiste total en matière d'infos sur le monde de la musique, en ait entendu parler), le groupe continue lentement mais surement son petit bonhomme de chemin et s'affirme à chaque nouvel album comme l'un des futurs monstres sacrés de l'histoire du rock, lui qui a depuis longtemps marqué l'histoire de la techno-pop.
Après un Exciter franchement décevant à l'exception de quelques titres et un Playing the Angel particulièrement réussi (A Pain That I'm Used To, John the revelator ou encore The sinner in me sont devenus des classiques instantanés), on est en droit d'attendre quelque chose d'au moins aussi bon. S'il est désormais acquis que la trilogie des années 90 ne sera sans doute jamais dépassée, le travail offert par le groupe dans les années 2000 est toujours resté pertinent, avec cet éternel mélange entre musique et paroles torturés et mélodies implacables d'efficacité.

On peut depuis quelques semaines écouter le premier single extrait du nouvel album, un Wrong très carré, sans concession sur le propos ni la forme. Une chanson percutante et pleine de rage et qui ne cherche pas forcément à plaire aux oreilles; on accroche ou pas. Tout comme le clip, assez claustrophobique et nihiliste.

J'ai hâte...


Last edited by DannyBiker on 19 Mar 13, 14:16, edited 2 times in total.
Image
angel with dirty face
Six RIP Under
Posts: 4641
Joined: 7 Mar 07, 22:23

Re: Depeche Mode - Sounds of the Universe

Post by angel with dirty face »

DannyBiker wrote:Si on est loin du battage médiatique qui a entouré la sortie du dernier U2
Un battage médiatique qui se résume par beaucoup de bruit pour rien...
Nimrod
Hypoglycémique
Posts: 26173
Joined: 13 Apr 03, 18:57

Re: Depeche Mode - Sounds of the Universe

Post by Nimrod »

DannyBiker wrote:Après un Exciter franchement décevant à l'exception de quelques titres et un Playing the Angel particulièrement réussi (A Pain That I'm Used To, John the revelator ou encore The sinner in me sont devenus des classiques instantanés), on est en droit d'attendre quelque chose d'au moins aussi bon. S'il est désormais acquis que la trilogie des années 90 ne sera sans doute jamais dépassée, le travail offert par le groupe dans les années 2000 est toujours resté pertinent, avec cet éternel mélange entre musique et paroles torturés et mélodies implacables d'efficacité.

Je suis d'accord, je groupe parvient à maintenir un niveau qualitatif très honorable. U2 (puisque tu parles d'eux) ne peut pas en dire autant.
Simplement, j'aimerais bien qu'ils essaient autre chose. Depuis l'excellent Ultra, leur musique n'évolue plus du tout, en terme de style. C'est dommage.
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Re: Depeche Mode - Sounds of the Universe

Post by Roy Neary »

Nimrod wrote:Simplement, j'aimerais bien qu'ils essaient autre chose. Depuis l'excellent Ultra, leur musique n'évolue plus du tout, en terme de style. C'est dommage.
C'est juste mais, en ce qui me concerne, j'apprécie de me retrouver en "terrain connu", surtout quand tout ce qui me parvient aux oreilles au quotidien me dérange. Certes c'est une réaction un peu conservatrice, mais j'ai toujours aimé le son Depeche Mode, à nul autre pareil, et peut-être que j'aurais rejeté une évolution trop grande. Et puis il y a une forme d'intemporalité chez ce groupe, il a réussi à rester à la page dans les années 80, 90 et 2000, et sans avoir révolutionné du tout leur approche mais en faisant régulièrement de petits ajustements. Et j'apprécie beaucoup ce côté intemporel (qui est aussi lié à leur son froid, minéral et "mécanique").
Image
Nimrod
Hypoglycémique
Posts: 26173
Joined: 13 Apr 03, 18:57

Re: Depeche Mode - Sounds of the Universe

Post by Nimrod »

Je critique (ou plutôt, je formule des regrets), mais ça ne m'a pas empêché de précommander le coffret collector dispendieux, contenant une trouzaine de CD et DVD (bon, en fait 3 CD et un DVD), hein. :mrgreen: :oops:
Fahrenheit
Doublure lumière
Posts: 702
Joined: 31 Aug 07, 00:10

Re: Depeche Mode - Sounds of the Universe

Post by Fahrenheit »

Roy Neary wrote:
Nimrod wrote:Simplement, j'aimerais bien qu'ils essaient autre chose. Depuis l'excellent Ultra, leur musique n'évolue plus du tout, en terme de style. C'est dommage.
C'est juste mais, en ce qui me concerne, j'apprécie de me retrouver en "terrain connu", surtout quand tout ce qui me parvient aux oreilles au quotidien me dérange. Certes c'est une réaction un peu conservatrice, mais j'ai toujours aimé le son Depeche Mode, à nul autre pareil, et peut-être que j'aurais rejeté une évolution trop grande. Et puis il y a une forme d'intemporalité chez ce groupe, il a réussi à rester à la page dans les années 80, 90 et 2000, et sans avoir révolutionné du tout leur approche mais en faisant régulièrement de petits ajustements. Et j'apprécie beaucoup ce côté intemporel (qui est aussi lié à leur son froid, minéral et "mécanique").
Je plusois des 2 mains à ce que tu as écris.
D'où l'effet hors mode de Depeche mode justement.

J'ai hâte d'écouter le nouvel album et suis un peu triste de ne pas aller à leur concert.
Le stade de France très peu pour moi, Bercy aurait été parfait comme d'hab.

Je trouve la vidéo superbe, sombre et dérangeante, en parfaite adéquation avec le titre.
Ca fait toujours plaisir de voir qu'il y a encore de belles vidéos de temps à autres avec des idées, simples mais rudement efficace.

Les années 80 et surtout 90, niveau inventivité et créativité visuelles me manquent à ce niveau là.
Fahrenheit: ex tueur de cyborg ...
Let's put a smile on that face !
Nimrod
Hypoglycémique
Posts: 26173
Joined: 13 Apr 03, 18:57

Re: Depeche Mode - Sounds of the Universe

Post by Nimrod »

Fahrenheit wrote:Je plusois des 2 mains à ce que tu as écris.
D'où l'effet hors mode de Depeche mode justement.
Ils pourraient tout à fait essayer de nouvelles choses, sans pour autant céder aux modes, comme ils l'ont fait avec Violator puis Songs Of Faith, par exemple.

La vérité, c'est que les fans de DM (dont je fais partie) ont entre 30 et 40 ans, que les membres du groupe doivent approcher la cinquantaine. Et qu'ils ont, tout comme nous, perdu le goût de la nouveauté. Nous préférons nous réfugier dans des recettes éprouvées et rassurantes. Une certaine forme de nostalgie à bon compte... Ce qui n'enlève absolument rien à la qualité de leurs albums. Simplement, on a totalement perdu cette pointe d'excitation qui précède la première écoute, alors qu'on se demandait ce qu'ils ont bien pu nous sortir cette fois là...
Last edited by Nimrod on 29 Mar 09, 16:49, edited 1 time in total.
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Re: Depeche Mode - Sounds of the Universe

Post by Roy Neary »

Ah c'est vrai que t'es un vieux toi... :mrgreen:
Spoiler (cliquez pour afficher)
...comme d'autres. :|
Image
Nimrod
Hypoglycémique
Posts: 26173
Joined: 13 Apr 03, 18:57

Re: Depeche Mode - Sounds of the Universe

Post by Nimrod »

Roy Neary wrote:Ah c'est vrai que t'es un vieux toi... :mrgreen:

Moins que d'autres, puisque moi je voudrais bien qu'ils évoluent un peu. Moi. 8) :mrgreen:
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Re: Depeche Mode - Sounds of the Universe

Post by DannyBiker »

Je n'ai pas pu résister et j'ai écouté l'album puisqu'il est déjà "disponible".
Et bien, il s'avère réellement surprenant et il ne va clairement pas plaire à tout le monde. Il s'éloigne notablement des deux autres albums de la décennie en privilégiant une approche plus groove et lounge emplie de mysticisme (les percussions sont très en retrait et jamais les voix de Gahan et de Gore n'ont autant ressemblé à des duos). Les mélodies n'ont pas le côté instantané de Playing the Angel et demande un vrai temps d'adaptation. En revanche, c'est clairement l'album le plus travaillé au niveau du son depuis très longtemps pour la bande de Basildon : les sonorités sont très riches et jouent sans cesse sur un équilibre fragile.

Je crois que c'est leur travail le plus homogène mais aussi le plus hermétique. Je reviens dessus après plusieurs écoutes... :wink:
Image
Nimrod
Hypoglycémique
Posts: 26173
Joined: 13 Apr 03, 18:57

Re: Depeche Mode - Sounds of the Universe

Post by Nimrod »

Ah ben j'ai hâte, du coup. :mrgreen:

Alors que avant, pas plus que ça.
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Re: Depeche Mode - Sounds of the Universe

Post by DannyBiker »

Alors, après 4-5 écoutes attentives, je confirme qu'il s'agit là d'un effort particulièrement homogène. A l'exception de Wrong qui se détache du reste de l'album (comme ce fut le cas de presque tous leur premier single récent), le tout est produit avec un grand souci de cohérence pour proposer une expérience qui s'écoute en bloc. Je me vois mal en effet ressortir l'un ou l'autre morceau isolément dans 3-4 ans comme c'est le cas pour Playing the Angel.
Les mélodies, plus fragiles donc que celles du précédent opus, ont déjà fait leur effet et quelques unes valent clairement le détour (je pense au tubesque In Sympathy ou à l'excellent bien que classique Corrupt). Les compositions de Gahan s'intègrent très bien (il est parfois même difficile de distinguer qui a composé quoi) et sont généralement de qualité (à l'exception d'un Miles Away, un peu poussif). La seule chanson chantée par Gore ne surprend personne mais se révèle quand même supérieure aux deux semi-purges de Playing the Angel.
Le travail de Hillier est vraiment remarquable, avec un son résolument 80's (In Peace va presque jusqu'à cité l'antédiluvien See You), très électronique et évitant la surcharge.

Si je devais le placer dans la discographie du groupe....eh bien, je ne pourrais pas vraiment le faire maintenant ! Depeche Mode surprend avec cet album : le terrain est connu et les mélodies ne sont pas foncièrement originales mais l'approche choisie est moins consensuelle que par le passé (ce qui ne veut pas dire plus "sombre", le son de cet album se révélant finalement plutôt propre et lisse).

Vraiment du mal à dire comment ça va vieillir...
Image
Fahrenheit
Doublure lumière
Posts: 702
Joined: 31 Aug 07, 00:10

Re: Depeche Mode - Sounds of the Universe

Post by Fahrenheit »

Good news donc que cette critique.
J'en ai lu quelques unes rapidos dans la presse spécialisé qui vont tous dans le sens positif.
Donc je ne m'en fait pas.

Je résiste à la tentation et découvrirait leur nouvel album lorsqu'il sortira dans peu de temps maintenant, pour prendre part à l'excitation de l'évènement.
Le rituel d'achat le jour même, exceptionnel aujourd'hui chez moi, fait parti du plaisir. Un plaisir de plus en plus rare, voir unique n'ayant plus d'autre groupe ou
chanteur/teuse phare dans ma vie. (il est loin le temps des Cures, Bowies, Princes ou Bjorks que j'attendais avec impatience)
J'accroche beaucoup à Wrong (qui me parle bcp niveau perso en ce moment, j'ai l'impression qu'elle m'est déstiné :o :( :lol: :roll: ),
mais ne peut me détacher du clip qui va avec.

J'hésite toujours pour le concert, il reste des place sur la pelouse il me semble.
Si je pouvais avoir la garantie d'être suffisement proche pour les distinguer autrement que sur les écrans, je me laisserais bien tenter.
Mais combien de temps faut-il arriver avant l'ouverture des portes pour être placé à la limite de la pelouse carré or ?
Si qqun pouvait me donner une idée à ce sujet je suis preneur.
Fahrenheit: ex tueur de cyborg ...
Let's put a smile on that face !
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Re: Depeche Mode - Sounds of the Universe

Post by DannyBiker »

Je déconseille la découverte via l'album "leaké" en effet; on ne m'y reprendra plus. Le commun des mortels n'y verra peut-être que du feu, mais celui qui s'intéresse à la musique de DM sait qu'une compression, même à 320 kbps, ne rend pas hommage à leur travail de studio (je le savais aussi mais bon hein... :mrgreen: ). Si je pensais que cette écoute prématurée allait repousser fortement l'achat du disque, je réalise maintenant que je l'achèterai le jour de sa sortie, comme prévu initialement.

Je connais bien l'album maintenant et je reste sur mes premières impressions : pas un album phare mais leur travail le plus cohérent depuis Ultra (et la cohérence n'a pas toujours été leur fort, je dirais même que la moitié de leur albums propose un final plus faible que le reste). Si les mélodies demandent plus de temps d'adaptation que pour le précédent, elles se révèlent de qualité constante tout au long des 13 pistes (et pour une fois, je ne saute même pas l'instrumental !). On est rarement époustouflé mais on est souvent pris dans l'engrenage quand même. J'aime particulièrement le côté lounge-mystique des ballades, un son qu'on n'avait jamais entendu chez DM auparavant (la chanson de Gore se permet même une rythmique de bossa nova !).
Au niveau de la réception, j'entends des gens haïr et adorer des chansons différentes. Je crois avoir lu pour chaque chanson que c'est la pire ou la meilleure de l'album ! :lol:

Allez, je me lance dans un bref piste par piste ! :D

1. In Chains : une bonne chanson d'ouverture, qui manque parfois un peu de panache mais dont on peut nier l'efficacité. J'aime particulièrement les petits breaks bienvenus. Le refrain simple mais naturel est chanté par Gore et Gahan, comme souvent dans l'album. 7/10

2. Hole To Feed : première composition de Gahan. Le rythme syncopé déstabilise au début mais on s'y habitue et on se surprend à taper du pied. La chanson la plus rock de l'album, une des seules qui fait le lien avec les derniers albums, Sounds of the Universe étant un album résolument électro. 7/10

3. Wrong : No comment, déjà un classique avec son phrasé presque rap. 8,5/10

4. Fragile Tension : sorte d'extension du Lilian du précédent album, cette chanson donne davantage le ton de l'album, plus optimiste et aérien que par le passé. On ne peut rien en dire si ce n'est que la mélodie est imparable et la production à son service. 7,5/10

5. Little Soul : Première ballade, l'une des meilleures mais aussi celle qui demande le plus de temps pour en déceler les fragilités. Ici, c'est un duo du début à la fin. 7/10

6. In Sympathy : tubesque au possible, single à tous les coups. Le refrain nous fait dire "mais c'est pas possible que personne n'ait pas déjà composé ça !". Je regrette juste une prise de risque minimum : une fois établie, la mélodie ne change plus. 7,5/10

7. Peace : morceau le plus déstabilisant de l'album, renvoyant aux débuts de l'électro-pop. Le refrain semble extrait d'un chant de méditation. On aime ou on déteste. 7/10

8. Come Back : la première ballade de Gahan pour DM qui fait mouche et accessoirement, la meilleure de l'album ! Excellente production et mélodie qui permet à Gahan d'explorer toutes les nuances de sa voix. 8/10

9. Spacewalker : Je chantonne parfois la mélodie de cette instrumental qui devrait plaire aux fans de musique de film. Une surprise. 7,5/10

10. Perfect : Si le refrain très doux manque un peu de dimension, le reste de la chanson est de bonne facture, avec le meilleur break de l'album. 7/10

11. In Miles Away/The Truth Is : Eh bien, je n'aimais pas au début et si maintenant je ne reste pas fan, ce dernier apport de Gahan s'avère être une très bonne relance pour le final. Il permet aussi de constater que la production pour les chansons de Gahan a été différente que pour celles de Gore : très rock et sale pour les premières, très électro et clean pour les secondes. 6,5/10

12. Jezebel : un petit air de bossa nova donc pour une chanson chantée par Gore typique. Les paroles sont très bonnes (comme pour le reste de l'album à part quelques faiblesses quand même) et la mélodie rappelle un peu ses deux chefs-d'œuvres tortueux d'Ultra. 6,5/10

13. Corrupt : du DM qui se la joue sale, sexuel et biblique; la seule fois sur cet album. Je regrette une production un peu trop en retrait, c'est un peu l'inverse du Dead of Night de Exciter : alors que la production de cette dernière rendait très efficace une mélodie assez quelconque, la production rend ici peu hommage à une mélodie vicieuse au possible. Dommage mais bien quand même. 7/10

Voilà, 7,25/10 de moyenne ! :D
Image
sam lowry
Assistant(e) machine à café
Posts: 161
Joined: 30 Oct 05, 23:04
Location: oberkorn

Re: Depeche Mode - Sounds of the Universe

Post by sam lowry »

J'ai acheté hier le coffret collector :D
Et bien je trouve cet album supérieur au précédent. Il tourne en boucle depuis hier en 5.1. Quelle réussite, des mélodies qui accrochent typiques de Depeche Mode et d'autres plus surprenantes qui ajoutent à cet album ce qui manquait à mon avis dans Playing the Angel. Très peu de déchet si ce n'est l'instrumental dispensable et le dernier titre composé par Dave Gahan trop bruitiste à mon goût. Au niveau du son c'est vraiment rîche, des bruitages, des sons vintage pour les séquences et les basses, des guitares trafiquées. Cela a été souligné et c'est vrai que l'on entend beaucoup la voix de Martin couvrir et accompagner celle de Dave. Les morceaux restent en tête une fois l'écoute terminée, là j'ai en tête le morceau que Martin chante et cela m'aidera à patienter jusqu'à demain car les enfants sont couchés et c'est donc fini pour aujourd'hui la musique.
Sinon en ce qui concerne le coffret, il est magnifique, deux livres, 3 CD, 1 dvd.... Il y a des morceaux en bonus dont 1 qui est génial (purement électronique avec un son d'enfer :D ) Et bien vivement le concert au stade de France et ensuite à Carcassonne :D