Revus & Corrigés - Le magazine 100% cinéma de patrimoine !

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 25258
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Revus & Corrigés - Le magazine 100% cinéma de patrimoine !

Post by Jack Carter »

Le dernier numero en date en ligne gratuitement : https://revusetcorriges.com/2020/03/17/ ... 8447bdf3e9
"On peut revenir au sujet du topic ?" (Jack Carter)
User avatar
Sybille
Assistant opérateur
Posts: 2091
Joined: 23 Jun 05, 14:06

Re: Revus & Corrigés - Le magazine 100% cinéma de patrimoine !

Post by Sybille »

Merci pour l'info :)
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Re: Revus & Corrigés - Le magazine 100% cinéma de patrimoine !

Post by Roy Neary »

Très belle initiative. Et merci. Jack. :wink:
Image
User avatar
John Holden
Décorateur
Posts: 3833
Joined: 1 Sep 14, 21:41

Re: Revus & Corrigés - Le magazine 100% cinéma de patrimoine !

Post by John Holden »

:D Merci Jack.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18654
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Revus & Corrigés - Le magazine 100% cinéma de patrimoine !

Post by Supfiction »

Merci.
Ils n’aiment plus trop le terme de cinéma de « patrimoine », lui préférant visiblement le terme « classique », mais l’utilisent constamment en fait.
Plus généralement, ceci pose aussi
la question de ce qu’est un film de patrimoine. Certes, cela nous a toujours arrangé de prendre dix ans comme référence, moment où le regard commence à être instinctivement rétrospectif3.
Mais si l’on se demande constamment comment montrer du patrimoine, et qu’à la fin on se met à faire tout entrer dedans,
pour remplir des obligations, cases et autres quotas, c’est tout un futur de la cinéphilie qui est incertain. En 2018, les deux plus grands succès de M6 en « films de patrimoine » étaient Ratatouille (3,4 millions de téléspectateurs) et Die Hard 4 (2,9 millions), datant tous deux de 2007. Les « vrais » films de patrimoine, sitôt qu’il ne s’agit pas des Tonton flingueurs ou du Père Noël est une ordure (1982) – les deux plus gros succès de France 2
en 2018 – peuvent vite paraître ghettoïsés (voir entretien avec Patrick Brion, p. 54), bien que les succès des diffusions d’Arte (voir entretien avec Olivier Père, p. 64) ou d’autres initiatives plus ciblées offrent de nouvelles pistes de réflexion.
Enfin, il reste tous les nouveaux publics à
gagner. Il y a encore du boulot sur la question
de comment voir et de comment montrer, ne serait-ce que pour toucher davantage le public féminin – sans surprise, les hommes restent les principaux consommateurs de films de patrimoine – et surtout, davantage de strates sociales : on
est arrivé à un stade où la cinéphilie n’est plus vraiment populaire au sens propre du terme
et semble réservée à une forme d’élite, dans un pays où pourtant, l’attrait du cinéma demeure fort. Quoique, bien des initiatives présentes dans les pages suivantes prônent aussi le contraire,
et résonnent comme autant d’espoirs à suivre,
à l’heure où un film n’a jamais été aussi visible. Reste à voir, aussi, quelles seront les politiques des majors américaines dans les années qui viennent, alors que l’acquisition du catalogue Fox par Disney a suscité de nombreuses inquiétudes quant à son accès. Enfin, quelques derniers chiffres pour conclure ce tour de chauffe : en
1985 s’ouvrait outre-Atlantique le premier Blockbuster Video, célèbre store de VHS, Laserdiscs puis DVD où l’on pouvait trouver de tout. À son apogée, il y a 15 ans, il y avait près de 9 000 magasins Blockbuster Video aux États-Unis. Il n’en reste désormais plus qu’un, perdu quelque part dans l’Oregon. Un patrimoine, ça aussi...
User avatar
Sybille
Assistant opérateur
Posts: 2091
Joined: 23 Jun 05, 14:06

Re: Revus & Corrigés - Le magazine 100% cinéma de patrimoine !

Post by Sybille »

10 ans après pour être considéré "film de patrimoine", je trouve ça un peu léger. Ce n'est que mon optique mais selon moi, ça commence à partir de 20 ans, pas avant.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18654
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Revus & Corrigés - Le magazine 100% cinéma de patrimoine !

Post by Supfiction »

Sybille wrote:10 ans après pour être considéré "film de patrimoine", je trouve ça un peu léger. Ce n'est que mon optique mais selon moi, ça commence à partir de 20 ans, pas avant.
Moi je passerais même carrément à 40 ans minimum.
Là toutes les statistiques et les discours sont faussés.
User avatar
Sybille
Assistant opérateur
Posts: 2091
Joined: 23 Jun 05, 14:06

Re: Revus & Corrigés - Le magazine 100% cinéma de patrimoine !

Post by Sybille »

Je n'ai pas osé aller jusque-là mais cette durée me conviendrait tout à fait :lol:
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42336
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Revus & Corrigés - Le magazine 100% cinéma de patrimoine !

Post by Rockatansky »

Je crois que les classements du cnc pour les films passant dans les salles A&E en tant que Patrimoine c'est 20 ans
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18654
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Revus & Corrigés - Le magazine 100% cinéma de patrimoine !

Post by Supfiction »

Le problème c’est que l’on mélange des considérations économiques et culturelles, il me semble.
Soutenir la diffusion d’un film de Duvivier n’a rien à voir avec le fait de mettre Matrix ou Fight Club sur Netflix. Et pourtant les deux cas de figure rentre dans le même sac patrimoine.
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25812
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Revus & Corrigés - Le magazine 100% cinéma de patrimoine !

Post by tenia »

Rockatansky wrote:Je crois que les classements du cnc pour les films passant dans les salles A&E en tant que Patrimoine c'est 20 ans
Au Salon du DVD durant le festival Lumière 2019, pour son analyse du marché vidéo, le CNC avait pris 10 ans comme limite.
Supfiction wrote:Le problème c’est que l’on mélange des considérations économiques et culturelles, il me semble.
Tout à fait. Cela donne l'impression qu'au fond, on se pose pas plus que ça la question de ce qu'on veut analyser.
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42336
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Revus & Corrigés - Le magazine 100% cinéma de patrimoine !

Post by Rockatansky »

C'est clair, mais que cela soit dix vingt ou trente ans il y aura toujours une différence entre Le sacrifice et Aliens alors que cela restera deux films de patrimoine
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25812
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Revus & Corrigés - Le magazine 100% cinéma de patrimoine !

Post by tenia »

Tout à fait, ce qui revient à ce que je disais plus haut : qu'est-ce qu'on veut analyser exactement ?
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 25258
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Revus & Corrigés - Le magazine 100% cinéma de patrimoine !

Post by Jack Carter »

Le prochain numero (6 octobre)

Image


REVOIR – L'AMOUR DES SECONDS RÔLES :

40 portraits : Mario Adorf, Antonin Artaud, Madeleine Barbulée, Ned Beatty, Chef John "Big Tree", Beulah Bondi, Jean Bouise, Walter Brennan, Eric Campbell, Pauline Carton, John Cazale, Michel Constantin, Jacques Dufilho, Suzanne Flon, Luis Guzmán, Margaret Hamilton, Michael Ironside, Katy Jurado, George Kennedy, Hildegarde Knef, Mikhaïl Kononov, Lam Suet, Jacques Marin, Hattie McDaniel, Dick Miller, Ng Man-tat, Jack Palance, Anthony Quayle, Claude Rains, Thelma Ritter, Madeleine Robinson, Noël Roquevert, Sif Ruud, Telly Savalas, Takashi Shimura, Shing Fui-on, Gale Sondergaard, Woody Strode, Haruko Sugimura, Venantino Venantini
« J'ai toujours aimé observer les visages » : Entretien avec Dominique Besnehard
La famille Ford : la John Ford Stock Company
Character actor ou Supporting actor ? : Entretien avec Philippe Garnier

CORRIGER –

Bertrand Tavernier, cinéaste
Douglas Sirk, le secret magnifique des hommes
Roberto Gavaldón, quand le Mexique joue noir
Jean Vigo, un secret bien gardé
CRITIQUES, LIVRES, EXPO

TRAVERSER –

Une décennie sous influence – La Grotte des rêves perdus, dix ans après
En surimpression – Du premier au Dernier Duel
Professionnel de la profession – L'amour du cinéma japonais : Entretien avec Pascal-Alex Vincent
Poste frontière – Band of Brothers, corps et âmes
Tour du monde – Afghanistan, la guerre des images
Rendez-vous – Exposer l'art cinémartial : Entretien avec Stéphane Du Mesnildot, commissaire adjoint de l'exposition Ultime combat au musée du Quai Branly
"On peut revenir au sujet du topic ?" (Jack Carter)