The Smiths

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Sven Ben Israel
Doublure lumière
Posts: 391
Joined: 14 Oct 03, 20:57
Location: Virtuellement, Mörtviken, Ingarö i Sverige

Post by Sven Ben Israel »

Beau topic, fourni et méticuleux. Bravo! Dommages pour moi qu'il s'agisse d'un des groupe les plus atroces de tte la pop musique selon moi! Je crois que je supporte mieux Echo and the Bunnymen! 8)
Le cercle est l'ombre bi-dimensionelle de la sphère, elle même perçue à travers l'histoire socio-culturelle comme un icone de l'ineffable ouverture d'esprit, l'indivisible accomplissement de l'univers.
Requiem
David O. Selznick
Posts: 12124
Joined: 13 Apr 03, 10:37
Location: In the veins of the Dragon

Post by Requiem »

Superbe post Nikita.

J'adore The Queen is Dead et même Louder than Bombs, rien que pour Sweet ans Tender Hooligan.
Image
ENTER THE DRAGON...
Reine du bal masqué saison 11
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26781
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

Requiem wrote:Superbe post Nikita.

J'adore The Queen is Dead et même Louder than Bombs, rien que pour Sweet ans Tender Hooligan.
Tu connais la version live enregistrée par Morrissey lors de son premier concert solo - avec la section rythmique des Smiths d'ailleurs ?
Everybody's clever nowadays
POUCHARD
Assistant(e) machine à café
Posts: 103
Joined: 30 Dec 03, 12:28

Post by POUCHARD »

Il est intéressant de noter que Morrissey a régulièrement été cité comme référence par nombre d'écrivains. Will Self et J.K. Rowling (si,si !! la génitrice d'Harry Potter...) ont récemment dis tout le bien qu'ils pensaient de ses textes. Jonathan Coe truffe également ses romans de références aux chansons de Morrissey (cf. notamment "Les nains de la mort" dont chaque chapitre débute par la citation d'un texte de Morrissey). Et il en est bien d'autres qui ne me viennent pas à l'esprit.
Les paroliers intéressants sont très rares, alors sachons les apprécier... Une trilogie ? Bob Dylan, Van Morrisson et Morrissey.
Julius-Corentin Acquefacques
My life is a succession of people saying goodbye
POUCHARD
Assistant(e) machine à café
Posts: 103
Joined: 30 Dec 03, 12:28

Post by POUCHARD »

Nikita wrote:
Requiem wrote:Superbe post Nikita.

J'adore The Queen is Dead et même Louder than Bombs, rien que pour Sweet ans Tender Hooligan.
Tu connais la version live enregistrée par Morrissey lors de son premier concert solo - avec la section rythmique des Smiths d'ailleurs ?
On la trouve en face B du single "Interesting drug" de Morrissey. Version assez médiocre à mon goût par rapport à la version de "Louder than bombs" (qui n'est, il faut le rappeler, qu'une Peel session et non une version studio car le morceau n'a jamais été enregistré en studio - au même titre que "Is it really so strange" et "This night has opened my eyes").
N'oublions pas dans tout ça les trois instrumentaux des Smiths (Oscillate wildly, Money changes everyhing et The Draize train).
Julius-Corentin Acquefacques
My life is a succession of people saying goodbye
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26781
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

POUCHARD wrote:Il est intéressant de noter que Morrissey a régulièrement été cité comme référence par nombre d'écrivains. Will Self et J.K. Rowling (si,si !! la génitrice d'Harry Potter...) ont récemment dis tout le bien qu'ils pensaient de ses textes. Jonathan Coe truffe également ses romans de références aux chansons de Morrissey (cf. notamment "Les nains de la mort" dont chaque chapitre débute par la citation d'un texte de Morrissey). Et il en est bien d'autres qui ne me viennent pas à l'esprit.
Les paroliers intéressants sont très rares, alors sachons les apprécier... Une trilogie ? Bob Dylan, Van Morrisson et Morrissey.
Je verrais Cohen à la place de Morrisson ... que je connais mal et je confirme pour les écrivains anglo saxons, il y a aussi Ellis, ou français.

POUCHARD wrote:
Nikita wrote:
Tu connais la version live enregistrée par Morrissey lors de son premier concert solo - avec la section rythmique des Smiths d'ailleurs ?
On la trouve en face B du single "Interesting drug" de Morrissey. Version assez médiocre à mon goût par rapport à la version de "Louder than bombs" (qui n'est, il faut le rappeler, qu'une Peel session et non une version studio car le morceau n'a jamais été enregistré en studio - au même titre que "Is it really so strange" et "This night has opened my eyes").
N'oublions pas dans tout ça les trois instrumentaux des Smiths (Oscillate wildly, Money changes everyhing et The Draize train).
Je ne suis pas d'accord : je pense que Morrissey a sciemment sorti cette version live beaucoup plus agressive que la version "studio" - chacun des enregistrements a donc son intérêt

A noter qu'un autre titre, exceptionnel, n'a jamais été enregistré en studio : Handsome devil - ma version préférée étant le live à La Hacienda en 1983, face B originale de Hand in glove
Everybody's clever nowadays
Requiem
David O. Selznick
Posts: 12124
Joined: 13 Apr 03, 10:37
Location: In the veins of the Dragon

Post by Requiem »

Nikita wrote:
Requiem wrote:Superbe post Nikita.

J'adore The Queen is Dead et même Louder than Bombs, rien que pour Sweet ans Tender Hooligan.
Tu connais la version live enregistrée par Morrissey lors de son premier concert solo - avec la section rythmique des Smiths d'ailleurs ?

Non. ça vaut particulièrement le coup ? :wink:
Image
ENTER THE DRAGON...
Reine du bal masqué saison 11
POUCHARD
Assistant(e) machine à café
Posts: 103
Joined: 30 Dec 03, 12:28

Post by POUCHARD »

Nikita wrote:
POUCHARD wrote:Il est intéressant de noter que Morrissey a régulièrement été cité comme référence par nombre d'écrivains. Will Self et J.K. Rowling (si,si !! la génitrice d'Harry Potter...) ont récemment dis tout le bien qu'ils pensaient de ses textes. Jonathan Coe truffe également ses romans de références aux chansons de Morrissey (cf. notamment "Les nains de la mort" dont chaque chapitre débute par la citation d'un texte de Morrissey). Et il en est bien d'autres qui ne me viennent pas à l'esprit.
Les paroliers intéressants sont très rares, alors sachons les apprécier... Une trilogie ? Bob Dylan, Van Morrisson et Morrissey.
Je verrais Cohen à la place de Morrisson ... que je connais mal et je confirme pour les écrivains anglo saxons, il y a aussi Ellis, ou français.

POUCHARD wrote:
On la trouve en face B du single "Interesting drug" de Morrissey. Version assez médiocre à mon goût par rapport à la version de "Louder than bombs" (qui n'est, il faut le rappeler, qu'une Peel session et non une version studio car le morceau n'a jamais été enregistré en studio - au même titre que "Is it really so strange" et "This night has opened my eyes").
N'oublions pas dans tout ça les trois instrumentaux des Smiths (Oscillate wildly, Money changes everyhing et The Draize train).
Je ne suis pas d'accord : je pense que Morrissey a sciemment sorti cette version live beaucoup plus agressive que la version "studio" - chacun des enregistrements a donc son intérêt

A noter qu'un autre titre, exceptionnel, n'a jamais été enregistré en studio : Handsome devil - ma version préférée étant le live à La Hacienda en 1983, face B originale de Hand in glove
Honte à moi ! Comment ais-je pu oublier Cohen. Alors ce sera une quadrilogie. Quant à la version de "Handsomme devil", je préfère la Peel session car l'enregistrement à l'Hacienda sonne un peu caverneux.
Reste enfin l'unique inédit des Smiths connu à ce jour (mis à part la reprise du "I want a boy for my birthday" des Cookies) : A matter of opinion. J'espère avoir l'occasion de l'entendre un de ces jours jour. En attendant, il faut se contenter de ces quelques paroles : " Sit by the fire with your books and pretend that you're active, but the very last stage of a nuclear age is unattrracive".
Julius-Corentin Acquefacques
My life is a succession of people saying goodbye
User avatar
Vic Vega
Roi du BITE
Posts: 3464
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Post by Vic Vega »

S'il n'y avait qu'un seul groupe de rock blanc à retenir des années 80 -donc mon autre favori de la période Prince and the Revolution est hors concours:)- ce serait les Smiths qui est aussi mon groupe de rock favori toutes périodes confondues. Romantisme adolescent, textes écrits de main de maître, références littéraires, regard acerbe sur l'Angleterre des années Thatcher et le couple, grande diversité des influences -Bowie, les Byrds et les Buzzococks bien sûr mais aussi la Motown, le funk seventies, le rockabilly...-, le genre de groupe que j'écoute les jours de cafards parce que je me sens moins seul à être triste dans ce cas et que le chant morrisseyien n'a pas peur de l'emphase, du mélodrame pour chanter et magnifier ma tristesse, le seul groupe dont j'aime toutes les chansons et avec les disques duquel j'ai un rapport quasi-intime.
ImageImageImageImage
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26781
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

POUCHARD wrote: Reste enfin l'unique inédit des Smiths connu à ce jour (mis à part la reprise du "I want a boy for my birthday" des Cookies) : A matter of opinion. J'espère avoir l'occasion de l'entendre un de ces jours jour. En attendant, il faut se contenter de ces quelques paroles : " Sit by the fire with your books and pretend that you're active, but the very last stage of a nuclear age is unattrracive".
Des rumeurs, confirmées par Mike Joyce, font état de plusieurs titres totalement inédits ...
Everybody's clever nowadays
Swan
Au poil soyeux
Au poil soyeux
Posts: 31866
Joined: 12 Apr 03, 15:00
Location: The Swanage

Re: The Smiths

Post by Swan »

Nikita wrote:le groupe anglais le plus importants depuis les Beatles
Là, je tousse.

A part ça, très beau résumé discographique.

Si je te dis que "Louder than Bombs" est le premier album que j'ai écouté, tu me parles encore ?
Image
Image
"One Day There'll Be a Place for Us"
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26781
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Re: The Smiths

Post by Billy Budd »

Swan wrote:
Nikita wrote:le groupe anglais le plus importants depuis les Beatles
Là, je tousse.

A part ça, très beau résumé discographique.

Si je te dis que "Louder than Bombs" est le premier album que j'ai écouté, tu me parles encore ?
Ce n'est pas un album - c'est la faute de frappe qui te fait tousser ?
Everybody's clever nowadays
POUCHARD
Assistant(e) machine à café
Posts: 103
Joined: 30 Dec 03, 12:28

Post by POUCHARD »

Nikita wrote:
POUCHARD wrote: Reste enfin l'unique inédit des Smiths connu à ce jour (mis à part la reprise du "I want a boy for my birthday" des Cookies) : A matter of opinion. J'espère avoir l'occasion de l'entendre un de ces jours jour. En attendant, il faut se contenter de ces quelques paroles : " Sit by the fire with your books and pretend that you're active, but the very last stage of a nuclear age is unattrracive".
Des rumeurs, confirmées par Mike Joyce, font état de plusieurs titres totalement inédits ...
Je suis assez sceptique sur les dires de Joyce. J'ai comme l'impression qu'il parle surtout de versions instrumentales ou alternatives. Vu le nombre de morceaux enregistrés et commercialisés entre 83 et 87, j'ai comme l'impression que les inédits doivent être très très rares...
On peut à tout le moins espérer un jour voir édités des disques regroupant toutes les sessions radios des Smiths, les quelques b-sides rares (Jeane, Wonderful woman, i keep mine hidden,...) et surtout l'intégralité du concert de Kilburn enregistré pour Rank (ils ont bien fini par sortir l'intégralité du Live at Leeds des Who après de nombreuses années...).
Julius-Corentin Acquefacques
My life is a succession of people saying goodbye
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26781
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

Au fait, je t'ai envoyé un MP

Les titres rares - y compris les x versions de This Charming man, je les ai

EDIT : je viens seulement de voir ta signature ....
Everybody's clever nowadays
Hank Quinlan
Doublure lumière
Posts: 362
Joined: 22 Apr 03, 17:28

Post by Hank Quinlan »

Margo wrote:A découvrir absolument, même si la carrière solo du Mozz aujourd'hui (et son groupe de charcutiers) tend à un peu gâcher le tableau selon moi...
Précisons quand même que Vauxhall and I tient plus de la broderie au point de croix que de la boucherie :wink: