Arte.tv (Plateforme) : séries, documentaires, téléfilms et tout le reste

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

azhagal
Stagiaire
Posts: 66
Joined: 7 Dec 23, 16:45

Re: Arte.tv (Plateforme) : séries, documentaires, téléfilms et tout le reste

Post by azhagal »

J'ai vu la série jusqu'au bout et c'est très (très) laborieux, et je la trouve (désolé aussi) juste insupportable dedans
User avatar
Cedric Gibbons
Assistant(e) machine à café
Posts: 271
Joined: 20 Oct 18, 03:37
Location: "Une ville où il y a 37 cinémas"

Re: Arte.tv (Plateforme) : séries, documentaires, téléfilms et tout le reste

Post by Cedric Gibbons »

Moi aussi, je n'ai pas aimé cette mini-série. Je n'ai pas trouvé d'intérêt à son intrigue et pas apprécié son humour (style les "dick pics", on n'a pas douze ans).
Les films sont plus harmonieux que la vie
User avatar
TheGentlemanBat
Accessoiriste
Posts: 1648
Joined: 30 Nov 14, 19:04
Location: Batcave

Re: Arte.tv (Plateforme) : séries, documentaires, téléfilms et tout le reste

Post by TheGentlemanBat »

-magik- wrote: 26 Feb 24, 17:00 Je ne sais pas qui ici a regardé la série et ce qu'il en a pensé, mais moi je crois que je ne dépasserai pas le premier épisode.
J'ai entamé la série sur l'impulsion de mon épouse qui était curieuse du résultat et je n'ai pas du tout accroché (le côté séance de psy certainement). Et même si je sais qu'en ce moment ce n'est pas une opinion très populaire, j'avoue que j'ai vraiment du mal avec Judith Godrèche et sa façon de jouer comme si elle surlignait au stabylo ses émotions.
Je n’ai pas tenu 15 min, je n’ai apprécié ni le ton pseudo comique de la série et encore moins le jeu de l’actrice, point sur lequel je te rejoins complètement magik.
User avatar
Duane Jones
Doublure lumière
Posts: 653
Joined: 5 Nov 21, 13:43
Location: Pittsburgh

Re: Arte.tv (Plateforme) : séries, documentaires, téléfilms et tout le reste

Post by Duane Jones »

innaperfekt_ wrote: 10 Dec 23, 18:54 Retour sur Arte en streaming du docu de 1990 en 7 épisodes (9 en VO) de Ken Burns sur la Guerre de Sécession. Indispensable.
https://www.arte.tv/fr/videos/RC-019951 ... 1861-1865/

Image
Image

Autre série documentaire de Ken Burns, cette fois sur l'histoire de la musique country. Toujours aussi passionnant.

https://www.arte.tv/fr/videos/RC-024281/country-music/
User avatar
Alphonse Tram
Réalisateur
Posts: 6935
Joined: 7 Jul 03, 08:50

Re: Arte.tv (Plateforme) : séries, documentaires, téléfilms et tout le reste

Post by Alphonse Tram »

Image
Souhaits : Alphabétiques - Par éditeurs
- « Il y aura toujours de la souffrance humaine… mais pour moi, il est impossible de continuer avec cette richesse et cette pauvreté ». - Louis ‘Studs’ Terkel (1912-2008) -
User avatar
Flavia
My Taylor is rich
Posts: 4056
Joined: 4 Jun 11, 21:27

Re: Arte.tv (Plateforme) : séries, documentaires, téléfilms et tout le reste

Post by Flavia »

J'ai hâte de découvrir cette série 8)

Citoyens clandestins

Diffusion des quatre épisodes le jeudi 21 mars 2024 dès 20h55. Disponibles dès le 14 mars sur arte.tv

Écrit et réalisé par Laetitia Masson, d’après le roman éponyme de DOA, interprété par Raphaël Quenard, Nailia Harzoune, Gringe, Pierre Arditi, Idir Chender, Laurent Stocker, Nicolas Duvauchelle, Frédéric Pierrot.

https://www.arte.tv/fr/videos/109741-00 ... stins-1-4/
User avatar
Alphonse Tram
Réalisateur
Posts: 6935
Joined: 7 Jul 03, 08:50

Re: Arte.tv (Plateforme) : séries, documentaires, téléfilms et tout le reste

Post by Alphonse Tram »

Flavia wrote: 10 Mar 24, 11:15 J'ai hâte de découvrir cette série 8)

Citoyens clandestins

Diffusion des quatre épisodes le jeudi 21 mars 2024 dès 20h55. Disponibles dès le 14 mars sur arte.tv

Écrit et réalisé par Laetitia Masson, d’après le roman éponyme de DOA, interprété par Raphaël Quenard, Nailia Harzoune, Gringe, Pierre Arditi, Idir Chender, Laurent Stocker, Nicolas Duvauchelle, Frédéric Pierrot.

https://www.arte.tv/fr/videos/109741-00 ... stins-1-4/
Sympa ça aussi. J’avais beaucoup aimé les méthodes de tortures de Lynx :mrgreen:
Souhaits : Alphabétiques - Par éditeurs
- « Il y aura toujours de la souffrance humaine… mais pour moi, il est impossible de continuer avec cette richesse et cette pauvreté ». - Louis ‘Studs’ Terkel (1912-2008) -
User avatar
Cedric Gibbons
Assistant(e) machine à café
Posts: 271
Joined: 20 Oct 18, 03:37
Location: "Une ville où il y a 37 cinémas"

Re: Arte.tv (Plateforme) : séries, documentaires, téléfilms et tout le reste

Post by Cedric Gibbons »

Hello,

Arte.tv propose quatre films avec Sandra Hüller : Toni Erdmann + Amour fou + Une valse dans les allées + Requiem.

https://www.arte.tv/fr/videos/RC-025027/sandra-hueller/
Les films sont plus harmonieux que la vie
User avatar
Mama Grande!
Accessoiriste
Posts: 1597
Joined: 1 Jun 07, 18:33
Location: Tokyo

Re: Arte.tv (Plateforme) : séries, documentaires, téléfilms et tout le reste

Post by Mama Grande! »

TheGentlemanBat wrote: 27 Feb 24, 18:06
-magik- wrote: 26 Feb 24, 17:00 Je ne sais pas qui ici a regardé la série et ce qu'il en a pensé, mais moi je crois que je ne dépasserai pas le premier épisode.
J'ai entamé la série sur l'impulsion de mon épouse qui était curieuse du résultat et je n'ai pas du tout accroché (le côté séance de psy certainement). Et même si je sais qu'en ce moment ce n'est pas une opinion très populaire, j'avoue que j'ai vraiment du mal avec Judith Godrèche et sa façon de jouer comme si elle surlignait au stabylo ses émotions.
Je n’ai pas tenu 15 min, je n’ai apprécié ni le ton pseudo comique de la série et encore moins le jeu de l’actrice, point sur lequel je te rejoins complètement magik.
Le 1er épisode ne m'a pas du tout convaincu. On ne s'y intéresse qu'à la lumière de la révélation récente de la réalité de sa relation avec Jacquot, mais à part ça on sent le truc qui a manqué d'écriture, où la créatrice s'imagine qu'elle est à elle-même un sujet assez intéressant pour tenir en haleine. Et voir des gens riches -ou du moins présentés comme tels- dire le plus sérieusement du monde qu'ils ne s'en sortent pas car il faut payer les cours de danse quotidiens de la petite, ça me fait sortir de l'histoire direct.
Néanmoins, comme ça ne demande pas beaucoup de concentration et que c'est un format 30 minutes, je tenterai peut-être le 2ème épisode.
User avatar
murphy
Ray Charles
Posts: 14109
Joined: 18 Aug 05, 13:29

Re: Arte.tv (Plateforme) : séries, documentaires, téléfilms et tout le reste

Post by murphy »

Mama Grande! wrote: 10 Mar 24, 22:06Et voir des gens riches -ou du moins présentés comme tels- dire le plus sérieusement du monde qu'ils ne s'en sortent pas car il faut payer les cours de danse quotidiens de la petite, ça me fait sortir de l'histoire direct.
Tu oublies la femme de ménage, c'est pas gratuit.
User avatar
Mama Grande!
Accessoiriste
Posts: 1597
Joined: 1 Jun 07, 18:33
Location: Tokyo

Re: Arte.tv (Plateforme) : séries, documentaires, téléfilms et tout le reste

Post by Mama Grande! »

murphy wrote: 10 Mar 24, 22:10
Mama Grande! wrote: 10 Mar 24, 22:06Et voir des gens riches -ou du moins présentés comme tels- dire le plus sérieusement du monde qu'ils ne s'en sortent pas car il faut payer les cours de danse quotidiens de la petite, ça me fait sortir de l'histoire direct.
Tu oublies la femme de ménage, c'est pas gratuit.
C'est ce que j'entendais par "présentés comme tels". On vient de voir que l'héroïne a une femme de ménage/domestique, des séances de thérapie hebdomadaires pour sa fille, va dans des restos sympas... mais oulala elle s'en sort pas. Si c'était présenté avec dérision à la rigueur, mais là même pas. Le pire, c'est que voir une actrice française oubliée qui n'a jamais vraiment percé à Hollywood revenir en France sans le sou, c'était crédible. Mais on la montre mener la belle vie, jusqu'à ce qu'il faille lui inventer un problème d'argent même pas crédible pour faire avancer le scénario. C'est de la faiblesse d'écriture mais c'est par la même occasion insultant pour le spectateur qui a des revenus juste moyens :mrgreen:
User avatar
murphy
Ray Charles
Posts: 14109
Joined: 18 Aug 05, 13:29

Re: Arte.tv (Plateforme) : séries, documentaires, téléfilms et tout le reste

Post by murphy »

Pour moi, c'est une bonne série de repassage. J'aime bien ce genre de série quand je sors ma table et mon fer à repasser. Je lance ça sans vraiment regarder, ni écouter et je reste concentré sur mon repassage et je m'en débarrasse ainsi plus vite. Jamais, je me suis arrêté en plein milieu d'une chemise et je me suis dit : tiens, je vais regarder ça de plus près, c'est intéressant leurs conversations sur les dick pics ; oh c'est rigolo, elle s'est déguisée en canard.
User avatar
Mama Grande!
Accessoiriste
Posts: 1597
Joined: 1 Jun 07, 18:33
Location: Tokyo

Re: Arte.tv (Plateforme) : séries, documentaires, téléfilms et tout le reste

Post by Mama Grande! »

murphy wrote: 11 Mar 24, 14:11 Pour moi, c'est une bonne série de repassage. J'aime bien ce genre de série quand je sors ma table et mon fer à repasser. Je lance ça sans vraiment regarder, ni écouter et je reste concentré sur mon repassage et je m'en débarrasse ainsi plus vite. Jamais, je me suis arrêté en plein milieu d'une chemise et je me suis dit : tiens, je vais regarder ça de plus près, c'est intéressant leurs conversations sur les dick pics ; oh c'est rigolo, elle s'est déguisée en canard.
J'aime bien l'image :lol:

Sinon après avoir regardé les épisodes 2 et 3:
C'est toujours pas brillant, mais je serai quand même (un peu)moins sévère qu'au début.
La plupart du temps, "gênant" est l'adjectif qui revient. Je suis gêné devant les effets comiques qui ne décrochent pas un sourire car pas assez travaillés (Judith Godrèche infiltrée, Judith Godrèche qui tente de changer l'orientation sexuelle du prof de danse de sa fille avec une tirade pathétique, bien-sûr les dick pics...). Je suis gêné devant son "moment sororité" avec son employée de maison, qui fait une petite blague sur le "white savior" pour faire bien, mais qui en tant que personnage n'a pas d'autre raison d'être que de soutenir l'héroïne bourgeoise (et blanche), pour ses stratagèmes comme pour son bien-être. Judith Godrèche veut se montrer moderne, conscientisée, en lutte contre la domination masculine, mais ne semble pas avoir conscience de sa domination de haute bourgeoise occidentale qui travaille dans la culture, donc rate son coup lamentablement.

Cependant... en tant que spectateur, j'ai trouvé un certain plaisir, un peu coupable je l'avoue, à me promener dans ce Paris fantaisiste de papier glacé, avec le guest people de Carole Bouquet dans un restaurant sushi deluxe en prime, où les couleurs sont plus saturées que la grisaille ordinaire. Pour une série qui se veut "female gaze", c'est peut-être involontaire, mais Judith Godrèche toujours bien habillée sans un cheveu qui dépasse, a un petit côté blonde hitchcockienne séduisante qui ne m'a pas déplu.
Et à la fin de l'épisode 3 où elle s'approche enfin de son trauma initial, la série éveille enfin l'intérêt. Elle a l'air plus convaincante dans ce registre que dans la satire du microcosme du cinéma français. A confirmer dans les épisodes suivants, let's see...
User avatar
Mama Grande!
Accessoiriste
Posts: 1597
Joined: 1 Jun 07, 18:33
Location: Tokyo

Re: Arte.tv (Plateforme) : séries, documentaires, téléfilms et tout le reste

Post by Mama Grande! »

Episodes 4-6 (petits spoilers...)

Dans le dernier épisode, Judith Godrèche revoit enfin sa mère et lui demande "Pourquoi tu m'as laissée partir avec un homme de 40 ans?".
Et pour la première fois depuis le début, on commence à la prendre au sérieux. Il y avait certes les flashbacks de son adolescence où elle est traitée comme un singe savant, mais c'est vraiment là que l'émotion et le traumatisme originel sont palpables.
Malheureusement, ce n'est qu'une scène sur 6 épisodes, et en plus à la fin. Et on se prend à regretter que Judith Godrèche se soit perdue dans des tentatives ratées d'auto-dérision chic et toc plutôt que d'aborder frontalement son sujet: sous le vernis glamour de l'élite culturelle, des très jeunes filles abusées. Quand bien même la partie comédie autofictionnelle aurait été réussie (ce qui on l'a compris est loin d'être le cas), elle a voulu courir trop de lièvres à la fois pour au final n'effleurer qu'en surface celui qui intéresse vraiment. Non pas par voyeurisme, mais parce que c'est la raison d'être de sa démarche, et parce qu'à ma connaissance aucune oeuvre en France n'en parle encore.
Tant mieux pour elle si ça lui a permis de se réparer.
User avatar
murphy
Ray Charles
Posts: 14109
Joined: 18 Aug 05, 13:29

Re: Arte.tv (Plateforme) : séries, documentaires, téléfilms et tout le reste

Post by murphy »

Dans le dernier épisode, je me demande quelle est la part de fiction et de réalité lorsqu'elle
Spoiler (cliquez pour afficher)
s'enfuit du restaurant quand le producteur du film dans lequel elle doit jouer veut lui présenter le réalisateur qui s'avère être Benoît Jacquot. A savoir si on lui a déjà proposé de réaliser à nouveau un film avec lui ? Li l'anecdote est vrai, je trouve ça assez cynique.


Sinon, un point qui à mon sens n'est pas assez développé est la solitude dans laquelle elle vit. Sa seule amie semble être sa domestique. Les gens du cinéma qu'elle voit ne sont que des gens qui gèrent sa carrière (hormis le court passage avec Carole Bouquet).