Votre film du mois d'Avril 2012

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Boubakar
Mécène hobbit
Messages : 47687
Inscription : 31 juil. 03, 11:50

Votre film du mois d'Avril 2012

Messagepar Boubakar » 1 avr. 12, 00:05

Topic "A vos Commentaires"

Tous vos films du mois (Mai 2005 - Décembre 2006) lien mort

Liste des liens par mois (Décembre 2006 & Aout 2007 à Mars 2012)
Spoiler (cliquez pour afficher)
Votre film du mois de Décembre 2006
Votre film du mois d'Août 2007
Votre film du mois de Septembre 2007
Votre film du mois d'Octobre 2007
Votre film du mois de Novembre 2007
Votre film du mois de Décembre 2007
Votre film du mois de Janvier 2008
Votre film du mois de Février 2008
Votre film du mois de Mars 2008
Votre film du mois d'Avril 2008
Votre film du mois de Mai 2008
Votre film du mois de Juin 2008
Votre film du mois de Juillet 2008
Votre film du mois d'Août 2008
Votre film du mois de Septembre 2008
Votre film du mois d'Octobre 2008
Votre film du mois de Novembre 2008
Votre film du mois de Décembre 2008
Votre film du mois de Janvier 2009
Votre film du mois de Février 2009
Votre film du mois de Mars 2009
Votre film du mois d'Avril 2009
Votre film du mois de Mai2009
Votre film du mois de Juin 2009
Votre film du mois de Juillet 2009
Votre film du mois d'Aout 2009
Votre film du mois de Septembre 2009
Votre film du mois d'Octobre 2009
Votre film du mois de Novembre 2009
Votre film du mois de Décembre 2009
Votre film du mois de Janvier 2010
Votre film du mois de Février 2010
Votre film du mois de Mars 2010
Votre film du mois d'Avril 2010
Votre film du mois de Mai 2010
Votre film du mois de Juin 2010
Votre film du mois de Juillet 2010
Votre film du mois d'Aout 2010
Votre film du mois de Septembre 2010
Votre film du mois d' Octobre 2010
Votre film du mois de Novembre 2010
Votre film du mois de Décembre 2010
Votre film du mois de Janvier 2011
Votre film du mois de Février 2011
Votre film du mois de Mars 2011
Votre film du mois d'Avril 2011
Votre film du mois de Mai 2011
Votre film du mois de Juin 2011
Votre film du mois de Juillet 2011
Votre film du mois d' Aout 2011
Votre film du mois de Septembre 2011
Votre film du mois d'Octobre 2011
Votre film du mois de Novembre 2011
Votre film du mois de Décembre 2011
Votre film du mois de Janvier 2012
Votre film du mois de Février 2012
Votre film du mois de Mars 2012


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour toute erreur ou omission fort probable, n'hésitez pas à m'envoyer des MP.


Films du mois (Janvier 2012 - Décembre 2012)

Spoiler (cliquez pour afficher)
7 Swans
janvier = Werckmeister harmonies (Tarr)
février = 37 uses for a dead sheep (Hopkins)
mars = Le locataire (Polanski)
avril = Gosford park (Altman)
Addis-abeba
Akrociné
février = Incendies (Villeneuve)
mars = Histoire d'une prostituée (Suzuki)
avril = Heat (Mann)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Essential killing (Skolimowski)
juillet = Collapse (C.SMith)
AlexRow
février = The ghost writer (Polanski)
Alcade
janvier = Le narcisse noir (Powell & Pressburger)
alcatel
janvier = New-York Miami (Capra)
février = Marathon man (Schlesinger)
mars = L'enfant sauvage (Truffaut)
mai = 12 hommes en colère (Lumet)
AlexRow
mars = Raphael ou le débauché (Deville)
Alphonse Tram
Anorya
janvier = Satyricon (Fellini)
février = Sans soleil (Marker)
mars = Never let me go (Romanek)
avril = Pina (Wenders)
mai = Twin peaks : fire walk with me (Lynch)
juin = Vivre sa vie (Godard)
juillet = L'échange (Eastwood)
Art core
janvier = Play time (Tati)
février = La BM du seigneur (Hue)
mars = Le plein de super (Cavalier)
avril = Barry Lyndon (Kubrick)
mai = Hors Satan (Dumont)
juin = Une séparation (Fahradi)
juillet = Un amour de jeunesse (Hansen-Love)
Aska
Atcloserange
janvier = 3 femmes (Altman)
Ben Castellano
janvier = Arrietty, le petit monde des chapardeurs (Yonebayashi)
février = Les copains d'abord (Kasdan)
mars = Oki's movie (Hong)
avril = Road to nowhere (Hellmann)
mai = La femme sur la lune (Lang)
juin = Wendy & Lucy (Reichardt)
juillet = Deep end (Skolomowski)
Best
janvier = Arrietty le petit monde des chapardeurs (Yonebayashi)
février = Josey Wales, hors-la-loi (Eastwood)
mars = Rango (Verbinski)
avril = Mar adentro (Amenabar)
mai = Huit heures de sursis (Reed)
juin = Kung Fu Panda 2 (Yuh)
juillet = Il n'est jamais trop tard (Hanks)
Blue
janvier = Les Nibelungen (Lang)
avril = Bad timing (Roeg)
mai = Performance (Roeg)
juin = Au hasard Balthazar (Bresson)
juillet = La passion de Jeanne d'Arc (Dreyer)
Boubakar
janvier = Dressé pour tuer (Fuller)
février = Un homme est passé (Sturges)
Brody
janvier = Les frissons de l'angoisse (Argento)
février = Bons baisers de Bruges (McDonagh)
mars = Des hommes et des dieux (Beauvois)
avril = Sons of anarchy saison 2
mai = L’homme qui tua Liberty Valance (Ford)
juin = Aniki mon frère (Kitano)
juillet = The ghost writer (Polanski)
Calfeutrin
Cathy
janvier = L'ange des ténèbres (Milestone)
février = L'homme au bras d'or (Preminger)
mars = Pandora (Lewin)
avril = Madame Bovary (Minelli)
mai = Témoin à charge (Wilder)
juin = Jewel robbery (Dieterle)
juillet = L'amant sans visage (Sherman)
cinephage
janvier = Incendies (Villeneuve)
février = Portrait of Jennie (Dieterle)
mars = Orgueil et préjugés (Wright)
avril = Murder by contract (Lerner)
mai = Vincent, François, Paul et les autres (Sautet)
juin = Contes cruels du Bushido (Imai)
juillet = Underworld (Sternberg)
Colqhoun
janvier = Observe & report (Hill)
juin = The bang bang club (Silver)
Cortez the killer
janvier = Morse (Alfredson)
février = Les chemins de la liberté (Weir)
mars = Out of Africa (Pollack)
avril = Man on the moon (Forman)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Minuit à Paris (Allen)
juillet = The offense (Lumet)
CrankyMemory
Daffy Duck
daniel gregg
mai = The frenchman's creek (Leisen)
juillet = The manhandled (Dwan)
DavidDunn
avril = Let me in (Reeves)
Demi-Lune
janvier = Pas de printemps pour Marnie (Hitchcock)
février = La rumeur (Wyler)
mars = Blue Velvet (Lynch)
avril = La règle du jeu (Renoir)
mai = Le guépard (Visconti)
juin = The tree of life (Mallick)
juillet 2011 = Trop belle pour toi (Blier)
Ducdame
ed
Ender
janvier = Platform (Zia)
février = Persona (Bergman)
Eusebio Cafarelli
mai = Persona (Bergman)
everhard
avril = Romance on the high seas
mai = Certains l'aiment chaud (Wilder)
juin = Good news
Fatalitas
janvier = Les perles de la couronne (Guitry & Christian-Jacque)
février = La ballade de Bruno (Herzog)
mars = La soif de la jeunesse (Parrish)
avril = Le cambrioleur (Wendkos)
mai = Vincere (Bellochio)
juin = On achève bien les chevaux (Pollack)
juillet = Deep end (Skolimowski)
feb
janvier = L'homme tranquille (Ford)
février = Souvenirs goutte à goutte (Takahata)
mars = L'enfer est à lui (Walsh)
avril = Boule de feu (Hawks)
mai = A woman's face (Cuckor)
juin = Scaramouche (Sidney)
juillet 2011 = Les sacrifiés (Ford)
Federico
janvier = The swimmer (Perry)
mars = La dernière séance (Bogdanovich)
Flavia
juin = Mean streets (Scorsese)
juillet = Waterloo Bridge (LeRoy)
François Sanders
janvier = Somewhere (S.Coppola)
février = Black swan (Aronofsky)
mars = Fighter (O'Russell)
avril = Road to nowhere (Hellmann)
juillet = Zabriskie point (Antonioni)
Frank Bannister
mars = Black swan (Aaronofsky)
avril = Tron l'héritage
mai = Buried
Gnome
janvier = Les sans-espoir (Jancso)
février = Le premier jour du reste de ta vie (Bezançon)
mars = Le cache cache pastoral (Terayama)
avril = L'île du châtiment (Shinoda)
mai = Ne le dis à personne (Canet)
juin = Z (Costa-Gavras)
juillet = The tree of life (Mallick)
Gounou
janvier = Inferno (Argento)
février = Impitoyable (Eastwood)
mars = La charge héroïque (Ford)
avril = Essential killing (Skolismowski)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = La dernière piste (Reichardt)
juillet = Josey Wales hors-la-loi (Eastwood)
Hal 9000
janvier = Brainstorm (Trumbull)
février = Angel heart (Parker)
mars = La grande évasion (Sturges)
avril = Black death (Smith)
mai = L'étoffe des héros (Kaufman)
juin = X-Men : au commencement (Vaughn)
juillet = Quatre mouche de velours gris (Argento)
hansolo
avril = Rango (Verbinski)
mai = Source code (Jones)
hellboy
janvier = Mother (Bong)
février = The town (Affleck)
mars = Bad lieutenant (Herzog)
juin = X-Men le commencement (Vaughn)
juillet = 127 heures (Boyle)
hellrick
janvier = Agora (Amenabar)
février = La lame infernale (Delaman)
mars = La brigade du Texas (Douglas)
avril = Hobo with a shotgun (Eisener)
mai = Thor (Branagh)
juin = X-Men le commencement (Vaughn)
juillet 2011 = Femme ou démon (Marshall)
Helward
homerwell
janvier = La poison (Guitry)
février = Lucky star (Borzage)
mars = L'heure suprême (Borzage)
mai = Un conte de Noël (Desplechin)
Jack Griffin
février = Stop making sense (Demme)
jacques 2
mai = Two lovers (Gray)
Jeremy Fox
janvier = Breaking the waves (Von trier)
février = Agora (Amenabar)
mars = Lady Chatterley (Ferran)
avril = La porte du diable (A.Mann)
mai = Tomahawk (Sherman)
juin = L'échange (Eastwood)
juillet = Les plages d'Agnès (Varda)
Joe-ernst
janvier = Incendies (Villeneuve)
février = Une étoile est née (Cukor)
mars = Une si jolie petite plage (Allégret)
avril = Rabbit hole (Mitchell)
mai = Shakespeare Wallah (Ivory)
juin = Le guépard (Visconti)
juillet = The beloved rogue
Joe Wilson
janvier = Les affameurs (A.Mann)
février = Fanny & Alexandre (Bergman)
mars = Les contes de la lune vague après la pluie (Mizoguchi)
avril = Le roi Lear (Kozintsev)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Pandora (Lewin)
juillet = Le guépard (Visconti)
Johell
février = Dead people (Huyck)
mars = Marie poupée (Seria)
avril = La ballade de l'impossible (Tran)
mai = La solitude des nombres premiers (Costanzo)
juillet = Hanna (Wright)
John Anderton
janvier = The killer inside me (Winterbottom)
février = Black swan (Aronofsky)
mars = The social network (Fincher)
avril = Le convoi de la peur (Friekdkin)
mai = Les yeux de Julia
juin = The tree of life (Mallick)
juillet = True blood - saison 3
Jordan White
janvier = A serbian film (Spasosjevic)
février = The runaways (Sigismondi)
mars = Les jours et les nuits de China Blue (Russell)
avril = Defiance of good
juin = Une affaire d'état (Valette)
juillet = Towelhead (Ball)
Judyline
janvier = L'homme au masque de fer (Wallace)
février = Lilo & Stitch (Deblois & Sanders)
mars = A.I. (Spielberg)
avril = Social network (Fincher)
mai = Toy Story 3
juin = Esprits rebelles (Smith)
juillet = Le jour où la Terre s'arrêta (Wise)
-Kaonashi Yupa-
janvier = Le vieux fusil (Enrico)
février = Reds (Beatty)
mars = Winter's bone (Garnik)
avril = Bleu (Kieslowski)
mai = Miracle en Alabama (Penn)
juin = Alexandre le bienheureux (Robert)
juillet = Bienvenue Mister Chance (Ashby)
Karras
janvier = Incendies (Villeneuve)
février = Never let me go (Romanek)
mars = Revenge (Bier)
avril = L'étrangère
mai = The tree of life (mallick)
juin = Une séparation (Fahradi)
juillet = Chico & Rita
Kevin95
janvier = Arizona Junior (Coen)
février = La dame de Shangaï (Welles)
mars = True grit (Coen)
avril = Cyclone à la Jamaïque (Mackendrick)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Paprika (Kon)
juillet = A bout portant (Siegel)
Kimm
janvier = Poupoupidou (Hustache-Mathieu)
Leol
janvier = Tous en scène (Minelli)
février = Les visiteurs du soir (Carné)
mars = Madame De (Ophuls)
avril = A.I. (Spielberg)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Une séparation (Fahradi)
juillet = L'année du dragon (Cimino)
Léo Pard
janvier = Les évadés (Darabont)
février = Police Python 357 (Corneau)
mars = Les Blues brothers (Landis)
avril = Et pour quelques dollars de plus (Leone)
mai = Psychose (Hitchcock)
juin = Orange mécanique (Kubrick)
juillet = L'armée des ombres (Melville)
lermontov
mai = Abattoir 5 (Hill)
juin = Homicide (Mamet)
Lorenzo
Magobei
janvier = L'aurore (Murnau)
février = Les yeux sans visage (Franju)
mars = Le guépard (Visconti)
avril = La main du diable (Tourneur)
juin = Kagemusha (Kurosawa)
juillet = La poison (Guitry)
Major Dundee
janvier = Smith le taciturne (Fenton)
février = Funny games (Haneke)
mars = Jungle girl (Whitney & English)
Major Tom
janvier = La griffe du passé (Tourneur)
février = Les chaussons rouges (Powell & Pressburger)
mars = La rivière de diamants (Polanski)
avril = La maman et la putain (Eustache)
mai = Minuit à Paris (Allen)
juin = L'insoutenable légèreté de l'être (Kaufman)
juillet 2011 = Music box (Costa Gavras)
mannhunter
janvier = Poupoupidou (Hustache-Mathieu)
février = Last night (Tadjedin)
mars = 127 heures (Boyle)
avril = L'agence (Nolfi)
mai = Le complexe du castor (Foster)
juin = Blue Valentine
juillet = Hanna (Wright)
Max Schreck
janvier = Avatar (Cameron)
février = Le 7eme jour (Saura)
mars = Black swan (Aaronofsky)
avril = Le viager (Tchernia)
mai = The tree of life (Mallick)
juillet = Summer wars (Hosoda)
Miss Nobody
janvier = Johnny Guitar (Ray)
février = La source (Bergman)
mars = Stalag 17 (Wilder)
avril = Série noire (Corneau)
mai = L'année du dragon (Cimino)
juin = Bienvenue à Gattaca (Niccol)
juillet 2011 = A bout de course (Lumet)
MJ
janvier = Experiment in terror (Edwards)
février = Poetry (Changdong)
mars = Safe (Haynes)
avril = Nowhere (Araki)
mai = La maman et la putain (Eustache)
juin = La loi du milieu (Hodges)
juillet = To sleep with anger (Burnett)

NICOLAS mag
Nobody smith
janvier = 5cm par seconde (Shinkai)
février = True grit (Coen)
mars = La mélodie du bonheur (Wise)
avril = Les grands espaces (Wyler)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Panic sur Florida Beach (Dante)
juillet = Europa (Von Trier)
NotBillyTheKid
janvier = Le bal (Scola)
mars = Une question de vie ou de mort (Powell & Pressburger)
avril = La ville abandonnée (Wellmann)
mai = Le fleuve sauvage (Kazan)
juillet = Baisers volés (Truffaut)
Père Jules
juillet = Le couteau dans l'eau (Polanski)
Phylute
juin = Balada Triste (De la Iglesia)
juillet = Chroniques d'un été (Rouch)
Pnom&Peh
janvier = Blood & sand (Mamoulian)
février = Incendies (Villeneuve)
prinze
Profondo Rosso
janvier = Bunny Lake a disparu (Preminger)
février = Walkabout (Roeg)
mars = Never let me go (Romanek)
avril = Saturday night & Sunday morning (Reisz)
mai = Isadora (Reisz)
juin = Henry V (Branagh)
juillet = La maitresse du lieutenant français (Reisz)
Ratatouille
janvier = Miracle Mile (De Jarnatt)
février = Au service secret de sa majesté (Hunt)
mars = Brève rencontre (Lean)
avril = Punishment park (Watkins)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = A bout de course (Lumet)
juillet = Music box (Costa-Gavras)
reuno
janvier = Ondine (Jordan)
février = Il était une fois dans l'Ouest (Leone)
mars = Tetsuo the bulletman (Tsukamoto)
avril = Animal kingdom (Michod)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Biutiful (Inarritu)
juillet = Memory lane (Hers)
RH2K
Rick Blaine
janvier = Mon homme Godfrey (LaCava)
février = Le mépris (Godard)
mars = Nous voulons les colonels (Monicelli)
avril = Huit heures de sursis (Reed)
mai = Five star final (LeRoy)
juin = Les nuits de Chicago (Von Sternberg)
juillet = Ça commence aujourd'hui (Tavernier)
Rockatansky
janvier = Triangle (C.Smith)
février = Pour elle (Cavayé)
mars = A bout portant (Cavayé)
avril = Hobo with a shotgun (Eisener)
mai = Confessions (Nakashima)
juin = J'ai rencontré le diable (Kim)
juillet = Hanna (Wright)
Ryo Saeba
janvier = Mr Nobody (Van Dormael)
février = Gamera 2, surgissement d'une légion
mars = Memories of Matsuko (Nakashima)
avril = The taste of tea (Ishii)
mai = Morse (Alfredson)
juin = Departures (Takita)
juillet = Skate land (Mickle)
See the man
janvier = Sons of Arnachy - saison 2
semmelweiss
janvier = Irréversible (Noé)
février = Phantom of the paradise (De Palma)
mars = Les duellistes (R.Scott)
avril = La dame de Shangaï (Welles)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = La balade sauvage (Mallick)
juillet = Deep end (Skolimowski)
Someone 1600
janvier = Le guépard (Visconti)
février = Danse avec les loups (Costner)
mars = Last action hero (McTiernan)
avril = Rango (Verbinski)
mai = La harpe de Birmanie (Ichikawa)
juin = Barry Lyndon (Kubrick)
juillet = 1941 (Spielberg)
Styx
mars = Mes doubles, ma femme et moi (Ramis)
Sybille
janvier = Opening night (Cassavetes)
février = Darling (Schlesinger)
mars = The young Victoria (Vallée)
avril = Une question de vie ou de mort (Powell & Pressburger)
mai = Aventures en Birmanie (Walsh)
juin = L'armée des ombres (Melville)
juillet = L'idiot (Kurosawa)
tite bouh
janvier = La rivière rouge (Ford)
février = Une vie difficile (Risi)
mars = Never let me go (Romanek)
avril = Peau d'âne (Demy)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = 12 hommes en colère (Lumet)
juillet = Minuit à Paris (Allen)
Tobold
{b]Tommy Udo[/b]
janvier = L'invasion des profanateurs de sépultures (Siegel)
Tom Peeping
mars = Black swan (Aaronosky)
juin = Le temps de l'innocence (Scorsese)
vic
janvier = Le passage du canyon (Tourneur)
février = Suzhou river (Ye)
mars = Winter's bone (Granik)
avril = Essential killing (Skolimowski)
mai = Source code (Jones)
juin = La dernière piste (Reichardt)
juillet = Deep end (Skolimowski)
vic vega
janvier = L'ombre d'un doute (Hitchcock)
février = Jules César (Mankiewicz)
mars = L'oeuf de l'ange (Oshii)
avril = La 7eme victime (Robson)
mai = Le trésor d'Arne (Stiller)
juin = Frontière chinoise (Ford)
juillet = Mirage (Tsui)
Watkissien
janvier = The gren hornt (Gondry)
février = Le discours d'un roi (Hooper)
mars = Rango (Verbinski)
avril = Pina (Wenders)
mai = The tree of life (Mallick)
wontolla
janvier = Shortbus (Mitchell)
février = Le discours d'un roi (Hooper)
mars = Rango (Verbinski)
avril = Le mystificateur (Ray)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Le nouveau monde (Mallick)
juillet = Atmen (Markovics)

cinephage
C'est du harfang
Messages : 22017
Inscription : 13 oct. 05, 17:50

Re: Votre film du mois d'Avril 2012

Messagepar cinephage » 1 avr. 12, 00:29

AVRIL 2012

FILM DU MOIS:

Divorce à l'italienne, de Pietro Germi (1961) 9/10 - Mastroianni impeccable, un sujet cruel et drole, un traitement ironique et fin... Que du bonheur !

FILMS DECOUVERTS:
Le cuirassé Potemkine, de Serguei Eisenstein (1925) 7,5/10 - Formellement, le film est une mine d'or, bourrée d'idées, de trucages, d'audaces visuelles et techniques. Sur le fonds, la propagande est un peu lourde, et j'aurais préféré un récit plus personnel.
Les amours d'une blonde, de Milos Forman (1965) 7/10 - Quelques moments très réussis, notamment une séquence de drague, même si l'ensemble reste un peu décousu.
Le grand silence, de Sergio Corbucci (1968) 7/10 - Quel casting !! Le charme des comédiens, du cadre et de la musique rendent négligeables certaines tares, dont la faiblesse du scénario.
Le sorgho rouge, de Zhang Yimou (1987) 7/10 - Souvent très léché, le film aurait peut-être gagné à un rythme un peu plus soutenu.
César, de Marcel Pagnol (1936) 6/10 - Epilogue pas indispensable, mais qui a le mérite de convoquer une clique de sympathiques marseillais.
Noblesse oblige, de Robert Hamer (1949) 8/10 - Charmante et cruelle comédie anglaise.
Puss in boots, de Chris Miller (2011) 6/10 - Belle animation, mais le mélange latino-conte de fée est un peu lourd. Mention spéciale à certaines séquences d'action, plutôt réussies, elles.
Mad Love, de Karl Freund (1935) 7/10 - Beau travail d'ambiance, et un Peter Lorre diabolique, notamment lorsqu'il se déguise...
Shuffle, de Kurt Kuene (USA – 2012) 8/10 – Très charmante variation a mi-chemin entre Code Quantum et La vie est belle, dans un joli noir et blanc (malgré des moyens dont les limites se voient parfois). Je tiens à le revoir, celui-ci.
The Sorcerer and the white snake, de Chin Siu-Tung (Chine - 2012) 4,5/10 – Conte un peu mou, qui exploite mal ses CGI souvent mal fichus. Restent quelques beaux plans, ainsi qu’un récit parfois charmant, mais ça surnage…
The Divide, de Xavier Gens (USA – 2012) 5,5/10 – Huis-clos tendu, tantôt étouffant, tantôt complaisant. A noter que certains basculement psychologiques restent incompréhensibles.
Zombie 108, de Joe Chien (Taiwan – 2012) 1/10 – Mal fichu, mal monté, pas écrit. Involontairement drôle.
Himizu, de Sono Sion (Japon – 2012) 7/10 – Le film part un peu dans toutes les directions, et gagnerait à être recentré. Il n’en est pas moins l’amer constat d’une génération égoïste, qui laisse ses enfants sans avenir ni repères moraux.
The Butterfly room, de Jonathan Zarantonello (Italie – 2012) 7/10 – Malgré une narration parfois confuse, Barbara Steele campe une effrayante veuve noire et le film comporte quelques scènes réjouissantes.
Lockout, de James Mather & Stephen St Leger (France – 2012) 3/10 – Un scenario absurde, des punchlines foireuses, un decoupage mécanique et hystérique… Un mépris du spectateur qui se cache mal et m’agace franchement.
Truth or dare, de Robert Heath (GB – 2012) 7,5/10 – Un joli jeu de torture, efficace et cruel, dominé par David Oakes. Pas mal…
Dylan dog : Dead of night, de Kevin Munroe (USA – 2012) 6/10 – Une espèce de Buffy masculin, dans un récit d’urban fantasy rigolo mais pas très sérieux…
Beneath the Darkness, de Martin Guigui (USA – 2012) 7/10 – Un petit thriller noir, sur un mode eighties (des ados qui flippent sur une maison). Denis Quaid est un bon méchant.
City under Siege, de Benny Chan (Chine – 2010) 3/10 – Farce mollassonne avec des simili Hulks et de l’humour pataud. Pourquoi le film est-il aussi long ?
205 Room of fear, de Rainer Matsutani (Allemagne – 2011) 8/10 – Film de fantômes assez classique, mais efficace et solide dans ses citations (Suspiria, entre autres)
Don Quixote 3D, de Agan (Chine – 2012) 3/10 – Ni drôle ni spectaculaire, un film idéal pour dormir à l’issue d’une nuit blanche…
Pig, de Henry Barrial (USA - 2012) 7,5/10 – Enigme mentale et construction SF intrigante, Pig est un film qui se regarde avec intérêt, et qui n’est pas mal fichu.
The Road, de Yam Laranas (Philippines - 2012) 6,5/10 – Visuellement réussi, souvent intrigant, le film souffre d’une longueur excessive, qui permet d’en deviner le twist final. Dommage.
La Chispa de la Vida, d’Alex de la Iglesia (Espagne – 2012) 8,5/10 Un de mes gros coups de cœur du festival. De la Iglesia déroule son talent sur un sujet dans la ligné du gouffre aux chimères, et ça marche.
The Sandman, de Peter Luisi (Suisse - 2012) 7,5/10 – Conte romantique et musical, charmant et bien fichu. Quelques morceaux d’anthologie.
Mr & Mrs incredible, de Vincent Kok (Chine – 2012) 7,5/10 –Un film de super-héros qui fonctionne grace à l’alchimie de son couple, ainsi que quelques bonnes idées.
The Whistleblower, de Larysa Kondracki (Canada - 2012) 7,5/10 – Récit-vérité sur l’exploitation des femmes en Bosnie, efficace et tendu.
Kotoko, de Shinya Tsukamoto (Japon – 2012) 3/10 – Long et rasoir, un regard loufoque sur la maternité.
Invasion of alien bikini, de 0h Young-Doo (Corée du Sud - 2012) 1/10 – Fauché, rasoir et sans imagination. Un pauvre film…
Mural, de Gordon Chan (Chine – 2012) 7/10 – Malgré quelques éléments naïfs, on est sous le charme visuel et narratif de ce conte charmant au casting féminin 5 étoiles.
Carré blanc, de Jean-Baptiste Leonetti (France – 2012) 5/10 – Film bancal et raté, malgré d’excellentes idées, malheureusement inabouties. On aurait adoré le même film avec un peu plus de travail et de solidité dans la narration et/ou la description du cadre…
Tormented, de Takeshi Shimizu (Japon – 2012) 8,5/10 – Très efficace variation sur Alice au pays des merveilles, qui appelle à être revu. Très belle construction et mise en scène intense.
Eliminate : Archie Cookson, de Robin Holden (Grande Bretagne – 2012) 5/10 – Très bancal, malgré quelques éléments plaisants.
Father’s Day, d’Astron 6 (USA – 2012) 6,5/10 – Potacherie gore et ludique, entre parodie et délire sanglant.
Ra.One, d’Anubhav Sinha (Inde – 2012) 6,5/10 – Un film de super-héros bollywood sympathique, aux nombreuses références SF classiques. Le charme du King Sharukh l’emporte !
One way trip, de Markus Welter (Suisse - 2012) 2/10 – Slasher qui enfile les clichés comme des perles, jusqu’au twist final.
Game of werewolves, de Juan Martinez Moreno (Espagne – 2012) 7,5/10 – Comédie enlevée sur les loups-garou, aussi drole que sympa. A partager entre copains !
Bloodwork, d’Eric Wostenberg (USA - 2012) 7/10 – Un postulat de base intrigant et réussi, qui vire au vulgaire film d’horreur. Mais je suis bon client…
Deadball, de Yudai Yamaguchi (Japon – 2012) 7,5/10 – Délire typiquement japonais sur une version sanglante du base-ball, ce dernier-né Sushi Typhoon réjouira les amateurs, dont je suis, et décontenancera les autres.
Ace Attorney, de Takashi Miike (Japon – 2012) 7/10 – Un étrange film de procès-jeux vidéo, qui séduit par son univers, malgré quelques longeurs.
Letters to angel, de Sulev Kiidus (Estonie – 2012) 4/10 – Nuri Bilge Ceylan meets Fellini, pour la forme. Le fonds, hélas, oscille entre l’absurde et le néant. Mais repose sur l'ennui...
Killer Joe, de William Friedkin (USA – 2012) 8/10 – Et le gaillard s’étonne de ses démélés avec la censure !! Fringante comédie noire et policière, le dernier Friedkin est un coup de maitre, même si on sent par moment l’origine théâtrale du texte d’origine.
Juan of the Dead, d’Alejandro Brugues (Cuba – 2012) 6,5/10 – Zombie comédie plaisante quoique pas révolutionnaire, dont le principal atout est le cadre cubain, atypique.
Bag of Bone, de Mick Garris (USA – 2012) 4/10 – Adaptation molle, malgré quelques moments de tension… Une mini-série M6 telle qu’on l’imagine.
The incident, d’Alexandre Courtes (USA - 2012) 7/10 – Un pur film de genre, bas du front par moments, mais très efficace en terme de tension. Seule la fin est un peu faible…
Extraterrestre, de Nacho Vigalongo (Espagne – 2012) 6,5/10 – Dans un cadre de fin du monde, une histoire d’amour drolatique et joliment troussée.
Hindsight, de Lee Hyun-Seung (Corée du Sud – 2012) 8/10 – Superbement filmée, cette histoire d’amour manque un peu de rigueur dans le traitement de son intrigue policière, mais m’a plutôt touché.
Zenitram, de Luis Barone (Argentine – 2012) 2,5/10 – Voir la bande-annonce, rire un peu, puis éviter le film.
Poongsan, Juhn Jai-Hong (Corée du Sud – 2012) 3/10 – Je déteste quand un réalisateur sacrifie son intrigue, son récit et ses personnages pour « transmettre un message ». Ici, il est pachydermique.
Retreat, de Carl Tibbets (Grande-Bretagne – 2012) 6,5/10 – Malgré un air de déjà-vu, ce film d’isolement est plutôt plaisant, et Jamie Bell convainquant.
Children who chase lost voices from deep below, de Makoto Shinkai (Japon – 2012) 8/10 – Un charmant voyage initiatique dans une Terre creuse exotique et envoutante.
Iron Sky, de Timo Vuorensola (Finlande – 2012) 8/10 – Drole et pertinent, visuellement très réussi. Un vrai coup de cœur.
Elevator, de Stig Svensen (USA – 2012) 7/10 – Huis clos dans un ascenseur, mais la tension est souvent soutenue, et le film dans l’ensemble efficace.
Panic Button, de Chris Crow (Grande-Bretagne – 2012) 6/10 – Quelques bonnes idées, mais dans un ensemble trop invraisemblable, qui finit par agacer.
Full Metal Alchemist : l’étoile sacrée de Milos, de Kazuya Murata (Japon – 2012) 5,5/10 – Cadre sociopolitique confus, récit pas clair… Reste un capital sympathie inentamé, mais ce long déçoit.
The Arrival of Wang, des frères Manetti (Italie – 2012) 6,5/10 – Malgré d’énormes invraisemblance, j’ai été sous le charme de ce film dont les premières minutes restent une excellente idée.
The flying swords of Dragon Gate, de Tsui Hark (Chine – 2012) 8/10 – Comme souvent chez Hark, une ébullition d’effets, un brio de mise en scène qui tire le meilleur de ses effets visuels et de ses comédiens. Certes l’exposition est écourtée, et l’intrigue est parfois confuse, un défaut courant chez Hark. Reste que le film éclate de talent et d’énergie, et que je me suis régalé.
The Awakening, de Nick Murphy (Grande-Bretagne – 2012) 7,5/10 – Un remarquable travail sur l’ambiance, sans doute gaché par l’ambiance dissipée du BIFFF. Mais le film est dans l’ensemble convainquant, à l’exception d’une fin en tiroirs qui n’ajoute pas grand-chose.
Charlie Zone, de Michael Melski (Canada – 2012) 3/10 – Mal filmé, mal joué, Charlie Zone peine à convaincre, malgré quelques bonnes idées.
L'acrobate, de Jean-Daniel Pollet (1976) 6/10 - Un film léger et atypique sur la danse, mené par un Claude Melki en artiste lunaire qui ressemble un peu à Pierre Richard. Mention spéciale à la musique d'Antoine Duhamel.
Pleure pas la bouche pleine, de Pascal Thomas (1973) 7,5/10 – Touchante chronique où tout parait juste.
What Price Glory ? de John Ford (1952) 4,5/10 – Bagarres et ivrognerie dans un récit comique mais pas vraiment drole. Certains plans sont fort beaux, mais ils sont rares et gachés par la trivialité du ton…
The house bunny, de Fred Wolf (2008) 7,5/10 - Un teenage movie ludique, drole et joyeux.
Up the down staircase, de Robert Mulligan (1967) 8/10 - Toute la finesse de Mulligan pour un récit vériste qui analyse le rôle du professeur dans un cadre où il se sent inutile...
The hunger games, de Gary Ross (2012) 7,5/10 - Un blockbuster avec de bons comédiens, un script pas si sot et un style de mise en scène. Je signe tout de suite.
Plan de table, de Christelle Raynal (2012) 3,5/10 - Caricature du film de fille... Bien médiocre en termes de mise en scène.
Coup de fouet en retour, de John Sturges (1956) 7/10 - Sec, efficace et porté par un Richard Widmark tout à fait à l'aise. On reprocherait tout juste au film de ne jamais sortir de son cahier des charges...
Tyrannosaur, de Paddy Considine (2012) 7,5/10 - Au départ, il y a un coté déja vu (Peter Mullan, réalisme anglais...), mais la qualité du jeu des acteurs, le charisme de Mullan, et la juste distance de la caméra finissent par convaincre.
Battleship, de Peter Berg (2012) 5,5/10 - Le minimum syndical est rempli, mais l'intrigue manque quand même d'intérêt (pourquoi se bat-on ? Contre qui ? Peu importe...), et le film est un peu criard.
The Avengers, de Joss Whedon (2012) 8,5/10 - Un excellent film de super-héros, qui laisse chacun se développer tout en restant spectaculaire, drole et passionnant.
La jeune fille et la mort, de Roman Polanski (1994) 7/10 - Quoiqu'intéressant, le film relève parfois un peu de l'exercice de style. Mention spéciale à la BO de Kilar, que j'aimerais écouter en disque.
Frissons, de David Cronenberg (1975) 4/10 - Loufoque et souvent mal fichu. Seule une certaine complaisance, ici ou là, vient rendre certaines séquences malaisantes...
Les malheurs d'Alfred, de Pierre Richard (1972) 6,5/10
Partition inachevée pour piano mécanique, de Nikita Mikhalkov (1977) 5/10 - Des plans magnifiques pour une intrigue un peu poussive... La truculence russe étonne et parait jaillir de nulle part. Peu féru de Tchékov, c'est peut-être la patte du dramaturge qui me gêne ici...
Le rodeur, de Joseph Losey (1951) 7/10 - Quelques belles idées, mais un ancrage social un peu pesant, et Van Heflin manque un peu de charisme pour porter un rôle principal comme ici.
Radiostars, de Romain Lévy (2012) 7,5/10 - Comédie bien fichue, notamment au niveau des dialogues, souvent très droles. Le potentiel sympathie des comédiens achève de faire du film un efficace divertissement.

FILMS REVUS:
The woman, de Lucky Mc Kee (USA - 2010) 8/10 – Avec son rythme étrange, son traitement malaisant et sa critique du modèle patriarchal, The woman se revoit vraiment bien.
The Lorax, de Chris Renaud & Kyle Balda (USA – 2012) 8/10 – VF pas trop ratée et joli succès dans la salle bourrée d’enfants. Quelques traductions s’avèrent très heureuses (The once-Ler/le cash-pilleur).
Le distrait, de Pierre Richard (1970) 8,5/10 - Un indémodable classique. Une de mes grandes comédies de référence.
Pleasantville, de Gary Ross (1998) 9/10 - A chaque nouvelle vision, ce film me touche un peu plus...

Films des mois précédent
Spoiler (cliquez pour afficher)
janvier 2010=Tetro (Coppola)
février 2010= Day of the Outlaw (de Toth)
mars 2010= Une femme disparait (Hitchcock)
avril 2010= Cria Cuervos (Saura)
mai 2010= La liste de Schindler (Spielberg)
juin 2010=The Man in the Moon (Mulligan)
juillet 2010=Spoorlos (Sluizer)
aout 2010=Nobody knows (Kore-Eda)
septembre 2010=The Black Swan (King)
octobre 2010=Des hommes et des dieux (Beauvois)
novembre 2010=Une vie difficile (Risi)
décembre 2010=A brighter summer day (Yang)
janvier 2011=Incendies (Villeneuve)
février 2011=Portrait of Jennie (Dieterle)
mars 2011=Orgueil et préjugés (Wright)
avril 2011=Murder by Contract (Lerner)
mai 2011=Vincent, François, Paul, et les autres (Sautet)
juin 2011=Les contes cruels du Bushido (Imai)
juillet 2011=Underworld (Von Sternberg)
aout 2011=L'heure suprême (Borzage)
septembre 2011=L'Apollonide, souvenirs de la maison close (Bonello)
octobre 2011=The ox-bow incident (Wellman)
novembre 2011=The Movie Orgy (Dante)
décembre 2011=Mission Impossible : le protocole fantôme (Bird)
janvier 2012=Take Shelter (Nichols)
février 2012=Gentleman Jim (Walsh)
mars 2012=Le miroir (Tarkovski)
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos

Avatar de l’utilisateur
Best
Réalisateur de seconde équipe
Messages : 5571
Inscription : 9 août 04, 13:47
Localisation : 742 Evergreen Terrace, Springfield

Re: Votre film du mois d'Avril 2012

Messagepar Best » 1 avr. 12, 00:48

Avril 2012

Film du mois

Johnny s'en va-t-en guerre (Dalton Trumbo)

Image


Films découverts (Re)

The Avengers (Joss Whedon) 9,5/10
Le guépard (Luchino Visconti) 8,5/10
13 assassins (Takashi Miike) 8,5/10
Séduite et abandonnée (Pietro Germi) 8/10
Le faux coupable (Alfred Hitchcock) 8/10
La couleur pourpre (Steven Spielberg) 8/10
Radiostars (Romain Levy) 7,5/10
La fête à Henriette (Julien Duvivier) 7,5/10
Sur la piste du Marsupilami (Alain Chabat) 7/10
Nouveau départ (Cameron Crowe) 7/10
Le prénom (Alexandre de La Patellière, Matthieu Delaporte) 6,5/10
Battleship (Peter Berg) 6,5/10
Rock'N'Love (David MacKenzie) 6,5/10
My Week with Marilyn (Simon Curtis) 6,5/10
A tree of palme (Takashi Nakamura) 6/10
Homère le roi des cabots (Jim George, Bob Seeley) 6/10
Ronal le barbare (Thorbjørn Christoffersen, Kresten Vestbjerg Andersen, Philip Einstein Lipski) 5,5/10
Lock out (James Mather, Stephen St. Leger) 5/10
Oseam (Sung Baek-Yeop) 4/10
Blanche neige (Tarsem Singh) 4/10



Films revus (Hors compétition)

La nuit de l'iguane (John Huston) 10/10
Sugata Sanshiro (Seichiro Uchikawa) 9,5/10
Quand passent les cigognes (Mikhail Kalatozov) 9,5/10
Freaks, la monstrueuse parade (Tod Browning) 9,5/10
Lettre d’une inconnue (Max Ophuls) 9/10
Kenshin le vagabond : Tsuioku Hen - Le chapitre du souvenir (Furuhashi Kazuhiro) 9/10
12 hommes en colère (Sidney Lumet) 9/10
Titanic 3D (James Cameron) 9/10
Le jardin du diable (Henry Hathaway) 8,5/10
Mon oncle (Jacques Tati) 8,5/10
Little big soldier (Ding Sheng) 8,5/10
Chicken run (Peter Lord, Nick Park) 8/10
Captain America : First Avenger (Joe Johnston) 7,5/10
Shanghai kid 2 (David Dobkin) 7,5/10
Le chat Potté (Chris Miller) 7,5/10



Notation

10/10 : Je suis en extase
9,5/10 : Je suis aux anges
9/10 : Je jubile
8,5/10 : J'adore
8/10 : J'aime beaucoup
7,5/10 : J'aime
7/10 : J'aime bien
6,5/10 : J'aime assez
6/10 : J'aime moyennement
5,5/10 : J'aime sans plus
5/10 : Entre deux eaux
4/10 : Je n'aime pas vraiment
3/10 : Je n'aime pas
2/10 : Je n'aime pas du tout
1/10 : Je déteste
0/10 : Où est mon pulvérisateur ?


Mes films du mois de Mai 2005 à Mars 2012

Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
Dernière édition par Best le 27 avr. 12, 18:45, édité 35 fois.

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 17561
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Votre film du mois d'Avril 2012

Messagepar Rick Blaine » 1 avr. 12, 00:51

Avril 2012

Film du mois :

Image

The Thing (John Carpenter - 1982)


Films découverts ou redécouverts :

The Thing, de John Carpenter (1982) : 9/10
Les Camarades (I Compagni), de Mario Monicelli (1963) :: 9/10

La Fille du puisatier, de Marcel Pagnol (1940) : 8,5/10

Frontière Dangereuse (Across The Bridge), de Ken Annakin (1957) : 8/10
Sur La Piste Des Mohawks (Drums Along The Mohawks), de John Ford (1939) : 8/10

L'Irlandais (The Guard), de John Michael McDonagh (2011) : 7,5/10
Exodus, d'Otto Preminger (1960) : 7,5/10
Italianamerican, de Martin Scorsese (1975) : 7,5/10 Documentaire

L'Alibi, de Pierre Chenal (1937) : 7/10
Alice N'est Plus Ici (Alive Doesn't Live Here Anymore), de Martin Scorsese (1975) : 7/10
Contre-espionnage à Gibraltar (I Was Monty's Double), de John Guillermin (1958) : 7/10
Le Monstre (The Quatermass Xperiment), de Val Guest (1955) : 7/10
Boxcar Bertha, de Martin Scorsese (1972) : 7/10
It's not Just you Murray, de Martin Scorsese (1964) : 7/10 CM

Les Aventures d'Arsène Lupin, de Jacques Becker (1956) : 6,5/10
Porte des Lilas, de René Clair (1957) : 6,5/10
L’Homme Sauvage (The Stalking Moon), de Robert Mulligan (1968) : 6,5/10
Les Lyonnais, d'Olivier Marchal (2011) : 6,5/10
The Big Shave, de Martin Scorsese (1967) : 6,5/10 CM

Who's That Knocking at My Door, de Martin Scorsese (1967) : 5,5/10
L'Ennemi Public N°1, de Henri Verneuil (1953) : 5,5/10

Born to Be Bad, de Lowell Sherman (1934) : 4,5/10

What's a Nice Girl Like You Doing in a Place Like This ?, de Martin Scorsese (1963) : 3,5/10 CM

Films revus : Hors compétition :

Garde à Vue, de Claude Miller (1981) : 9/10

Taxi Driver, de Martin Scorsese (1976) : 8/10

Mean Streets, de Martin Scorsese (1973) : 4/10

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Août 2010 : Chantons sous la Pluie (Stanley Donen et Gene Kelly - 1952)
Septembre 2010 : Le Narcisse Noir (Michael Powell et Emeric Pressburger - 1947)
Octobre 2010 : Alexandre le Bienheureux (Yves Robert - 1968)
Novembre 2010 : Le Plongeon (Franck Perry - 1968)
Décembre 2010 : Quatorze Heures (Henry Hathaway - 1951)
FILM DE L'ANNEE 2010 : CHANTONS SOUS LA PLUIE
Janvier 2011 : Mon Homme Godfrey (Gregory La Cava - 1936)
Février 2011 : Le Mépris (Jean-Luc Godard - 1963)
Mars 2011 : Nous Voulons les Colonels (Mario Monicelli - 1974)
Avril 2011 : Huit Heures de Sursis (Carol Reed - 1947)
Mai 2011 : Five Star Final (Mervyn LeRoy - 1931)
Juin 2011 : Les Nuits de Chicago (Josef Von Sternberg - 1927)
Juillet 2011 : Ca Commence Aujourd'hui (Bertrand Tavernier - 1999)
Aout 2011 : Baby Boy Frankie (Allen Baron - 1961)
Septembre 2011 : Du Plomb pour l'Inspecteur (Richard Quine - 1954)
Octobre 2011 : Le Rôdeur (Joseph Losey - 1951)
Novembre 2011 : Mes Chers Amis (Mario Monicelli - 1975)
Décembre 2011 : L’Aventure de Mme Muir (Joseph L. Mankiewicz - 1947)
FILM DE L'ANNEE 2011 : L'AVENTURE DE MME MUIR & LE MÉPRIS
Janvier 2012 : Les Ailes (William A. Wellman - 1927)
Fevrier 2012 : French Cancan (Jean Renoir - 1954)
Mars 2012 : Duel Dans La Sierra (George Sherman - 1958)
Dernière édition par Rick Blaine le 30 avr. 12, 18:11, édité 23 fois.

Avatar de l’utilisateur
Boubakar
Mécène hobbit
Messages : 47687
Inscription : 31 juil. 03, 11:50

Re: Votre film du mois d'Avril 2012

Messagepar Boubakar » 1 avr. 12, 01:17

Avril 2012

Film du mois

- Une journée particulière (Scola) 9/10

Films vus

- Valse dans l'ombre (LeRoy) 8/10

- Harry Potter et les reliques de la mort - partie 2 (Yates) 7,5/10
- La quatrième dimension (Landis, Spielberg, Dante, Miller) 7,5/10
- Un héros très discret (J.Audiard) 7,5/10
- Quand le rire était roi (Youngston) 7,5/10
- Fish Tank (Arnold) 7,5/10

- Le fantôme d'Henri Leglois (Richard) 7/10
- Les envoutés (Schlesinger) 7/10
- La grande époque (Youngston) 7/10
- Waterloo Bridge (Whale) 7/10
- Adieu poulet (Granier-Deferre) 7/10
- L'eau froide (Assayas) 7/10
- Mondwest (Crichton) 7/10
- Irma Vep (Assayas) 7/10

- Harry Potter et les reliques de la mort - partie 1 (Yates) 6/10
- Je t'aime...moi non plus (De Medeiros) 6/10
- Sur la piste du Marsupilami (Chabat) 6/10
- One Piece - strong world (Sakai) 6/10
- Cliente (Balasko) 6/10

- Maris et femmes (Allen) 5,5/10

- Désordre (Assayas) 5/10

- La chevauchée de l'honneur (Fenton) 4/10
- Je suis une légende (Lawrence) 4/10

- Fin Aout, début Septembre (Assayas) 3/10
- Super blonde (Wolf) 3/10

- L'enfant de l'hiver (Assayas) 1/10

Films revus

- Titanic (Cameron) 10/10

- Les pirates du métro (Sargent) 8,5/10

Mes films du mois (Mai 2005 - Mars 2012)
Spoiler (cliquez pour afficher)
mai 2005 = Star Wars episode III (Lucas)
juin 2005 = Les poupées russes (Klapisch)
juillet 2005 = La guerre des mondes (Spielberg)
août 2005 = L'auberge espagnole (Klapisch)
septembre 2005 = To live and die in LA (Friedkin)
octobre 2005 = Mon nom est personne (Valerii)
novembre 2005 = Blackjack (Dezaki)
décembre 2005 = Bernie (Dupontel)
janvier 2006 = La chute (Hirschbiegel)
février 2006 = Rambo (Kotcheff)
mars 2006 = Coup de tête (Annaud)
avril 2006 = Les duellistes (R.Scott)
mai 2006 = Spartacus (Kubrick)
juin 2006 = La ruée vers l'or (Chaplin)
juillet 2006 = La horde sauvage (Peckinpah)
aout 2006 = The Kid (Chaplin)
septembre 2006 = Un après midi de chien (Lumet)
octobre 2006 = History of violence (Cronenberg)
novembre 2006 = Seul contre tous (Noé)
décembre 2006 = Le lauréat (Nichols)
janvier 2007 = Rocky Balboa (Stallone)
février 2007 = 2001 (Kubrick)
mars 2007 = Bad Lieutenant (Ferrara)
avril 207 = Vertigo (Hitchcock)
mai 2007 = Lady Chatterley (Ferran)
juin 2007 = Bloody sunday (Greengrass)
juillet 2007 = Les infiltrés (Scorsese)
août 2007 = Lettres d'Iwo Jima (Eastwood)
septembre 2007 = L'hirondelle d'or (Hu)
octobre 2007 = Black book (Verhoeven)
novembre 2007 = 12 hommes en colère (Lumet)
décembre 2007 = Les chansons d'amour (Honoré)
janvier 2008 = Assurance sur la mort (Wilder)
février 2008 = Requiem pour un massacre (Klimov)
mars 2008 = There will be blood (P.T. Anderson)
avril 2008 = La ligne rouge (Mallick)
mai 2008 = The Killer (Woo)
juin 2008 = La graine et le mulet (Kechiche)
juillet 2008 = Le château de l'araignée (Kurosawa)
aout 2008 = Gentleman Jim (Walsh)
sepembre 2008 = Marius/Fanny/César (Korda/Allegret/Pagnol)
octobre 2008 = Fenêtre sur cour (Hitchcock)
novembre 2008 = Network (Lumet)
décembre 2008 = Bonnie & Clyde (A. Penn)
janvier 2009 = De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites (Newman)
février 2009 = Gran Torino (Eastwood)
mars 2009 = 7h58, ce samedi-là (Lumet)
avril 2009 = Harold & Maude (Ashby)
mai 2009 = L'aventure de Mme Muir (Mankiewicz)
juin 2009 = Les visiteurs (Kazan)
juillet 2009 = JFK (Stone)
aout 2009 = Les choses de la vie (Sautet)
septembre 2009 = La comtesse aux pieds nus (Mankiewicz)
octobre 2009 = Le samouraÏ (Melville)
novembre 2009 = The offence (Lumet)
décembre 2009 = Avatar (Cameron)
janvier 2010 = Calmos (Blier)
février 2010 = Un dimanche à la campagne (Tavernier)
mars 2010 = The box (Kelly)
avril 2010 = La dernière caravane (Daves)
mai 2010 = La colline des hommes perdus (Lumet)
juin 2010 = L'adieu aux armes (Borzage)
juillet 2010 = La chevauchée des bannis (DeToth)
aout 2010 = Zazie dans le métro (Malle)
septembre 2010 = Des hommes et des dieux (Beauvois)
octobre 2010 = The social network (Fincher)
novembre 2010 = L'enfer est à lui (Walsh)
décembre 2010 = Bright star (Campion)
janvier 2011 = La vengeance aux deux visages (Brando)
février 2011 = L'homme qui voulut être roi (Huston)
mars 2011 = Pour une poignée de dollars (Leone)
avril 2011 = Amants et fils (Cardiff)
mai 2011 = Conte d'été (Rohmer)
juin 2011 = Punishment park (Watkins)
juillet 2011 = Les gens de la pluie (Coppola)
aout 2011 = The proposition (Hillcoat)
septembre 2011 = A la recherche de Garbo (Lumet)
octobre 2011 = Police (Pialat)
novembre 2011 = Capturing the Friedmans (Jarecki)
décembre 2011 = Shame (McQueen)
janvier 2012 = Dressé pour tuer (Fuller)
février 2012 = Un homme est passé (Sturges)
mars 2012 = Punch drunk love (P.T.Anderson)
Dernière édition par Boubakar le 30 avr. 12, 23:43, édité 28 fois.

Avatar de l’utilisateur
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Messages : 39742
Inscription : 13 avr. 03, 11:30
Last.fm
Liste de DVD

Re: Votre film du mois d'Avril 2012

Messagepar Rockatansky » 1 avr. 12, 01:23

Avril 2012

Film du mois

Films découverts

Intouchables - Eric Toledano & Olivier Nakache : 7,5/10

The Avengers - Joss Whedon - 7/10
Rango - Gore Verbinski : 7/10
Le Trône de Fer - Saison 1 : 6,5/10
Captain America - The First Avenger - Joe Jonhston : 6,5/10
Frozen - Adam Green : 6,5/10
The Shadow Line - Saison 1 : 6/10
Red Hill - Patrick Hughes : 6/10
Real Steel - Shawn Levy : 6/10
L'ordre et la morale - Mathieu Kassovitz : 6/10
Les Aventures de Tintin - Steven Spielberg : 6/10
Into the mirror - Kim Sung-Ho : 5/10
Les Lyonnais - Olivier Marchall : 5/10
Hard Boiled Sweets - David L.G Hughes : 5/10
Haywire - Steven Soderbergh : 4,5/10
Shark Night - David R.Ellis : 4/10
Butcher II - Adam Green : 4/10
[REC]² - Jaime Balaguero & Paco Plaza : 4/10
Underworld : Nouvelle ère - Marlind & Stein : 4/10
Destination Finale 5 - Steven Quale : 4/10
La légende de Ga-Hoole - Zack Snyder : 4/10
Don't be afraid of the dark - Troy Nixey : 4/10
Colombiana - Olivier Megaton : 4/10
Mission Impossible 4 - Ghost Protocol - Brad Bird : 3,5/10
Fast & Furious 5 - Justin Lin : 3,5/10
La défense Lincoln - Brad Furman - 3/10
Sherlock Holmes : Jeu d'ombres - Guy Ritchie : 2,5/10
Kiss & Kill - Robert Luketic : 2/10
The Reunion - Michael Pavone : 2/10
Le Chasseur de Primes - Andy Tennant : 2/10
Attack Force - Michael Keusch : 1,5/10

Films revus
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky

Avatar de l’utilisateur
Vic Vega
Lee Marvin Fan
Messages : 3258
Inscription : 15 avr. 03, 10:20
Localisation : South Bay

Re: Votre film du mois d'Avril 2012

Messagepar Vic Vega » 1 avr. 12, 01:26

Avril 2012


Film du mois

L'Insoumis d'Alain Cavalier

Films découverts
Lola une femme allemande de Rainer Werner Fassbinder 8/10
Roujin Z de Kitakubo Hiroyuki 7/10
Twixt de Francis Ford Coppola 4/10
Life without principle de Johnnie To 4/10


Séries TV
Treme Saison 2 7/10


Films revus (Hors compétition)


Mes films du mois

Spoiler (cliquez pour afficher)
novembre 2005 = Three Times (Hou Hsiao Hsien)
decembre 2005 = Sept Hommes à abattre (Budd Boetticher)
janvier 2006 = Pat Garrett and Billy the Kid (Sam Peckinpah)
fevrier 2006 = A.I. (Steven Spielberg)
mars 2006 = Traquenard (Nicholas Ray)
avril 2006 = Whassup Rockers (Larry Clark)
mai 2006 = Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
juin 2006 = Les Vampires (Louis Feuillade)
juillet 2006 = La Cérémonie (Oshima Nagisa)
aout 2006 = Puni par le ciel (Gosha Hideo)
septembre 2006 = La Ballade de Narayama (Kinoshita Keisuke)
octobre 2006=Profond désir des dieux (Imamura Shohei)
novembre 2006=Croupier (Mike Hodges)
décembre 2006=Les Monstres (Dino Risi)
janvier 2007=Napoléon (Abel Gance)
février 2007=La Foule (King Vidor)
mars 2007=Le Rebelle (King Vidor)
avril 2007=The Killers (Robert Siodmak)
mai 2007=Rouges et blancs (Miklos Jancso)
juin 2007=Le Temps des Gitans (Emir Kusturica)
juillet 2007=Bouge pas, meurs et ressuscite (Vitali Kanevski)
aout 2007=Pharaon (Jerzy Kawalerowicz)
septembre 2007=Le Gouffre aux chimères (Billy Wilder)
octobre 2007=Berlin Alexanderplatz (Rainer Werner Fassbinder)
novembre 2007=Le Temps d'aimer et le temps de mourir (Douglas Sirk)
décembre 2007=America, America (Elia Kazan)
janvier 2008=Last Action Hero (John Mac Tiernan)
février 2008=Strangers when we meet (Richard Quine)
mars 2008=Le Grand Chantage (Alexander Mackendrick)
avril 2008=Judex (Georges Franju)
mai 2008=Les Savates du Bon Dieu (Jean-Claude Brisseau)
juin 2008=Le Carrosse d'or (Jean Renoir)
juillet 2008=La Roue (Abel Gance)
août 2008=Une Page Folle (Kinugasa Teinosuke)
septembre 2008=L'Ami Américain (Wim Wenders)
octobre 2008=Le Plaisir (Max Ophuls)
novembre 2008=Une Vie Difficile (Dino Risi)
décembre 2008=Le Ciel peut attendre (Ernst Lubtisch)
janvier 2009=Frenzy (Alfred Hitchcock)
février 2009=Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
mars 2009=Les Rapaces (Erich Von Stroheim)
avril 2009=Ariane (Billy Wilder)
mai 2009=Le Convoi de la peur (William Friedkin)
juin 2009=Que la bête meure (Claude Chabrol)
juillet 2009=French Cancan (Jean Renoir)
août 2009=Quand les aigles attaquent (Brian G. Hutton)
septembre 2009=Les Gens de la pluie (Francis Ford Coppola)
octobre 2009=Point Limite Zéro (Richard C. Sarafian)
novembre 2009=La Nuit Américaine (François Truffaut)
décembre 2009=Le Coup de l'escalier (Robert Wise)
janvier 2010=Les Mariés de l'an deux (Jean-Paul Rappeneau)
février 2010=Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures (Claude Lanzmann)
mars 2010=Presque Célèbre (Cameron Crowe)
avril 2010=Monsieur Verdoux (Charlie Chaplin)
mai 2010=L'Arrangement (Elia Kazan)
juin 2010=Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri)
juillet 2010=La Chevauchée des bannis (André de Toth)
août 2010=Tuez Charley Varrick (Don Siegel)
septembre 2010=Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy)
octobre 2010=Le Démon des Femmes (Robert Aldrich)
novembre 2010=John McCabe (Robert Altman)
décembre 2010=Le Roman d'un tricheur (Sacha Guitry)
janvier 2011=L'Ombre d'un doute (Alfred Hitchcock)
février 2011=Jules César (Joseph L. Mankiewicz)
mars 2011=L'Oeuf de l'ange (Oshii Mamoru)
avril 2011=La Septième Victime (Mark Robson)
mai 2011=Le Trésor d'Arne (Mauritz Stiller)
juin 2011=Frontière Chinoise (John Ford)
juillet 2011=Mirage (Tsui Siu-ming)
août 2011=Les Anges de la nuit (Phil Joanou)
septembre 2011=Le Dernier Train du Katanga (Jack Cardiff)
octobre 2011=Murder by contract (Irving Lerner)
novembre 2011=Un faux mouvement (Carl Franklin)
décembre 2011=La Cinquième victime (Fritz Lang)
janvier 2012=Les Pirates de Bubuan (Imamura Shohei)
février 2012=Tomahawk (George Sherman)
mars 2012=Wings (William A. Wellman)
Dernière édition par Vic Vega le 1 mai 12, 20:27, édité 8 fois.
ImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
reuno
Accessoiriste
Messages : 1965
Inscription : 8 oct. 04, 10:25

Re: Votre film du mois d'Avril 2012

Messagepar reuno » 1 avr. 12, 01:41

Avril 2012

Film du mois

Image

The Plague Dogs (Martin Rosen)

Films découverts

The Plague Dogs (Martin Rosen) 5/6
Angoisse (Bigas Luna) 5/6
Into the Abyss (Werner Herzog) 5/6
Cave Of Forgotten Dreams (Werner Herzog) 5/6
Jeremiah Johnson (Sydney Pollack) 5/6
Evidence (Howie Askins) 5/6
The Pirates! Band of Misfits (Peter Lord) 5/6
J'irai dormir à Hollywood (Antoine de Maximy) 5/6
Twixt (Francis Ford Coppola) 5/6
Lola (Brillante Mendoza) 5/6
Prime Cut (Michael Ritchie) 5/6
Rundskop (Michael R. Roskam) 5/6
The Avengers (Joss Whedon) 5/6
Road to Nowhere (Monte Hellman) 4/6
Happy Feet Two (George Miller) 4/6
2 Days in New York (Julie Delpy) 4/6
Malveillance (Jaume Balagueró) 4/6
Vanishing Point (Richard C. Sarafian) 4/6
Livide (Julien Maury & Alexandre Bustillo) 3/6
Conte de cinéma (Hong Sang-soo) 3/6
Eva (Kike Maillo) 3/6
Children Who Chase Lost Voices from Deep Below (Makoto Shinkai) 3/6
Green Lantern (Martin Campbell) 2/6
Intruders (Juan Carlos Fresnadillo) 2/6
[REC]³ Génesis (Paco Plaza) 2/6
Elevator (Stig Svendsen) 2/6
ATM (David Brooks) 2/6


Films revus :

Hunger (Steve McQueen) 6/6
Millennium Mambo (Hou Hsiao-Hsien) 6/6
Solaris (Steven Soderbergh) 6/6
The Adventures of Tintin (Steven Spielberg) 5/6
Triangle (Christopher Smith) 4/6
Rogue (Greg Mclean) 4/6
Hobo with a Shotgun (Jason Eisener) 4/6
Super 8 (J.J. Abrams) 4/6
Captain America : First Avenger (Joe Johnston) 4/6
Happy Feet (George Miller) 4/6
Sucker Punch (Zack Snyder) 4/6
The Thing (Matthijs van Heijningen Jr.) 4/6
The Woman (Lucky McKee) 4/6


Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mars 2012 : Bellflower (Evan Glodell)
Février 2012 : Il était une fois en Anatolie (Nuri Bilge Ceylan)
Janvier 2012 : Love (William Eubank)
Décembre 2011 : Versailles (Pierre Schoeller)
Novembre 2011 : Safe (Todd Haynes)
Octobre 2011 : Polisse (Maïwenn)
Septembre 2011 : Redline (Takeshi Koike)
Août 2011 : Cold Fish (Sono Sion)
Juillet 2011 : Memory Lane (Mikhaël Hers)
Juin 2011 : Biutiful (Alejandro González Inárritu)
Mai 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick)
Avril 2011 : Animal Kingdom (David Michôd)
Mars 2011 : Tetsuo The Bullet Man (Shinya Tsukamoto)
Février 2011 : Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone)
Janvier 2011 : Ondine (Neil Jordan)
Décembre 2010 : Mishima: A Life in Four Chapters (Paul Schrader)
Novembre 2010 : L'Enigme de Kaspar Hauser (Werner Herzog)
Octobre 2010 : Monsters (Gareth Edwards)
Septembre 2010 : Nord (Xavier Beauvois)
Août 2010 : Big Wednesday (John Millius)
Juillet 2010 : The Reflecting Skin (Philip Ridley)
Juin 2010 : Code 46 (Michael Winterbottom)
Mai 2010 : Enter the Void (Gaspard Noé)
Avril 2010 : The Andromeda Strain de Robert Wise
Mars 2010 : Onibaba de Kaneto Shindô
Février 2010 : Faust - Eine deutsche Volkssage de F.W. Murnau
Janvier 2010 : Le Décalogue de Krzysztof Kieslowski
Décembre 2009 : Avatar de James Cameron
Novembre 2009 : The Box de Richard Kelly
Octobre 2009 : Pat Garrett & Billy the Kid de Sam Peckinpah
Septembre 2009 : The Offence de Sidney Lumet
Août 2009 : La Femme des Sables de Hiroshi Teshigahara
Juillet 2009 : La Graine et le mulet Abdellatif Kechiche
Juin 2009 : The Sky Crawlers de Mamoru Oshii
Mai 2009 : Possession de Andrezj Zulawski
Avril 2009 : Le Trou de Jacques Becker
Mars 2009 : Shotgun Stories de Jeff Nichols
Février 2009 : The Wrestler de Darren Aronofsky
Janvier 2009 : The Curious Case of Benjamin Button de David Fincher
Décembre 2008 : Clean, shaven de Lodge Kerrigan
Novembre 2008 : Låt den rätte komma in de Tomas Alfredson
Octobre 2008 : Bled Number One de Rabah Ameur-Zaimeche
Septembre 2008 : Omohide Poro Poro de Isao Takahata
Août 2008 : Hellboy II : The Golden Army de Guillermo Del Toro
Juillet 2008 : La Condition de L'Homme de Masaki Kobayashi
Juin 2008 : Angst de Gerald Kargl
Mai 2008 : The Proposition de John Hillcoat
Avril 2008 : Love and Honor de Yoji Yamada
Mars 2008 : The Mist de Frank Darabont
Février 2008 : Twin Peaks - Fire Walk With Me de David Lynch
Janvier 2008 : [REC] de Jaume Balaguero et Paco Plaza
Décembre 2007 : Requiem Pour Un Massacre de Elem Klimov
Dernière édition par reuno le 30 avr. 12, 20:51, édité 28 fois.

Avatar de l’utilisateur
LéoL
Electro
Messages : 964
Inscription : 30 août 07, 21:37

Re: Votre film du mois d'Avril 2012

Messagepar LéoL » 1 avr. 12, 03:43

Avril 2012

Film du mois :

Image
La Dame de vendredi de Howard Hawks

Films (re)découverts :

La Dame du vendredi (Howard Hawks, 1940) : 9/10
Colonel Blimp (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1943) : 9/10

Gosses de Tokyo (Yasujiro Ozu, 1932) : 8,5/10
Un Mariage à Boston (Joseph L. Mankiewicz, 1947) : 8,5/10
Le solitaire (Michael Mann, 1981) : 8,5/10
Nostalghia (Andreï Tarkovski, 1983) : 8,5/10

L'effrontée (Claude Miller, 1985) : 8/10
Garde à vue (Claude Miller, 1981) : 8/10
Les yeux sans visages (Georges Franju, 1959) : 8/10
La meilleure façon de marcher (Claude Miller, 1976) : 8/10
Lady for a day (Frank Capra, 1933) : 8/10
Pauline à la plage (Eric Rohmer, 1983)

Voyage en Italie (Roberto Rossellini, 1954) : 7,5/10
Les Tueurs (Robert Siodmak, 1946) : 7,5/10
Les démons de la liberté (Jules Dassin, 1947) : 7,5/10
Le Sang des bêtes (Georges Franju, 1949) : 7,5/10
I Wish - Nos voeux secrets (Hirokazu Kore-eda, 2011) : 7,5/10
Une question de vie ou de mort (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1946) : 7,5/10
Indiscrétions (George Cukor, 1940) : 7,5/10
Avengers (Joss Whedon, 2012) : 7,5/10

L'enfer est à lui (Raoul Walsh, 1949) : 7/10
La nuit des forains (Ingmar Bergman, 1953) : 7/10
The Plague Dogs (Martin Rosen, 1982) : 7/10
The Swimmer (Frank Perry, 1968) : 7/10
Judex (Georges Franju, 1963) : 7/10
Rêves de femmes (Ingmar Bergman, 1955) :7/10

L'Impératrice rouge (Joseph von Sternberg, 1934) : 6,5/10
L'éternel mirage (Ingmar Bergman, 1947) : 6,5/10
Big Fish (Tim Burton, 2003) : 6,5/10
Nouveau Départ (Cameron Crowe, 2011) : 6,5/10
Le combat dans l'île (Alain Cavalier, 1961) : 6,5/10

Twixt (Francis Ford Coppola, 2011) : 6/10
Hôtel des Invalides (Georges Franju, 1951) : 6/10
Mon chien (Georges Franju, 1955) : 6/10
Il pleut sur notre amour (Ingmar Bergman, 1947) : 6/10
Un Américain (Alain Cavalier, 1958) : 6/10
L'insoumis (Alain Cavalier, 1964) : 6/10
Vies (Alain Cavalier, 2000) : 6/10
Le filmeur (Alain Cavalier, 2004) : 6/10

My Week with Marilyn (Simon Curtis, 2011) : 5,5/10

Deux têtes folles (Richard Quine, 1964) : 5/10
Charlie et la chocolaterie (Tim Burton, 2005) : 5/10
Le voleur de Bagdad (Ludwig Berger, Michael Powell, Tim Whelan, 1940) : 5/10
La chamade (Alain Cavalier, 1968) : 5/10

Séries :

Sherlock - A scandal in Belgravia (Saison 2 - Episode 1) : 8,5/10
Sherlock - The Hound of Baskervilles (Saison 2 - Episode 2) : 7/10
Sherlock - The Reichenbach Fall (Saison 2 - Episode 3) : 8,5/10
Boardwalk Empire - Saison 2 : En cours 7/12

Films revus :



Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2007 : Excalibur de John Boorman
Octobre 2007 : Sueurs froides de Alfred Hitchcock
Novembre 2007 : In the mood for love de Wong Kar Wai
Décembre 2007 : Barry Lyndon de Stanley Kubrick
Janvier 2008 : Le péril jeune de Cédric Klapisch
Février 2008 : Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick
Mars 2008 : A scene at the sea de Takeschi Kitano
Avril 2008 : Rio Bravo de Howard Hawks
Mai 2008 : Un conte de Noël de Arnaud Despléchin
Juin 2008 : M le maudit de Fritz Lang
Juillet 2008 : The Yards de James Gray
Août 2008 : Todo Sobre Mi Madre de Pedro Almodovar
Septembre 2008 : Sur la route de Madison de Clint Eastwood
Octobre 2008: Metropolis de Rintaro
Novembre 2008: La porte du paradis de Michael Cimino
Decembre 2008: Chantons sous la pluie de Gene Kelly et Stanley Donen
Janvier 2009: Boulevard du crépuscule de Billy Wilder
Février 2009 : Rosemary's Baby de Roman Polanski
Mars 2009: La garçonnière de Billy Wilder
Avril 2009: The Thing de John Carpenter
Mai 2009: La soif du mal de Orson Welles
Juin 2009: Il était une fois dans l'Ouest de Sergio Leone
Juillet 2009: Le mécano de la Général de Clyde Bruckman et Buster Keaton
Août 2009: Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk
Septembre 2009: La Vérité de Henri-Georges Clouzot
Octobre 2009: Pulsions de Brian De Palma
Novembre 2009: Missing de Costa-Gavras
Décembre 2009: Casablanca de Michael Curtiz
Janvier 2010: Eve de Jospeh L. Mankiewicz
Février 2010: Le chagrin et la pitié de Marcel Ophuls
Mars 2010: Sept ans de réflexion de Billy Wilder
Avril 2010: Ces messieurs dames de Pietro Germi
Mai 2010: La vie est belle de Frank Capra
Juin 2010: Qu'elle était verte ma vallée de John Ford
Juillet 2010: Le genou de Claire de Eric Rohmer
Août 2010: L'armée des ombres de Jean-Pierre Melville
Septembre 2010: To Be or not to Be de Ernst Lubitsch
Octobre 2010: L'aventure de Mme Muir de Joseph L. Mankiewicz
Novembre 2010: Quai des orfèvres de Henri-Georges Clouzot
Décembre 2010: French Cancan de Jean Renoir
Janvier 2011: Tous en scène de Vincente Minnelli
Février 2011: Les visiteurs du soir de Marcel Carné
Mars 2011: Madame de... de Max Ophüls
Avril 2011: A.I. de Steven Spielberg
Mai 2011: The Tree of Life de Terrence Malick
Juin 2011: Une séparation de Asghar Farhadi
Juillet 2011: L'année du dragon de Michael Cimino
Août 2011: Dersou Ouzala de Akira Kurosawa
Septembre 2011: La charge fantastique de Raoul Walsh
Octobre 2011: Le trou de Jacques Becker
Novembre 2011: Mr Smith au Sénat de Frank Capra
Décembre 2011: Une journée particulière de Ettore Scola
Janvier 2012 : La rondede Max Ophuls
Février 2012 : Elephant Man de David Lynch
Mars 2012 : Stalker de Andreï Tarkovski
Dernière édition par LéoL le 30 avr. 12, 23:59, édité 10 fois.

Avatar de l’utilisateur
Léo Pard
Machino
Messages : 1058
Inscription : 29 sept. 10, 18:33

Re: Votre film du mois d'Avril 2012

Messagepar Léo Pard » 1 avr. 12, 03:53

Avril 2012 :

Film du mois :

Image

Films découverts - redécouverts - revus :

Un après-midi de chien (Sidney Lumet, 1975) : 19/20.
L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford, 1962) : 19/20.
Docteur Folamour (Stanley Kubrick, 1964) : 19/20.
Sueurs froides (Alfred Hitchcock, 1958) : 19/20.
Dieu seul le sait (John Huston, 1957) : 18,5/20.
Que la bête meure (Claude Chabrol, 1969) : 18/20.
Je suis un aventurier (Anthony Mann, 1954) : 18/20.
Un monde parfait (Clint Eastwood, 1993) : 18/20.
Demolition Man (Marco Brambilla, 1993) : 18/20.
Alamo (John Wayne, 1960) : 18/20.
L'Evadé d'Alcatraz (Don Siegel, 1979) : 17/20.
Le Silence des agneaux (Jonathan Demme, 1991) : 17/20.
Réglement de comptes à O.K. Corral (John Sturges, 1957) : 17/20.
Mortelle randonnée (Claude Miller, 1983) : 17/20.
L'Affaire Thomas Crown (Norman Jewison, 1968) : 17/20.
Les hommes préfèrent les blondes (Howard Hawks, 1953) : 17/20.
Bird (Clint Eastwood, 1988) : 17/20.
Manhattan (Woody Allen, 1979) : 17/20.
Le Corbeau (Henri-Georges Clouzot, 1943) : 17/20.
La 317ème section (Pierre Schoendoerffer, 1965) : 17/20.
Conversation secrète (Francis Ford Coppola, 1974) : 17/20.
Le plus escroc des deux (Frank Oz, 1988) : 16/20.
Furyo (Nagisa Oshima, 1983) : 16/20.
Un cadavre au dessert (Robert Moore, 1976) : 16/20.
Guet-apens (Sam Peckinpah, 1972) : 16/20.
Pouic-Pouic (Jean Girault, 1963) : 16/20.
La bataille des Ardennes (Ken Annakin, 1965) : 16/20.
Camille Claudel (Bruno Nuytten, 1988) : 16/20.
La Caravane de feu (Burt Kennedy, 1967) : 15/20.
Pour 100 briques, t'as plus rien (Edouard Molinaro, 1982) : 15/20.
Le Juge Fayard dit le Shérif (Yves Boisset, 1977) : 15/20.
Nimitz, retour vers l'enfer (Don Taylor, 1980) : 15/20.
Sierra torride (Don Siegel, 1970) : 15/20.
F... comme Fairbanks (Maurice Dugowson, 1976) : 15/20.
Le Dernier tango à Paris (Bernardo Bertolucci, 1972) : 15/20.
Les cinq sous de Lavarède (Maurice Cammage, 1939) : 14/20.
La Personne aux deux personnes (Nicolas Charlet et Bruno Lavaine, 2008) : 14/20.
Les égouts du paradis (José Giovanni, 1979) : 14/20.
Radio Corbeau (Yves Boisset, 1989) : 14/20.
Un pont entre deux rives (Gérard Depardieu et Frédéric Auburtin, 1999) : 14/20.
Confidences trop intimes (Patrice Leconte, 2004) : 14/20.
Et Dieu créa la femme (Roger Vadim, 1956) : 14/20.
La Comtesse de Hong-Kong (Charlie Chaplin, 1967) : 13/20.
Le bon plaisir (Francis Girod, 1984) : 13/20.
Le Caïd (Bernard Borderie, 1960) : 13/20.
City Hall (Harold Becker, 1996) : 13/20.
Joe Kidd (John Sturges, 1972) : 13/20.
Opération Crossbow (Michael Anderson, 1965) : 13/20.
Jeux de guerre (Phillip Noyce, 1992) : 13/20.
Mon Führer (Dani Levy, 2007) : 12/20.
Presidio, base militaire, San Francisco (Peter Hyams, 1988) : 10/20.
Effraction (Daniel Duval, 1983) : 10/20.
Made in America (Richard Benjamin, 1993) : 9/20.
Cobra (George P.Cosmatos, 1986) : :lol: , allez 8/20.
Zardoz (John Boorman, 1974) : 8/20.

Films des mois précédents :

Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2010 : I comme Icare (Henri Verneuil, 1979)
Octobre 2010 : Le Samouraï (Jean-Pierre Melville, 1967)
Novembre 2010 : Le Jour se lève (Marcel Carné, 1939)
Décembre 2010 : Y a-t-il un pilote dans l'avion ? (David Zucker, Jim Abrahams et Jerry Zucker, 1980)

Janvier 2011 : Les Evadés (Frank Darabont, 1994)
Février 2011 : Police Python 357 (Alain Corneau, 1976)
Mars 2011 : Les Blues Brothers (John Landis, 1980)
Avril 2011 : Et pour quelques dollars de plus (Sergio Leone, 1965)
Mai 2011 : Psychose (Alfred Hitchcock, 1960)
Juin 2011 : Orange Mécanique (Stanley Kubrick, 1971)
Juillet 2011 : L'Armée des Ombres (Jean-Pierre Melville, 1969)
Août 2011 : La Mort aux Trousses (Alfred Hitchcock, 1959)
Septembre 2011 : Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone, 1969)
Octobre 2011 : Tchao Pantin (Claude Berri, 1983)
Novembre 2011 : Rio Bravo (Howard Hawks, 1959)
Décembre 2011 : Manon des Sources (Claude Berri, 1986)

Janvier 2012 : Le Violent (Nicholas Ray, 1950)
Février 2012 : Luke la main froide (Stuart Rosenberg, 1967)
Mars 2012 : Gran Torino (Clint Eastwood, 2009)
Dernière édition par Léo Pard le 3 mai 12, 13:59, édité 18 fois.

Avatar de l’utilisateur
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Messages : 18067
Inscription : 26 déc. 04, 18:31
Localisation : sleeping in the midday sun...

Re: Votre film du mois d'Avril 2012

Messagepar gnome » 1 avr. 12, 04:50

Films du mois : Avril 2012

Film du mois


Les films vus (par ordre décroissant de préférence) - Les redécouvertes - Les films revus


Image Chef d'oeuvre !!!
- Pluie d'enfer (Mikael Salomon) 10/10
Un redoutable thriller d'une remarquable efficacité doublé d'un soupçon de film catastrophe. Solide interprétation de Morgan Freeman, Christian Slater et Randy Quaid. Peut-être pas un chef d'oeuvre absolu, mais un chef d'oeuvre dans son genre.

- This is England (Shane Meadows) 10/10
Percutante plongée dans l'univers skinhead. Profonde chronique de la haine ordinaire et surtout de ce qui peut à mener, la solitude affective, la misère et les inégalités sociales dans l'Angleterre des eighties, vue à hauteur d'homme ou plutôt d'un enfant pas encore adolescent. Shaun a perdu son père, mort pour la patrie dans une guerre que le pays ne comprends pas, il va être pris sous l'aile d'une bande de skinheads modérés jusqu'à l'arrivée de Combo. De sortie de prison, celui-ci va radicaliser une partie du groupe avec ses idées nationalistes jusqu'à l'explosion de violence inévitable. Pas de manichéisme de bas étage ici, mais plutôt une analyse pertinente d'un malaise. Le personnage de Combo, loin de la brute épaisse bas du front est un être sensible, blessé et complexe. Excellent film à ranger au côtés de Small faces de Gillies MacKinnon.

- Avatar (James Cameron) 10/10
Après deux visionnages en salles en 3D. Premier visionnage sur petit écran avec mon fils ainé. On y perd le caractère immersif qui en faisait une expérience à part, mais le film reste une sacrée claque visuelle et tient toujours autant la route.On peut reprocher certaines facilités, deux cérémonies new age un peu cul cul etc, mais c'estbien peu de chose.

- Killer Joe (William Friedkin) 10/10
On est dans le Texas profond. Endetté auprès d'un dealer, Chris (Emile Hirsch) va trouver son père (excellent Thomas Haden Church en plouc texan de première classe) remis en ménage pour lui proposer une affaire. Sa mère aurait contracté une assurance vie de 50000$ sur sa tête avec comme bénéficiaire sa fille Dottie -la soeur de Chris quoi- (superbe Juno Temple, toute en sensibilité et en innocence). En la faisant assassiner par Killer Joe (ahurissant Matthew McConaughey), Chris compte bien (après avoir payé Joe pour ses services) pouvoir régler ses dettes et sauver sa peau. Le reste de l'argent devant être redistribué à Ansel, le père, sa nouvelle femme Sharla (Gina Gershon) et la petite Dottie. Celle-ci devant servir de gage à Joe en attendant d'être payé !!!! Inutile de dire que rien ne se passera comme prévu et que le sang va couler.
Vu le film hier dans la salle comble du Bifff en présence de Friedkin himself qui a qualifié son film de comédie absurde très noire (et c'est peu dire!). D'emblée, il annonce la couleur. Le film est interdit aux moins de 18 ans un peu partout dans le monde. Aux Etats-Unis, ils veulent faire de multiples coupes ce qu'il n'est absolument par disposé à faire et ce même si ça doit empêcher la sortie de son film dans son pays d'autant qu'il trouve cette classification tout à fait justifiée. Tout est dit. Les raisons de cette classification tiennent autant dans la violence physique et psychologique de l’œuvre que dans l'amoralité des situations. "On est dans un pays où, quand j'étais enfant", il n'était pas rare de voir un père coucher avec sa fille"...
A 77 ans, Friedkin n'a rien perdu de son mordant. Il adapte pour la seconde fois le dramaturge Tracy Letts et force est de constater que ça lui réussit bien. Le film est complètement décomplexé et on ne nous épargne pas grand chose durant les 103 minutes du film à commencer par un gros plan sur le "buisson" de Gina Gershon... Difficile d'en dire plus sans gâcher la surprise ou spoiler... Mais c'est violent, aussi jouissif que du Tarantino, et très drôle (pour peu qu'on aime l'humour noir)...


- Himizu (Sono Sion) 10/10
Sumida voudrait être un adolescent ordinaire, la vie en a voulu autrement. Entouré par un poignée de naufragés de la vie qui ont tout perdu dans le tsunami de 2011, Sumida essaie tant bien que mal de tenir le commerce de location de bateaux de ses parents. Entre un père alcoolique qui ne revient que pour lui demander de l'argent et lui dire qu'il aurait préféré ne pas avoir d'enfant et une mère qui passe ses journées avec d'autres hommes, la vie n'est pas spécialement facile et Sumida a bien du mal a accepter l'affection d'une compagne de classe qui fait tout pour lui maintenir la tête hors de l'eau.
Sion poursuit ici son exploration d'un Japon malade (déliquescence d'une société en mal de repères et d'avenir encore accentuée ici par l'effet post Fukushima). Un Japon qui vit sur des idéaux d'honneur dans lesquels les jeunes ne se retrouvent plus. Sumida ne veut pas briller, il veut juste être lui-même, faire sa vie d'homme respectable en louant des bateaux, mais la société veut plus. Il faut relever la tête dit son professeur, nous sommes Le Japon. Un Japon qui n'a d'éclat que celui du soleil levant de son drapeau, à l'image de ce champ de ruine qui ouvre, ferme et ponctue le film. Symbole de la dévastation du pays et des personnages dans une société de plus en plus aliénante où la jeunesse ne se retrouve plus. " Dis moi qui je suis? " crie un des personnages. Une société où le mal de vivre, le suicide des jeunes est devenu une institution. Le père de Sumida ne lui enjoint-il pas à se suicider ? L'image de Sumida le révolver contre la tempe est récurrente. Les parents de son amie, Keiko lui construisent un gibet décoré pour qu'elle se suicide... Ce mal être, Sion nous l'envoie frontalement, avec une violence brutale, sèche, jamais jouissive ou cathartique, mais douloureuse, souvent injuste, tant physique que psychologique et extrême à l'image des sentiments d'amour et de haine qui traversent le film. Une violence destructrice qui aura de funestes conséquences. Pourtant Sion se veut optimiste, nous suggère une rédemption possible.
Le film est dur, noir, désespéré. Certain le trouveront hystérique mais il est à l'image des sentiments qui déchirent les héros. Bien que ça ne lui retire rien de ses qualités, le film est excellent pour moi, il "souffre" par moment du fait d'avoir été réécrit après le Tsunami. Inspiré d'un manga éponyme de Minoru Furuya dont on sent l'influence dans la deuxième partie quand Sumida entame sa quête de rédemption et avec l'épisode "Hitler". Cet aspect "épisodes" (le héros rencontre une série de vilains qu'il veut punir) issu du manga se fait plus sentir sur la fin. On sent que Sion a voulu rester collé à son histoire et ne même temps, il quitte la structure propre au média d'inspiration pour y greffer ses propres éléments.


- Cold Fish (Sono Sion) 10/10
Shamoto, petit tenancier d'un modeste commerce de poissons tropicaux est remarié. Sa fille, adolescente se fait prendre en flagrant délit de vol à l'étalage, mais la personne qui l'a surprise va intercéder en sa faveur auprès du gérant du supermarché. Cette personne, c'est Murata, un riche vendeur de poissons exotiques qui va tout faire pour apprivoiser la famille de Shamoto. Il propose ainsi un travail à l'adolescente et un deal avec le père. Mais sous ses dehors accueillants, c'est un tout autre homme que va découvrir Shamoto. Un personnages bien inquiétant sous sa bonhommie qui va l'attirer dans une spirale de violence dont personne ne sortira indemne. Petit à petit, Shamoto, de passif va prendre son destin en main. La mise en scène de Sion souligne juste ce qu'il faut pour faire l'effrayant portrait d'une famille en pleine décomposition (la fille prend sa belle mère pour une pute et la nouvelle épouse en a déjà par dessus la tête du mari) et la lente descente aux enfers du père pris au piège. L'interprétation de Mitsuru Fukikoshi et de Denden est incroyable. Les scènes entre les deux hommes sont par moment ahurissantes et comptent parmi les plus grandes réussites du film de par leur violence psychologique. Après cela, le gore et le sexe viennent presque comme un cheveu dans la soupe pour satisfaire le cahier des charges Sushi Typhoon.

- The Backwater Gospel (Bo Mathorne) CM 10/10

Image On est vraiment pas loin de la masterpiece!
- Shortbus (John Cameron Mitchell) 9/10
Révision pour celui-ci et je suis toujours aussi touché par l'extrême sensibilité de ce film en regard de la réputation sulfureuse du film et du caractère explicite de quelques scènes. Mais quelle mélancolie, quelle tristesse, malgré un sujet qui se veut positif et optimiste !

- Zero (Christopher Kezelos) CM 9/10

- Invention of Love (Andrey Shuskov) CM 9/10

Image Excellent !
- Coeur de dragon (Rob Cohen) 8.5/10

- Pirates - Bons à rien, mauvais en tout (Peter Lord) 8.5/10
Aardman en pleine forme. Je me suis bien amusé et c'est superbe.

- Outland (Peter Hyams) 8.5/10
Revu avec mon fils. Ça reste un brillant thriller / western intergalactique. A chaque révision, je trouve ça excellent.

- Ace attorney (Takashi Miike) 8.5/10
Adaptation d'un jeu vidéo, Ace Attorney est une bonne surprise. Si le film déroute un peu dans sa mise en route, dès qu'on rentre dans les joutes verbales au tribunal, le film devient particulièrement jubilatoire, même si certains ont trouvé le procédé quelque peu répétitif. Il y a des surprises et des rebondissements constamment,les personnages sont tous plus colorés les uns que les autres, il y a beaucoup d'humour et certaines situations valent leur pesant de cacahuètes. Un franchement bon moment.


- Lucky Break (Peter Cattaneo) 8/10
Révision ? J'ai eu l'impression de l'avoir déjà vu pendant tout le film... Revu par hasard donc. J'avais programmé Le blob de Chuck Russell et c'est Lucky Break qui est passé et je suis resté scotché. La première moitié du film est excellent, du grand humour anglais. La deuxième partie, bien que très réussie s'essouffle un peu je trouve, mais ça reste un bon moment de cinéma.

- Hunger Games (Gary Ross) 7.5-8/10
On prend une pincée de Chasses du Compte Zarroff, une louche de l'excellent Les Traqués de l'an 2000 de Brian Trenchard Smith, un peu de Rollerball pour le côté jeux du stade, du pain et des jeux et les réglements qui changent pour faire monter l'audimat, beaucoup de Battle royale aussi évidemment et ça nous fait quoi ? Un film pas si inintéressant que ça, mais pas le choc qu'on aurait pu attendre. Trop gentil, trop propre peut-être. Puis, j'ai une peu de mal surtout au début avec Jennifer Lawrence dont le physique ne passe pas. Ceci dit, elle se débrouille bien. Rien que son regard, juste avant de monter dans les tubes, un regard de traquée, de condamnée mérite la reconnaissance... Après , le postulat de départ (à savoir, dans un futur proche, le gouvernement qui a dû faire face à une rébellion massive dans le passé, organise des jeux où deux jeunes de chaque région vont devoir s'entre-tuer, le vainqueur étant couvert d'or) me semble un peu incongru. Que le gouvernement veuille faire un exemple est une chose, qu'il veuille d'un autre côté montrer, mais pas trop qu'il y a espoir, me semble un peu contradictoire, mais c'est chipoter.

- Ryleh (Mikael Genachte-Le Bail, Gaetan Boutet) CM 7/10

- Before Sunrise (Kealan O'Rourke) CM 8/10

- This way up (Smith & Foulke) CM 8/10

- Sebastian's voodoo (Joaquin Baldwin) CM 8/10

- French Toast (Fabrice O. Joubert) CM 7.5/10

Image Tout à fait honorable
- Camping (Fabien Onteniente) 7/10
J'aime bien Dubosc, mais force est de constater qu'il en fait un peu trop ici et du coup, son personnage n'est plus seulement beauf, il est à la limite du retard mental dans certaines scènes. Dommage. Mais il reste attachant au final et, si l'humour n'est pas des plus fins, on s'amuse bien à défaut de s'esclaffer. Puis Lanvin est fabuleux.

- Ulysse contre Hercule (Mario Caiano) 7/10
Très plaisant péplum qui ne sort pas du lot, mais rempli son contrat réservant même quelques très bons moments comme cette ahurissante danse des hommes oiseaux.

- La chasse aux diplômes (James Bridges) 7/10

- Frontière(s) (Xavier Gens) 7/10
Alors... Film hallucinant. Je ne sais pas trop si j'ai aimé, ou pas, mais il ne m'a pas laissé indifférent. Les acteurs sont assez convaincants, la réalisation est soignée (mention pour une scène claustrophobique dans un étroit boyau de mine!), la musique est très belle et convient particulièrement bien. C'est un peu le remake un peu plus réussi du pet dans l'eau qu'était Sheitan de Kim Shapiron, soit, la virée à la campagne de quelques jeunes de banlieue qui vont se retrouver entre les pattes d'une famille de ploucs dégénérés et vaguements consanguins. Là où Shapiron s'était un peu planté notamment avec son humour bas de plafond, Gens se complait dans le glauque, n'hésite devant aucun effet gore (très réussis) et étale une violence jusqu'au boutiste qui force l'admiration, là où il se plante et tombe dans le ridicule, c'est quand il introduit le père ancien nazi nostalgique du Reich et de la race pure. C'est vraiment l'élément too much. On comprend qu'il ait voulu rendre hommage à son oncle qui les a combattus (cfr les remerciements du générique de fin), on comprend qu'il ait voulu mettre une raclée à l'extrême droite (cfr la tentative d'attentat contre le candidat d'extrême droite dont on entend parler à la radio à la fin), mais c'est too much, trop souligné. Deuxième point noir : Estelle Lefébure qui surjoue la bad girl tout le long du film. Un film courageux.

- Anthropophagus (Joe d'Amato) 7/10

- Perfeito (Mauricio Bartok) CM 7/10

- Life a short story (Carlos Lascano) CM 7/10

Image Pourquoi pas, mais peut mieux
- Martyrs (Pascal Laugier) 6/10
Après Frontière(s) de Xavier Gens, j'ai continué sur ma lancée "extrême" avec Martyrs. Ne connaissant rien de l'histoire qu'il y avait derrière et sachant que je ne suis pas particulièrement fan de torture porn, c'était avec une légère appréhension que j'abordais le métrage. J'avais bien aimé le Saint-Ange du même Laugier mais je savais que je devais m'attendre à autre chose ici.
J'ai donc lancé le film. A l'instar de Frontière(s) (qui vieillit assez bien dans mon souvenir) et même plus que pour Frontière(s), je me pose la question de "l'aimabilité" du film. Peut-on, doit-on aimer ce film ? Je n'en sais rien. La première moitié hystérique, n'est pas inintéressante malgré une violence et d'une brutalité rare et trouve sa justification dans les flash-backs et la découverte des sous-sols de la maison. Pas mal de bonnes idées noyées dans l'hystérie et la violence la plus crue. La deuxième partie, méthodique, clinique, va plus loin encore dans l'humiliation, la violence tant physique que psychologique, dans la destruction de l'humain et sa justification me semble on ne peut plus prétentieuse. Soit Laugier est dépassé par un sujet plus grand que lui, soit, à l'instar de Gens avec son contexte politique foireux, il essaie de justifier toute cette débauche de violence par une quête mystico-métaphysique qui en soi est louable mais peine par moment à justifier la gratuité de la complaisance de certaines scènes. Là où Gens livrait un film certes violent, riche d'un gore décomplexé et limite jubilatoire (voir le sort de Le Bihan et de Ligardes), Laugier fait un film prétentieux au premier degré (ou s'il y avait de l'humour, j'ai mal compris). Tout n'est pas à jeter. C'est bien filmé, pas mal joué, comme pour le Gens la musique est très belle, l'idée de départ est intéressante, mais fallait-il tout ça ?


- Flyboy (Kealan O'Rourke) CM 6/10

- Mau (Buiron, Gully, Maison, Schaar) 6/10

- Hold the line (Sem Assink) CM 5/10

- Pigeons (Englert, Röger, Püttner, Miller) 6/10

Image A oublier
- Letters to Angel (Sulev Keedus) 4/10
Un ancien sniper de l'armée russe fait prisonnier par las afghans où il été forcé de se convertir à l'islam et à adopter le jeune fille qu'il avait sauvé rentre dans son village où tout le monde le croyait mort et où on prépare les funérailles de son père. Il est à la recherche de sa femme et de sa fille Angel qu'il n'a jamais vu, juste entendu au téléphone au à laquelle il écrit constamment des lettres sur un cahier. Sur place, il va retrouver des éléments de son passé et croiser une troupe de performeurs nudistes, une violoncelliste qui s'est fait tatouer les dix commandements en cunéiforme sur tout le corps et que son mari veut faire tuer pendant un orgasme, un danois, un asile de fou où travaille une psychiatre qui fait de l'hypnose "sexuelle" dans un asile perdu... Un bel exemple de comment ruiner idée de départ intéressante en faisant un peu n'importe quoi. L'histoire entre Jeremia, sa fille adoptive, Angel, sa fille supposée aurait pu donner un beau drame. Au lieu de ça, Keedus aligne les situations absurdes sans queue ni tête. Ce ne sont pas quelques belles idées ou images disséminées tout le long du film qui sauveront ce film qui tourne à vide, suscitant rarement l'émotion tant celle-ci est de suite désamorcée par une situation incongrue. Du surréalisme raté en sorte. Pas un mauvais film, mais un film indéniablement raté.

Image Le dessin est clair, non?
- Camping 2 (Fabien Onteniente) 2/10
Navrant. Dommage, j'avais bien aimé le premier (cfr plus haut), mais là... Quasiment TOUS les gags tombent à plat, je me suis surpris à sourire trois fois... J'ai de la peine pour les acteurs. Il n'y a quasiment rien à garder dans ce film...


Films du mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
2006

Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2007

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image
Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2008

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai ? Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2009

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image Juillet Image Août Image Septembre (Rien vu) Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2010

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2011

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2012
Janvier Image Février Image Mars Image
Dernière édition par gnome le 28 avr. 12, 19:35, édité 26 fois.
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 85497
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Votre film du mois d'Avril 2012

Messagepar Jeremy Fox » 1 avr. 12, 07:08

Avril 2012

Film du mois


Image




Films découverts, redécouverts ou revus (Hors competition) par ordre décroissant d'appréciation

* Johnny Guitar : Nicholas Ray 1954 : 9.5/10

* L'Heure d'été : Olivier Assayas 2008 : 8/10
* Hawaii police d'état saison 4 (Hawaii Five-0) : 1972 : 8/10

* La Salamandre : Alain Tanner 1971 : 7.5/10
* L'adieu aux armes (A Farewell to Arms) : Frank Borzage 1932 : 7.5/10

* La Brigade héroïque (Saskatchewan) : Raoul Walsh 1954 : 7/10
* Le Point de non retour (Point Blank) : John Boorman 1967 : 7/10
* Accords et désaccords (Sweet and Lowndown) : Woody Allen 1999 : 7/10

* La Vénus au vison (Butterfield 8 ) : Daniel Mann 1960 : 6.5/10
* Garçon : Claude Sautet 1983 : 6.5/10
* L'eau froide : Olivier Assayas 1994 : 6.5/10

* Vivre libre (This Land is mine) : Jean renoir 1943 : 6/10
* L'Homme en fuite (Stranger on the Run) : Don Siegel 1967 : 6/10
* Le Cavalier Traqué (Riding Shotgun) : André de Toth 1954 : 6/10
* Twin Peaks, Fire Walk with me : David Lynch 1992 : 6/10
* La Valse dans l'ombre (Waterloo Bridge) : Mervyn Leroy 1940 : 6/10
* Le Roman de Marguerite Gautier (Camille) : George Cukor 1936 : 6/10

* Battle of Rogue River : William Castle 1954 : 5.5/10

* Rivière sans retour (River of no Return) : Otto Preminger 1954 : 5/10
* The Model and the Marriage Broker : George Cukor 1951 : 5/10

* L'Homme des plaines (The Boy from Oklahoma) : Michael Curtiz 1954 : 4.5/10

* La Rivière sanglante (Drums across the River) : Nathan Juran 1954 : 3/10

* Laisse-moi t'aimer (Mr Imperium) : Don Hartman 1951 : 2.5/10

* Last Days : Gus Van Sant 2005 : 2/10

* La Route (The Road) : John Hillcoat 2009 : 1/10
* La Fleur du mal : Claude Chabrol 2002 : 1/10

* Le Défi des flèches (Arrow in the Dust) : Lesley Selander 1954 : 0/10


Mes films du mois

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2005 : Je suis un évadé (I was a fugitive from a chain gang) : Mervyn LeRoy
Juin 2005 : Le Kid de Cincinatti (The Cincinatti Kid) : Norman Jewison
Juillet 2005 : Haute société (High society) : Charles Walters
Aout 2005 : De battre mon coeur s'est arrêté : Jacques Audiard
Septembre 2005 : La Charge des Tuniques Bleues (The last frontier) : Anthony Mann
Octobre 2005 : Tempête à Washington (Advise and consent) : Otto Preminger
Novembre 2005 : A.I. : Steven Spielberg
Décembre 2005 : Capitaine de Castille : Henry King
FILM DE L'ANNEE 2005 : A.I.
Janvier 2006 : Coups de feu dans la Sierra (Ride the High Country) : Sam Peckinpah
Février 2006 : Le Nouveau monde (The New World) : Terrence Malick
Mars 2006 : 42ème rue (42nd Street) : Lloyd Bacon
Avril 2006 : Pompoko : Isao Takahata
Mai 2006 : La Dernière caravane (The Last Wagon) : Delmer Daves
Juin 2006 : La Ville abandonnée (Yellow Sky) : William Wellman
Juillet 2006 : La Porte du paradis (Heaven's gate) : Michael Cimino
Août 2006 : L'Appat (The Naked Spur) : Anthony Mann
Septembre 2006 : Nuages d'été (Iwashigumo) : Mikio Naruse
Octobre 2006 : Assurance sur la mort (Double Indemnity) : Billy Wilder
Novembre 2006 : Nausicaa de la vallée du vent : Hayao Miyazaki
Décembre 2006 : Le Rebelle (The Fountainhead) : King Vidor
FILM DE L'ANNEE 2006 : LE NOUVEAU MONDE
Janvier 2007 : El Perdido (The Last Sunset) : Robert Aldrich
Février 2007 : L'homme de nulle part (Jubal) : Delmer Daves
Mars 2007 : Le Cheval de fer (The Iron Horse) : John Ford
Avril 2007 : Les Contes de Terremer : Goro Miyazaki
Mai 2007 : Le Passage du Canyon (Canyon Passage) : Jacques Tourneur
Juin 2007 : A History of Violence : David Cronenberg
Juillet 2007 : Steamboy : Katsuhiro Otomo
Aout 2007 : Le Mariage est pour demain (Tennessee's Partner): Allan Dwan
Septembre 2007 : Le Temps de l'Innocence (The Age of Innocence) : Martin Scorsese
Octobre 2007 : Sur la Piste des Comanches (Fort Dobbs) : Gordon Douglas
Novembre 2007 : Stars in My Crown : Jacques tourneur
Décembre 2007 : Liaisons secrètes (Strangers when we Meet) : Richard Quine
FILM DE L'ANNEE 2007 : LE PASSAGE DU CANYON
Janvier 2008 : La Flèche et le Flambeau (The Flame and the Arrow) : Jacques Tourneur
Février 2008 : No Country for Old Men : Joel et Ethan Coen
Mars 2008 : Retour à Howards End (Howards End) : James Ivory
Avril 2008 : La plus belle fille du monde (Billy Rose's Jumbo) : Charles Walters
Mai 2008 : L'Attaque de la malle-poste (Rawhide) : Henry Hathaway
Juin 2008 : La Brigade Héroïque (Saskatchewan) : Raoul Walsh
Juillet 2008 : Et au milieu coule une rivière (A River Runs Through It) : Robert Redford
Aout 2008 : La Peau d'un autre (Pete Kelly's Blues) : Jack Webb
Septembre 2008 : Amants et fils (Sons and Lovers) : Jack Cardiff
Octobre 2008 : The Great American Broadcast : Archie Mayo
Novembre 2008 : Bastogne (Battleground) : William Wellman
Décembre 2008 : La Chevauchée de la Vengeance (Ride Lonesome) : Budd Boetticher
FILM DE L'ANNEE 2008 : LA CHEVAUCHEE DE LA VENGEANCE
Janvier 2009 : La Nuit nous appartient (We Own the Night) : James Gray
Février 2009 : Lili : Charles Walters
Mars 2009 : La Montagne des neuf Spencer (Spencer's Moutain) : Delmer Daves
Avril 2009 : Papa Longues jambes (Daddy Long Legs) : Jean Negulesco
Mai 2009 : La Vie de Jésus : Bruno Dumont
Juin 2009 : Autant en emporte le vent : Victor Fleming
Juillet 2009 : Max et les ferrailleurs : Claude Sautet
Août 2009 : Inglourious Basterds : Quentin Tarantino
Septembre 2009 : La Complainte du sentier : Satyajit Ray
Octobre 2009 : Oliver : Carol Reed
Novembre 2009 : Tous les Matins du monde : Alain Corneau
Décembre 2009 : Ponyo sur la falaise : Hayao Myiazaki
FILM DE L'ANNEE 2009 : AUTANT EN EMPORTE LE VENT
Janvier 2010 : Le Mépris : Jean-Luc Godard
Février 2010 : La Princesse et la grenouille : John Musker et Ron Clements
Mars 2010 : Can Can : Walter Lang
Avril 2010 : Cabaret : Bob Fosse
Mai 2010 : L'accompagnatrice : Claude Miller
Juin 2010 : La Femme Défendue : Philippe Harel
Juillet 2010 : La Vie Moderne : Raymond Depardon
Aout 2010 : Les Incorruptibles : Brian De Palma
Septembre 2010 : La Meilleure façon de Marcher : Claude Miller
Octobre 2010 : La Harpe de Birmanie : Kon Ichikawa
Novembre 2010 : Bright Star : Jane Campion
Décembre 2010 : Raiponce : Nathan Greno et Byron Howards
FILM DE L'ANNEE 2010 : LE MEPRIS
Janvier 2011 : Breaking the Waves : Lars Von Trier
Février 2011 : Agora : Alejandro Amenabar
Mars 2011 : Lady Chatterley : Pascal Ferran
Avril 2001 : La Porte du Diable : Anthony Mann
Mai 2011 : Tomahawk : George Sherman
Juin 2011 : L'Echange : Clint Eastwood
Juillet 2011 : Les Plages d'Agnès : Agnès Varda
Août 2011 : Les Inconnus dans la ville : Richard Fleischer
Septembre 2011 : Melancholia : Lars Von Trier
Octobre 2011 : Aguirre, la colère de Dieu : Werner Herzog
Novembre 2011 : Le Gamin au vélo : Les Frères Dardenne
Décembre 2011 : Là-haut : Pete Docter
FILM DE L'ANNEE 2011 : LA PORTE DU DIABLE
Janvier 2012 : Tree of Life : Terrence Malick
Février 2012 : The Descendants : Alexander Payne
Mars 2012 : Joe Dakota : Richard Bartlett

Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Messages : 19938
Inscription : 31 déc. 04, 14:17
Localisation : Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Votre film du mois d'Avril 2012

Messagepar Jack Carter » 1 avr. 12, 08:14

en rouge : films revus (hors-competition)
en vert : films redecouverts
en orange : series tv (hors competition)

Film du mois

Image

Films visionnés

Joe Dakota de Richard Bartlett (1957) : 7.5/10
My Name is Julia Ross de Jospeh H. Lewis (1945) : 7.5/10
Atlantique, latitude 41° (A Night to remember) de Roy Ward Baker (1958) : 7.5/10

L'Heure d'été de Olivier Assayas (2008) : 7/10
Les Fiancées (I Fidanzati) de Ermanno Olmi (1963) : 7/10
Un monde sans femmes de Guillaume Brac (2011) : 7/10
Un homme traqué (A Man alone) de Ray Milland (1955) : 7/10

The Green hornet de Michel Gondry (2011) : 6.5/10
Count the hours de Don Siegel (1953) : 6.5/10
L'Extravagant Mr Cory (Mister Cory) de Blake Edwards (1957) : 6.5/10
Le Sherif (The Proud Ones) de Robert D. Webb (1956) : 6.5/10
La Porte du diable (Devil's doorway) de Anthony Mann (1950) : 6.5/10

Bellflower de Evan Glodell (2011) : 6/10
Le Justicier de la Sierra (Panhandle) de Lesley Selander (1948) : 6/10
La Bataille de Rogue River (Battle of Rogue River) de William Castle (1954) : 6/10

Les Revoltés d'Alvorado (Redes) de Fred Zinneman et Emilio Gomez Muriel (1936) : 5.5/10

Crepuscule sanglant (Red Sundown) de Jack Arnold (1956) : 5/10
Belle epine de Rebecca Zlotowski (2010) : 5/10

L'Homme à femmes (The Man who loved women) de Blake Edwards (1983) : 4/10
Titanic de Jean Negulesco (1953) : 4/10

Le Journal de David Holzman (David Holzman's diary) de Jim McBride (1967) : 3.5/10
Les bannis de la Sierra (The Outcasts of Poker Flat) de Joseph M. Newman (1952) : 3.5/10

Twixt de Francis Ford Coppola (2012) : 3/10
La Derniere fleche (Pony Soldier) de Joseph M. Newman (1952) : 3/10
Titanic de Herbert Selpin et Werner Klingler (1943) : 3/10

L'Etrangleur de Paul Vecchiali (1972) : 1.5/10


Series TV


films des mois precedents
Spoiler (cliquez pour afficher)
mai 2005 = La blessure (Ivan Passer)
juin 2005 = L'enfance d'Ivan (Andrei Tarkovski)
juillet 2005 = La fille à la valise (Valerio Zurlini)
aout 2005 = The shooting (Monte Hellman)
septembre 2005 = Keane (Lodge Kerrigan)
octobre 2005 = Les Gens de la pluie (Francis Ford Coppola)
novembre 2005 = Quand passent les cigognes (Mikhail Kalatozov)
decembre 2005 = Sherlock Junior (Buster Keaton)

janvier 2006 = Munich (Steven Spielberg)
février 2006 = L'invaincu (Satyajit Ray)
mars 2006 = Ride the high country (Sam Peckinpah)
avril 2006 = Le Detroit de la faim (Tomu Uchida)
mai 2006 = Le sang du damné (Hideo Gosha)
juin 2006 = Mean creek (Jacob Aaron Estes)
juillet 2006 = Profession reporter (Michelangelo Antonioni)
aout 2006 = Umberto D (Vittorio De Sica)
septembre 2006 = La faute à voltaire (Abdellatif Kechiche)
octobre 2006 = Les camarades (Mario Monicelli)
novembre 2006 =Les infiltrés (Martin Scorsese)
décembre 2006 = L'enfant (Luc et Jean Pierre Dardenne)

janvier 2007 = Election 2 (Johnnie To)
février 2007 = 24 saison 5
Mars 2007 = Tarnation (Jonathan Caouette)
Avril 2007 = America, America (Elia Kazan)
Mai 2007 = Le Prince de New-York (Sidney Lumet)
Juin 2007 = Blue Collar (Paul Schrader)
Juillet 2007 = Trois filles (Satyajit Ray)
aout 2007 = Graffity party (John Milius)
sêptembre 2007 = No country for old men (Joel Coen)
octobre 2007 = Requiem pour un massacre (Elem Klimov)
Novembre 2007 = L'Emploi (Ermanno Olmi)
Decembre 2007 = La Ballade du Soldat (Grigori Tchoukrai)

Janvier 2008 = La Bataille d'Alger (Gillo Pontecorvo)
Fevrier 2008 = Le Violent (Nicholas Ray)
Mars 2008 = L'Ange de la vengeance (Abel Ferrara)
Avril 2008 = Judex (George Franju)
Mai 2008 = Le Ballon rouge (Albert Lamorisse)
Juin 2008 = Au-delà du Missouri (William Wellman)
Juillet 2008 = Local Hero (Bill Forsyth)
Aout 2008 = Nuages d'été (Mikio Naruse)
Septembre 2008 = Alice dans les villes (Wim Wenders)
Octobre 2008 = L'Homme perdu (Peter Lorre)
Novembre 2008 = Une Vie difficile (Dino Risi)
Decembre 2008 = La Proie Nue (Cornel Wilde)

Janvier 2009 = Le bandit (Edgar Ulmer)
Fevrier 2009 = Minnie & Moskowitz (John Cassavetes)
Mars 2009 = Lettres d'Iwo Jima (Clint Eastwood)
Avril 2009 : Ariane (Billy Wilder)
Mai 2009 : Gare centrale (Youssef Chahine)
Juin 2009 : Le Fleuve (Jean Renoir)
Juillet 2009 : Les Vestiges du jour (James Ivory)
Aout 2009 : Inglourious basterds (Quentin Tarantino)
Septembre 2009 : Divorce à l'italienne (Pietro Germi)
Octobre 2009 : Yoyo (Pierre Etaix)
Novembre 2009 : Mind game (Yuasa Masaaki)
Decembre 2009 : Pourquoi Monsieur R est-il atteint de folie meurtriere ? (Rainer Werner Fassbinder et Michael Fengler)

Janvier 2010 : Close-up (Abbas Kiarostami)
Fevrier 2010 : L'Adieu aux armes (Frank Borzage)
Mars 2010 : Bad Lieutenant : escale à La Nouvelle Orleans (Werner Herzog)
Avril 2010 : Le Verdict (Sidney Lumet)
Mai 2010 : Longue vie à la Signora (Ermanno Olmi)
Juin 2010 : Moon (Duncan Jones)
Juillet 2010 : Un Eté 42 (Robert Mulligan)
Aout 2010 : Ceux de la zone (Frank Borzage)
Septembre 2010 : La Fureur des hommes (Henry Hathaway)
Octobre 2010 : Mes chers amis (Mario Monicelli)
Novembre 2010 : L'Heure supreme (Frank Borzage)
Decembre 2010 : Lucky Star (Frank Borzage)

Janvier 2011 : Les Perles de la couronne (Sacha Guitry, Christian-Jaque)
Fevrier 2011 : La Ballade de Bruno (Werner Herzog)
Mars 2011 : La Soif de la jeunesse (Delmer Daves)
Avril 2011 : Le Cambrioleur (Paul Wendkos)
Mai 2011 : Vincere (Marco Bellocchio)
Juin 2011 : On acheve bien les chevaux (Sydney Pollack)
Juillet 2011 : Deep end (Jerzy Skolimowski)
Aout 2011 : :|
Septembre 2011 : Le Depart (Jerzy Skolimowski)
Octobre 2011 : The Story of a G.I Joe (William Wellman)
Novembre 2011 : Made in Britain (Alan Clarke)
Decembre 2011 : Confidences pour confidences (Pascal Thomas)

Janvier 2012 : La Valse dans l'ombre (Mervyn Leroy)
Fevrer 2012 : Pleure pas la bouche pleine (Pacal Thomas)
Mars 2012 : Bullhead (Michael R. Roskam)
Dernière édition par Jack Carter le 29 avr. 12, 09:38, édité 11 fois.

feb
I want to be alone with Garbo
Messages : 8529
Inscription : 4 nov. 10, 07:47
Localisation : San Galgano

Re: Votre film du mois d'Avril 2012

Messagepar feb » 1 avr. 12, 08:21

Avril 2012

Image


Films vus (* : film redécouvert / ** : film revu)

To Be or Not to Be - Ernst Lubitsch (1942) : 8/10
The Wind - Victor Sjostrom (1928) : 8/10

**Strange Cargo - Frank Borzage (1940) : 7,5/10
The More the Merrier - George Stevens (1943) : 7,5/10
Double Harness - John Cromwell (1933) : 7,5/10

The Breakfast Club - John Hughes (1985) : 7/10
Tol'able David - Henry King (1921) : 7/10

Avanti! - Billy Wilder (1972) : 6,5/10
Breakfast for two - Alfred Santell (1937) : 6,5/10
What Price Hollywood ? - George Cukor (1932) : 6,5/10
Quand la marabunta gronde (The Naked Jungle) - Byron Haskin (1954) : 6,5/10
Man wanted - William Dieterle (1932) : 6,5/10

Guilty Hands - W. S. Van Dyke (1931) : 5/10

La Colère des Titans (Wrath of the Titans) - Jonathan Liebesman (2012) : 4,5/10


Films des mois précédent
Spoiler (cliquez pour afficher)
Aout 2010 : French Cancan - Jean Renoir
Septembre 2010 : Peter Ibbetson - Henry Hathaway
Octobre 2010 : Psychose (Psycho) - Alfred Hitchcock
Novembre 2010 : Seuls sont les indomptés (Lonely are the brave) - David Miller
Décembre 2010 : La ville abandonnée (Yellow Sky) - William A. Wellman
Janvier 2011 : L'homme tranquille (The Quiet man) - John Ford
Février 2011 : Souvenirs goutte à goutte (Omohide Poro Poro) - Isao Takahata
Mars 2011 : L'enfer est à lui (White Heat) - Raoul Walsh
Avril 2011 : Ball of fire - Howard Hawks
Mai 2011 : A Woman's Face - George Cukor
Juin 2011 : Scaramouche - George Sidney
Juillet 2011 : They were expendable - John Ford
Aout 2011 : Love - Edmund Goulding
Septembre 2011 : The Ox-Bow Incident - William A. Wellman
Octobre 2011 : The Artist - Michel Hazanavicius
Novembre 2011 : The Unknown - Tod Browning
Décembre 2011 : Je suis un évadé - Mervyn LeRoy
Janvier 2012 : Garbo talks - Sidney Lumet
Février 2012 : À l'Ouest, rien de nouveau - Lewis Milestone
Mars 2012 : Convoi de femmes - William A. Wellman
Dernière édition par feb le 22 avr. 12, 13:57, édité 19 fois.

Avatar de l’utilisateur
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Messages : 14729
Inscription : 30 mars 09, 20:11

Re: Votre film du mois d'Avril 2012

Messagepar Père Jules » 1 avr. 12, 08:26

Film du mois d'avril 2012:

Image

Henry Hathaway - 23 Paces to Baker Street (À 23 pas du mystère) (1956)

Spoiler (cliquez pour afficher)
• Roman Polanski - Carnage (2011)
• Robert Parrish - Cry Danger (L'implacable) (1951)
• Henry Hathaway - 23 Paces to Baker Street (A 23 pas du mystère) (1956)
• Jerzy Skolimowski - Le départ (1967)
• William A. Wellman - Battleground (Bastogne) (1949)
• George Sherman - Tomahawk (1951)
• Martin Scorsese - Cape Fear (Les nerfs à vif) (1991)
• John Boorman - Beyond Rangoon (Rangoon) (1995)
• Dick Powell - Split Second (Même les assassins tremblent) (1953)
• Fritz Lang - The Blue Gardenia (La femme au gardénia) (1953)
• Woody Allen - Annie Hall (1977)
• Michael Radford - 1984 (1984)
• Raoul Walsh - Background to Danger (Intrigues en Orient) (1943)
• Woody Allen - Manhattan Murder Mystery (Meurtre mystérieux à Manhattan) (1993)
• Vincent Gallo - The Brown Bunny (2003)
• Jean-Pierre Melville - L'armée des ombres (1969)
• Michael Ritchie - Prime Cut (Carnage) (1972)
• Francis Ford Coppola - Tetro (2009)
• Claude Chabrol - Bellamy (2009)
• Olivier Assayas - L'heure d'été (2008)
• Olivier Assayas - Carlos (2010)
• Terry Gilliam - The Adventures of Baron Munchausen (Les aventures du baron de Munchausen) (1988)
• Woody Allen - Vicky Cristina Barcelona (2008)
• Francis Ford Coppola - Gardens of Stone (Jardins de pierre) (1987)
• Claude Miller - Mortelle randonnée (1983)
• John Carpenter - Village of the Damned (Le village des damnés) (1995)


Mes films du mois:

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mars 2012: Joseph L. Mankiewicz - The Honey Pot (Guêpier pour trois abeilles) (1967)
Février 2012: John Huston - Fat City (1972)
Janvier 2012: Roman Polanski - The Tragedy of Macbeth (1971)
Décembre 2011: Jerzy Skolimowski - Deep End (1970)
Novembre 2011: Michael Powell & Emeric Pressburger - The Red Shoes (Les chaussons rouges) (1948)
Octobre 2011: Maurice Pialat - Sous le soleil de Satan (1987)
Septembre 2011: Jacques Becker - Antoine et Antoinette (1947)
Août 2011: Buster Keaton - Sherlock Jr. (1924)
Juillet 2011: Roman Polanski - Nóz w wodzie (Le couteau dans l'eau) (1962)
Dernière édition par Père Jules le 1 mai 12, 11:54, édité 2 fois.